Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de la Ligue : Le Sporting en quarts de finale


Rédigé par (Cp) le Mardi 16 Décembre 2014 à 23:46 | Modifié le Mercredi 17 Décembre 2014 - 00:16


Le Sporting s'est qualifié pour les quarts de finale de la coupe de la Ligue face à Caen après prolongations (3-2) et après avoir été mené deux fois au score.


A Furiani,  SCBastia - Caen : 3-2 (1-1 à la mi-temps 2-2 à la fin du temps règlementaire
Buts  pour Bastia. Gillet (43e), Koné (89e), Mokulu (103e),
Pour Caen. Privat (12e), Saez (72e)
Arbitre : M. Kalt
SC Bastia
Leca - Djiku, Cioni, Peybernes, Marange - Gillet, Romaric - Keita (puis Koné, 75e), Vincent (puis Mokulu, 86e), Ongenda (puis Kamano, 61e) - Cissé

Caen
Perquis - Calvé, Yahia, Saad, Appiah - Adeoti, Saez (puis Seube, 80e), Lemar - Raspentino, Privat (puis Imorou, 87e), Bazile (puis Nangis, 68e)


Il faisait un temps à ne pas mettre un footballeur dehors mardi sur le coup de 18 heures au stade Armand-Cesari où le Sporting et Caen se sont mesurés dans le cadre des huitièmes de finale de la coupe de la Ligue sous une pluie battante.
Les conditions météorologiques n'ont cependant pas freiné les ardeurs des footballeurs de Printant qui ont dominé les débats d'entrée de jeu. Pourtant ce se sont les Normands qui ont ouvert la marque  score sur un coup de tête de Sloan Privat mais un peu avant la pause Guillaume Gillet faisait la preuve qu'il était bien l'homme en forme du moment au Sporting et que son équipe se son équipe est de mieux en mieux sur le terrain.
Bien sûr Saez contribua à contrarier la détermination bastiaise quand sur sa frappe déviée Leca était surpris,  mais pas à l'ébranler. Et au moment où peut-être Gillet et les siens commençaient à désespérer Koné égalisait d'une frappe sèche à l'entrée de la surface de réparation normande.
Il fallait donc aller à la prolongation. 
Là c'est Mokulu, l'homme frais, qui se trouvait à point nommé pour crucifier Perquis qui avait pourtant réalisé une belle sur corner. 
Dès lors le sort de la partie était joué même si Lemarc trouva le poteau en toute fin de partie.
Mais on doit à la vérité de dire que ce second succès bastiais consécutif, cela n'était jamais arrivé depuis le début de la saison, aurait pu se concrétiser plus tôt si M. Kalt avait sifflé penalty qui s'imposait sur une faute de main d'un défenseur caennais.
Samedi le Sporting retrouvera Caen en Normandie pour le compte du championnat.
Une partie qui sera sans doute aussi difficile que celle de ce mardi soir mais autrement importante pour l'avenir des deux clubs en Ligue 1. 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse