Corse Net Infos - Pure player corse

Corte : La crise économique en débat au premier " Comptoir des Sciences "


le Mercredi 6 Février 2013 à 07:57 | Modifié le Jeudi 7 Février 2013 - 01:22


Lundi soir, s'est tenu pour la première fois à Corte, au Café du Cours, le Comptoir des Sciences proposé par le CPIE Centre Corse-A Rinascita, Pôle Territorial de la Culture Scientifique Technique et Industrielle de Corse, présidé par Antoine Feacci. Antoine Belgodère, maître de conférence à l'Université de Corse ( NRS UMR 6240 LISA) était l'invité de ce premier comptoir au thème d'actualité: " la crise économique, comment mieux la comprendre et que nous a-t-elle appris ?"


Antoine Belgodère présentant et répondant aux arguments de l'assistance
Antoine Belgodère présentant et répondant aux arguments de l'assistance
En ouverture, le maître conférencier a tenu a préciser que le thème de la soirée serait abordé plus comme une discussion ouverte plutôt qu'une conférence débat car il n'aurait pas porté sur des questions de macro-économiques telles qel la santé, l 'économie du monde, chômage, inflation. "Mais nous aurions pû nous poser la question la suivante : " Pourquoi y a-t-il une crise et les crises font partie de l'histoire de l'économie et non pas de son atualité ? ".
" Depuis les années 80 , a t-il expliqué : " les économistes spécialisés en macro-économie ont peut être pris l'habitude de dire et d'expliquer que les épisodes troublés et accidentés appartenaient soit au passé, soit au monde en voie de développement " et a ajouté " que dans les années 80 et 2006-2007, les grands économistes ont appelé cela la grande modération engendrant une forte hausse du chômage, de l'inflation..
Plusieurs sujets brûlants ont été abordés par différents interlocuteurs tel que la taxation des riches, et mille et une questions posées : " la crise financière dépend t-elle d'une crise économique ? La purge est-elle nécessaire pour sauver le monde de la finance et le système financier?
Mais le développement du marché monétaire, la fuite des capitaux et des personnes à l'étranger, la spéculation boursière et financière ont été aussi abordées. Avec à chaque fois des réponses pertinentes et claires d'Antoine Belgodère. 

La crise économique peut-elle dépendre d'une crise financière ?

Antoine Feracci et une partie de l'assistance très attentive et participative. (Photos Roger Giordano)
Antoine Feracci et une partie de l'assistance très attentive et participative. (Photos Roger Giordano)
Il a souligné que la crise économique peut être causée par une crise financière mais est maintenue par des politques macro-économiques non adaptées et pas suffisamment volontaristes. Citant exemple de la Banque Centrale il affirmait que si elle relevait de 5% le revenu nominal c'est à dire un vrai mélange de richesses, le chômage serait revu à la baisse et le revenu réel augmenterait sans pour autant que les actions repartent à la hausse et que le secteur financier se retrouve largement en excédent.
La purge serait douleureuse pour les grosses institutions financières qui prendraient un rique avec leurs taux, il est vrai mais celle-ci ne doit pas en aucun cas être répercutée sur des personnes qui sont au chômage ou qui ont des difficultés de toutes sortes.
" Il y a 2 ou 3 ans, nous avons connu une crise financière avant une crise économique. les investisseurs ne font qu'anticiper les accidents à venir. Dans ce cas, le traider vend mais après il faut payer."
Un sujet très intéressant et d'actualité qui a réuni une vingtaine de personnes aussi bien des étudiants en économie, des puristes en économie et des novices  au cours d'un débat où chacun a pû apporter et témoigner avec des arguments qui lui sont propres.
Roger GIORDANO




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 07:57 Terrible collision à Omessa : Deux morts

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine