Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France : Toudic qualifie l'ACA face à Volvic


Rédigé par (Cp) le Dimanche 3 Janvier 2016 à 14:47 | Modifié le Dimanche 3 Janvier 2016 - 17:38


La logique a été respectée sur le stade de Riom où l'AC Ajaccio était opposée aux divisionnaires de Volvic pour le compte des 32es de finale de la coupe de France. Les Ajacciens se se sont en effet qualifiés pour le tour suivant de l'épreuve mais sans vraiment briller en Auvergne.


L'essentiel à été fait face à Volvic pour Olivier Pantaloni et l'ACA (Photo Marcu-Antone Costa)
L'essentiel à été fait face à Volvic pour Olivier Pantaloni et l'ACA (Photo Marcu-Antone Costa)
A Riom stade Emile-Pons, Volvic : 0 AC Ajaccio : 1 (0-0)
But pour l'AC Ajaccio : Toudic 84e)
Arbitre : M. Aubin

Avertissement : Fournier (17e), Corbin (56e) à Volvic; Panyukov (33e), Marchetti (64e)

Volvic
Martin, Corbin, Le Moigne, Chicheportich puis Lesme (81e), Massacrier, Menutti puis Lopes (88e; Cellier, Magne, Barbat, Fournier, Delaspre

AC Ajaccio
Mandanda, Babiloni, Aine, Diallo, Marchetti, Goncalves, Panyukov puis Toudic (72e), Frikeche, Videmont, Nouri, Madri



Mais pouvait-il en être autrement ?
L'AC Ajaccio a logiquement dominé les débats.
Les visiteurs auraient pu même ôter tout suspense à la partie à la 29 e minute après une longue période de pression des Corses si Videmont, décalé par Panyoukov, qui s'était retrouvé seul face à Martin avait gagné son duel face au gardien auvergnat.
Mais c'est l'inverse qui s'est produit.
Néanmoins ce grand moment de frayeur passé, Volvic pouvait justement se féliciterd'avoir tenu ainsi 45 minutes : pour les amateurs locaux c'était, déjà,un bel exploit !
Mais il est vrai aussi que, mis à part l'occasion très franche de Vidémont à la demi-heure de jeu, Volvic n'avait finalement été que très peu inquiété au cours de ces 45 premières minutes.
Ajaccio avait eu certes, la possession du ballon mais l'équipe corse avait eu du mal à s'approcher des buts de Volvic. Les locaux, de leur côté, ont joué crânement leurs chances et n'ont jamais hésité à se projeter en nombre vers l'avant dès que cela  était possible.

Et cette chance elle s'est présentée une première fois à la 52e à la suite d'un débordement de Fournier côté gauche. Magne était servi dans l'axe et frappait sans contrôle. Le ballon ne passait pas loin des cages de Mandanda !
Et une seconde fois (mais quelle occasion) quand à la 80e minute, Magne à son tour servait en profondeur Delaspre dont la frappe croisée frôlait le montant gauche de Mandanda qui n'avait bronché ! La plus grosse occasion du match pour le CSV !
Mais à la 84e minute sur un centre de Vidémont venu de la gauche, Toudic, qui venait de remplacer le Russe Panyukoc, reprenait du droit et trompait Martin à bout portant ! 
C'en était fini des chances des amateurs qui auraient concéder un second but si à la 90e minute Madri seul face à Martin avait réussi à cadrer son tir.
Mais pour l'AC Ajaccio l'essentiel venait d'être fait.
Quant aux Auvergnats courageux et peu inquiétés durant de longues minutes ils se consoleront en pensant qu'ils n'ont craqué qu'à 6 minutes du terme de la rencontre.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse