Corse Net Infos - Pure player corse

Derby : Le GFCA corrige l’ACA


Rédigé par Antoine Astima le Vendredi 9 Décembre 2016 à 21:46 | Modifié le Samedi 10 Décembre 2016 - 11:09


Dans un derby correct, le GFCA, plus réaliste a largement dominé l’ACA, réduit à dix à la demi-heure de jeu après l’expulsion d’Anthony Lippini. Des incidents en dehors du stade et dans le parcage visiteur ont émaillé la rencontre…


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
Stade Ange-Casanova GFCA-ACA 4-1 (2-0)
Temps frais
Bon terrain
Pelouse correcte
Spectateurs : 4 000 environ
Arbitre : M. Letexier assisté de MM. Plancon et Aube
Buts : Court (20e s.p. et 69e), Clerc (38e), Maah (50e) pour le GFCA
Nouri (75e) pour l’ACA
Avertissements : Nouri (12e), Boe Kan (19e) pour l’ACA
Expulsion : Lippini (36e) pour l’ACA
 
GFCA
Elana- Clerc, Bréchet, Houtondji, Mombris- Lemoigne- M’Changama, Ducourtioux (cap.), Mulumba (Poggi 67e) Court (Cissé 88e)- Maah (Tshimbumbu 72e)- Ent : J.L. Vannuchi.
ACA
Goda- Lippini, Abdallah, P.Cissé, Pierre-Charles- Boé-Kan, Abergel (Frikeche 88e)- Madri, Cavalli (cap.) (Videmont 70e), Nouri- Maazou (Sainati 46e)- Ent : O.Pantaloni.
 
Dans ce neuvième derby entre gaziers et acéistes, on est entré dans le vif du sujet dès l’entame de match.
Installés dans leur traditionnel 4-2-3-1, les visiteurs prennent rapidement le contrôle des opérations. Grâce à un jeu plus fluide, ils se montrent les plus menaçants à l’image de Maazou, un poil trop court sur un service de Cavalli (5e) ou Nouri, très en verve sur son flanc gauche.
Le GFCA reste fidèle à ses principes. Campé en 4-1-4-1, il laisse passer l’orage et s’efforce de jouer dans la profondeur.
Au sortir d’un gros quart d’heure de jeu à l’avantage de l’ACA, un superbe ballon piqué de Court pour Maah oblige Lippini à commettre l’irréparable dans sa surface de réparation. Court exécute la sentence (20e).
L’ACA accuse le coup alors qu’à l’inverse, le GFCA se sent pousser des ailes. Un quart d’heure plus tard, le match va basculer quand Antò Lippini, coupable d’une faute sur Court est renvoyé aux vestiaires (36e). Le GFCA en profite pour enfoncer le clou grâce à Clerc d’un centre-tir astucieux mais avec la complicité malencontreuse de Jules Goda, mal inspiré sur le coup (39e). A la pause, le match semble plié.


Un sentiment confirmé d’entrée de seconde période. Court, oublié par les défenseurs acéistes, centre à ras de terre pour Maah qui marque d’une superbe « Madjer » (talonnade) (50e).
La messe est dite.
Dans la foulée, on est même tout près du quatrième but quand Maah perd son duel face au gardien de l’ACA (56e). Ce n’est que partie remise. L’ACA a le mérite, malgré le comportement de certains de ses supporters, d'essayer de faire front. Cependant, en contre, M’Chamgama décale Court qui signe son doublé (69e).
Les « rouge et blanc » continuent à aller de l’avant et parviennent, grâce à Riad Nouri, à ramener le score à de plus justes proportions (75e). Une victoire logique pour le GFCA qui se donne de l’air au classement.
L’ACA devra digérer cette lourde défaite.

Les réactions

GFCA-ACA
  • GFCA-ACA
  • GFCA-ACA
  • GFCA-ACA
  • GFCA-ACA
  • GFCA-ACA
Jean-Luc Vannuchi (entraîneur GFCA) : « On avait à cœur après notre début de championnat, de réussir à remporter ce derby. Je pense, même si cette fête a été ternie par les incidents, que la victoire est méritée. On a été fébrile en début de rencontre mais on a su être patient et faire preuve de réalisme puisque l’on inscrit quatre buts. On va pouvoir préparer le déplacement à Lens dans la  sérénité. »
Olivier Miniconi (président délégué du GFCA) : « Les trois points nous font le plus grand bien. L’équipe a su élever son niveau de jeu et réaliser le match qu’il fallait. Mais ce résultat est quelque peu voilé par ce que l’on a vu ce soir. »
Fanfan Tagliaglioli (président GFCA) : « C’était un très beau derby. La victoire me paraît logique dans la mesure où nous avons dominé cette rencontre. On marque quatre jolis buts ce qui nous donne confiance pour la suite de la compétition. Dommage que ces débordements soient venus jeter la consternation sur une soirée qui était une belle fête. La fête a été gâchée par une bande de jeunes qui ne représentent pas l’image du football corse ni celle de l’ACA. »
David Ducourtioux (milieu): « Nous voulions offrir cette victoire à nos supporters, c’est chose faite. Je pense que l’on a fait le match qu’il fallait. On l’avait bien préparé durant toute la semaine. Maintenant, on ne va trop la « ramener », ils étaient à dix, on a su, à l’inverse du match contre Sochaux, gérer le match. Et puis, avec ce que l’on a vu ce soir, le football ne sort pas vainqueur… »
Jérémie Bréchet (défenseur) : « Ce soir, la réussite était au rendez-vous. Sans oublier un grand Robert Maah, en état de grâce ! Il inscrit un but extraordinaire et est impliqué dans les trois autres. On a su être présent au rendez-vous du football ajaccien, malheureusement gâché par quelques énergumènes. Cette victoire va je l’espère nous servir de déclic pour la suite du championnat. »
François Clerc (défenseur) : « Un derby, on sait que c’est toujours un match particulier. Il nous manquait un match référence pour gagner en confiance et recoller à la première moitié du tableau. On l’emporte logiquement en y ajoutant la manière. Maintenant, on va essayer de poursuivre sur notre lancée à Lens samedi prochain. Encore un gros match dans un stade plein et une grosse ambiance. La solidarité et la rigueur dont nous avons fait preuve lors de ce match constituent une base solide pour continuer. Ce groupe mérite mieux que son classement actuel… »
Léon Luciani (président de l’ACA sur les incidents) : « L’ACA n’a pas besoin de ces gens-là. On s’attache à véhiculer une certaine image de notre club. Ce n’est pas pour qu’elle soit ternie par ces pseudo-supporters. Ensuite, j’estime que la justice fasse son travail en interpellant les responsables. Il n’y a pas de place pour le hooliganisme chez nous. »
Olivier Pantaloni (entraîneur de l’ACA) : « Je trouve que l’on avait fait l’entame qu’il fallait. Le pénalty me parait scandaleux. Ensuite, je n’ai pas vu les images du carton rouge. Dommage que l’on, encaisse de suite un second but car même à dix, on pouvait revenir. On a essayé de recadrer l’équipe à la pause car en revenant à 2-1 tout était possible. Malheureusement, le 3e but coupe notre élan. C’est dommage. En revanche, je condamne fermement ce qu’il s’est passé. On peut défendre son équipe, même dans l’adversité, avoir l’amour de son club, de ses couleurs mais ce que j’ai vu ce soir ne correspond pas à l’image du football que j’ai reçue et à celle que nous nous efforçons de donner. »
 





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse