Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France : L'ACA contraint Saint-Etienne à la prolongation


Rédigé par (Cp) le Jeudi 21 Janvier 2016 à 22:49 | Modifié le Vendredi 22 Janvier 2016 - 00:43


L'ACA est passé à quelques secondes de l'exploit jeudi soir au stade Geoffroy-Guichard où le hasard de la Coupe de France l'avait amené à défier les Verts. Rapidement menés au score les joueurs de Pantaloni ne se sont pas écroulés. Au fil des minutes ils ont réussi à tenir le cap jusqu'à aller égaliser à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. Les Ajacciens ont alors cru pendant longtemps qu'ils parviendraient à amener Saint-Etienne jusqu'aux tirs au but. Mais à la 120e minute…


Coupe de France
16e de finale
Au stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne, 11597 spectateurs
ASSE 2–1 ap AC Ajaccio
Score à la mi-temps : 1-0
Arbitre : Benoît Bastien
Buts : Bahebeck (10e), Corgnet (120e) pour l’ASSE ; Frikeche (87e) pour l’AC Ajaccio


Saint-Etienne
Ruffier – Brison, Théophile-Catherine, Pogba, Pierre-Gabriel – Clément (C), Cohade (puis Diomandé, 81e), Eysseric – Bahebeck (puis Saint-Louis, 74e), Maupay (puis Corgnet, 70e), Roux. Entraîneur : Christophe Galtier.


AC Ajaccio 
Mandanda – Lippini (C), Diabaté, Frikeche, Diallo – Nouri, Gonçalves, Marchetti (puis Abergel, 63e), Campanini – Videmont (puis Cavalli, 74e), Madri (puis Panyukov, 63e). Entraîneur : Olivier Pantaloni.



Après avoir ouvert la marque de la tête sur un corner Eysseric (10e), Bahebeck était proche d’un doublé, après une belle action à trois initiée par Maupay et Roux (41e). Le numéro 7 s’était également offert un slalom tout en technique un peu plus tôt dans la rencontre, éliminant trois ajacciens sur le côté gauche, ne voyant sa frappe du pied gauche n’être détournée que par un crampon de Riffi Mandanda (25e). Eysseric, de nouveau passeur décisif, butait également sur le portier corse, après un coup-franc aux vingt mètres qui prenait le chemin de la lucarne (45e).

Sans souffrir, mais sans parvenir à inscrire le but du break, les Verts déroulaient en seconde période. Nolan Roux s’offrait une occasion franche de but, après un contrôle orienté bien senti dans la surface, mais butait sur Mandanda (55e). L’AC Ajaccio gagnait même le deuxième acte aux points, sur deux frappes lointaines, d’Abergel (67e) et de Campanini (70e), l’une cadrée et l’autre tout proche de l’être, qui aurait pu – déjà - prolonger la soirée d’une demi-heure supplémentaire. Deux avertissements que l’on pensait sans frais mais qui, hélas, auguraient d’un retour ajaccien. Un coup-franc de Cavalli, renvoyé par le mur stéphanois, voyait le ballon atterrir dans les pieds de Frikeche, au bon endroit et au bon moment pour l’égalisation.

On sentait alors une fin de soirée compliquée, qui se déciderait aux tirs au but, dans un suspense qui réussit finalement peu au favori annoncé de la rencontre, et qui voit celui qui l’est moins créer la surprise. Mais en Corgnet en reprenant de volée une déviation de la tête de Roux, battait une deuxième fois Mandanda à la 120e minute !





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:11 Ligue 2 : L'ACA dominé à Grenoble

Vendredi 2 Novembre 2018 - 23:10 Derby : Le GFCA « enfourche » l’ACA (1-2)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse