Corse Net Infos - Pure player corse

Derby côté ACA : Confirmation à l'extérieur?


le Vendredi 1 Mars 2013 à 21:36 | Modifié le Samedi 2 Mars 2013 - 02:16


Albert Emon a communiqué vendredi, en fin de matinée, le groupe retenu pour le déplacement chez le voisin Bastiais. Adrian Mutu ne fait bien sûr pas partie des dix-neuf, étant toujours en phase de reprise. En revanche, André et Diarra, un temps incertains, sont bien là. Un match que les Ajacciens joueront eux aussi pour gagner, d'autant plus que les performances des Acéistes hors de leurs bases ne sont pas négligeables. L'ACA ne s'est plus imposé à Furiani depuis 2008 et entend bien remettre ça ce samedi soir. Reste à ne pas se voir trop beau, et à ne pas sous-estimer l'adversaire.


Titulaire au match aller, F. Diawara n'avait pas trouvé la faille devant Fethi Harek. Les deux hommes rateront l'évènement, faute à leurs blessures respectives (Photo : Fifa.com)
Titulaire au match aller, F. Diawara n'avait pas trouvé la faille devant Fethi Harek. Les deux hommes rateront l'évènement, faute à leurs blessures respectives (Photo : Fifa.com)
C'est le jour J aussi pour l'ACA. Partis à 14h30 vendredi depuis leur camp de base, les 19 Ajacciens sont arrivés en fin d'après-midi non-loin de Bastia, dans un hôtel prévu pour recevoir la délégation entière, plus élargie qu'à l'accoutumée. 
Sur la pelouse bastiaise, l'ACA devra faire abstraction du contexte, mais pas de l'enjeu. En effet, les points d'avance que possèdent les Ajacciens sur la zone de relégation ne sont qu'illusion, car chacun sait à quel point cette L1 est versatile, et que les situations peuvent vite se renverser. On se souvient par exemple l'an dernier de Caen, qui a débuté sa dégringolade au classement passé le mois de Février, pour finalement terminer à la dix-huitième place, au soir de la 38e journée. 
Pas d'excès de flegme donc de la part des Oursons, mais une dynamique meilleure que son frère ennemi. Invaincu pendant six rencontres, les Oursons n'ont craqué que face à des Lillois quasi-imprenables, et qui ont su bien mieux gérer leur match que ne l'avaient jusque là fait Parisiens, Lyonnais et Bordelais. La fin d'une série d'invincibilité, mais quoi de mieux qu'une fin pour chercher un nouveau départ? 

A. Emon "Pas là pour le plaisir"

Lors de cette semaine d'entrainement, pas de grand chambardements, à la veille de ce choc entre les deux meilleures formations de l'île. Des soins pour certains, de la musculation, et aussi une petite préparation mentale, agrémentée de séances vidéo. En somme, que du classique, mais il est vrai que les esprits ne travaillent pas pareils. Avec quatre corses dans l'effectif, et des joueurs qui connaissent ce Derby, pour l'avoir joué en L2, pas évident de ne pas s'étendre en discours sur le sujet.
Sur le sujet, on pense à Thierry Debès. Le Strasbourgeois a en effet disputé deux matches avec l'ACA à Furiani, et trois à domicile, et sera certainement de bon conseil pour Memo Ochoa, qui va découvrir Furiani. 
Cela dit, l'ACA ne doit pas commettre l'erreur du match aller, qui avait été de laisser l'enjeu prendre le pas sur le jeu. De son coté, Albert Emon a assuré, au micro de FR3 Corse Via Stella, que l'ACA ne partait pas dans le Nord pour y faire du tourisme. 
"Les deux équipes auront envie  de prendre des points donc j'espère que ce sera un match plaisant. mais on n'est pas là pour le plaisir, on est là pour gagner". 

Groupe presque complet...comme la zone visiteurs

En résumé, on dira que le club au maillot rayé aborde ce match avec beaucoup d'impatience, mais surtout une grosse envie de gagner. Cette fois, pas de tapage médiatique disproportionné ou de "fight" entre supporters (en tout cas, pas à l'heure de rédaction de cet article). Cette fois, le football sera roi, et l'on espère que l'ambiance des tribunes, qui devraient être archi combles, saura apporter sa pierre à l'édifice. Pour ce qui concerne les supporters acéistes, le SCB a accepté,et cela est bien normal, d'étendre la zone "visiteurs", située dans la tribune Ouest. Ainsi, ce ne sont plus 400 mais plus de 700 Ajacciens parés de rouge et de blanc qui prendront place dans les travées d'Armand Cesari. Comme à Nîmes il y a deux ans, le douzième homme sera très présent, et poussera son équipe quoi qu'il advienne .
Coté terrain enfin, on peut confirmer la présence de André et de Diarra, mais aussi l'absence de Mutu, trop court. Chair Belghazouani, malheureux suspendu au match aller, goûtera lui aussi pour la première fois au Derby. En espérant que le Franco-Marocain fasse une fois de plus parler sa fougue et sa technique, comme face à Lille et Lyon, où il fut buteur. 
U Gruppu Bianch' è Rossu : André, Begeorgi, Belghazouani, Bouhours, Cavalli, Chalmé, Diarra, Delort, Faty, Lasne, Lippini, Maire, Mostefa, Ochoa, Oliech, Pierazzi, Poulard, Sammaritano, Sissoko, Zubar.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse