Corse Net Infos - Pure player corse

Début d'incendie criminel au gymnase municipal de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 15 Juin 2017 à 19:08 | Modifié le Jeudi 15 Juin 2017 - 21:14


Un incendie, dont l'origine criminelle ne fait aucun doute, s'est déclaré jeudi après-midi à l'extérieur du gymnase municipal de Calvi. Fort heureusement, l'intervention rapide des pompiers a évité le pire



Il était 16h10 ce jeudi lorsque pompiers et gendarmes ont été alertés pour un incendie qui s'est déclenché à l'extérieur du gymnase municipal de Calvi, côté pelouse du stade de football "Faustin-bartoli".
Le feu a été mis volontairement à des sièges en tissus posés contre une poutre extérieure en bois. Les flammes ont rapidement pris de la hauteur pour se propager à l'intérieur du gymnase.
Sans l'intervention rapide des pompiers, le pire était à craindre pour le gymnase.
Alors qu'un périmètre de sécurité était mis en place, informé, ange Santini, laire de Calvi était tenu au courant de l'évolution par Michel Nadal, secrétaire Général des Services de la Ville de Calvi, Nicolas Fabre, ingénieur des travaux publics et Laurent Guerini, conseiller municipal.



Alors que les gendarmes se mettaient à la recherche d'éléments susceptibles de faire avancer leur enquête, des voix s'élevaient pour dénoncer ces agissements de petits délinquants qui "pourrissent" au quotidien la vie de la station touristique.
Très fréquenté, au service de la population et de la jeunesse locale, ce gymnase a été entièrement refait (toiture, sanitaires, sol, peinture...).
Depuis, c'est avec un acharnement incroyable que des petits voyous s'emploient à dégrader, en fracturant des portes ou en cassant des fenêtres pour s'introduire à l'intérieur et dégrader les installations.
Il en est de même pour la buvette du stade, les vestiaires (également refaits), les  locaux administratifs du club de football, les éléments mobiles et autres locaux.
Des dégradations à répétition qui coûtent cher à la collectivité et par conséquent au contribuable.
Récemment, des jeunes ont même été aperçus sur le toit terrasse du Centre Social en train de faire un barbecue.
Trop c'est trop. Il est grand temps qu'une bonne fois pour toute ces jeunes qui traînent de jour comme de nuit, à l'affût du moindre méfait soient interpellés et punis pour leurs actes.
Une plainte sera déposée par la Ville de Calvi.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie