Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de Corse de Football : Une, deux et trois pour le FC Calvi !


Rédigé par le Dimanche 2 Juin 2013 à 19:13 | Modifié le Lundi 3 Juin 2013 - 01:32


La logique a été respectée dimanche après-midi au stade d'Erbajolo à Bastia. Le FC Calvi, pensionnaire du championnat de CFA, a remporté sa troisième coupe de Corse consécutive malgré une belle équipe de division d'honneur de la JS Bonifacio. Deux buts obtenus à chacune des deux périodes de jeu ont eu raison de la vaillance de l'équipe de l'extrême Sud qui n'a cependant pas à rougir de sa défaite.


Coupe de Corse de Football : Une, deux et trois pour le FC Calvi !
FC Calvi : 4 JS Bonifacio :  0 (1-0 )
Buts pour le FC Calvi :
Lesueur (8e et 48e), Dutil (55e) Portillo (90e)
Arbitre: M. Alfonsi
FC Calvi :
Menozzi, Sodini, Inzerillo, Rocchi, Richier, Dutil, khazri, Portillo, Tchoukounte, Lesueur, Garcia (Bertin D'Avesnes, Valéry, Kahlaoui)
Entraîneur : Didier Santini
JS Bonifacio :
Murgia, Nicolai, Quinternet, Cirelli, Lovichi,  Zasavitchi, Cipoletta, Eydelie, Parodi, Ghazi, Di Meglio (Libert, El Bakouri, Terrazzoni)
Entraîneur : Jean-Jacques Eydelie

En concédant un but au début de l'une et de l'autre période de jeu, la JS Bonifacio s'est infligée un sacré handicap qu'elle n'a jamais réussi à surmonter. D'autant qu'en face les joueurs de Didier Santini, dont c'était la "der" à la tête de l'équipe balanine, n'avaient aucune l'intention de laisser passer l'occasion qui leur était offerte de remporter une troisième fois cette coupe de Corse.
On doit certes à la vérité de dire que ce furent les Sudistes de Jean-Jacques Eydelie qui tirèrent les premiers dès la première minute de jeu mais si Menozzi fut le premier à être inquiété par la frappe de Ghazi, ce fut le FC Calvi qui trouva le premier le chemin des filets.
On jouait, en effet, depuis la 8e minute quand Khazri tirait ce coup-franc obtenu par les Balanins au milieu du terrain. La longue frappe du numéro 8 était déviée de la tête par Lesueur qui, en embuscade, plaçait le ballon sur la gauche de Murgia pris à contre-pied.
La JSB accusa certes le coup mais ce n'est pas cela qui l'empêcha d'aller de l'avant.
La replque vint sous la forme d'un tir à ras de terre de Nicolai (10e) qui trouvait Menozzi bien placé.
Dix minutes plus tard ce fut au tour de Quinternet de contraindre le capitaine du FCC à une superbe parade sur une frappe presque à bour portant qui s'achevait par un corner, Menozzi n'ayant pas réussi à maîtriser le ballon.
Puis ce fut Parodi, toujours pour les Sudistes, qui au terme d'un second coup-franc consécutif, obtenu à la limite de la surface de réparation, obligeait une fois encore Menozzi à écarter le danger des 2 poings.
Mais malgré toutes ces belles opportunités ce fut le FC Calvi qui fut à deux doigts de "tuer" le match juste avant la pause.
En tout cas si Murgia ne s'était pas montré aussi inspiré que son homologue du FCC, Dutil aurait sans doute doublé la marque.

Lesueur double la marque
Mais Murgia n'avait fait que retarder l'échéance.
Dès la reprise le FC Calvi, fort de son potentiel, décidait d'appuyer sur l'accélérateur.
Garcia s'en allait ainsi sur le côté gauche et centrait devant le but bonifacien où Lesueur d'un plat du pied et, aussi facilement qu'il l'avait fait en début de match, doublait la mise.
A l'évidence, les débuts de match et les reprises ne sont pas faits pour la JS Bonifacio.
Erbajolo comprit alors que la tâche des joueurs de Jean-Jacques Eydelie serait insurmontable.
Et quand Dutil, sept minutes plus tard, permettait aux balanins au tableau d'affichage, il n'était plus question de succès por les "rouge et noir".
Certes Cipoletta eut un  ballon de 3 à1 et Parodi, au terme d'un beau baroud d'honneur, obligeait encore une fois Menozzi à s'employer, mais le derrnier mot resta à Calvi et à Portillo qui avant le coup de sifflet final venait battre de près Murgia.
4 à 0 pour Calvi : la note est salée pour la JSB mais la victoire du FCC est incontestable.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse