Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil général de la Corse-du-Sud : "Non" aux conseils départementaux


Rédigé par José Fanchi le Lundi 11 Mars 2013 à 16:04 | Modifié le Mardi 12 Mars 2013 - 01:53


Première session 2013 pour le conseil général de la Corse-du-Sud lundi matin avec, à l'ordre du jour, un certain nombre de dossiers et surtout l'examen de la motion déposée par le groupe "Majorité Départementale" relative au projet de loi créant les conseils départementaux. Celle-ci a été présentée par le président Jean-Jacques Panunzi.


Conseil général de la Corse-du-Sud : "Non"  aux conseils départementaux
Dans son allocution d'ouverture, Jean-Jacques Panunzi est revenu sur les événements climatiques qui ont perturbé le département dans les conditions que l'on sait. On se rappelle, en effet, que les fortes précipitations ont posé bien des problèmes aux cantons de Porto-Vecchio, Figari, Sartene avec coupures de routes et autres dégâts matériels qui ont engendré parfois des évacuations de personnes.
Le président a rappelé la montée des eaux spectaculaire sans pour autant faire de victime : "Des fermetures de routes ont même été nécessaires. Si les nuisances induites pour les usagers ont été assez limitées, grâce à l'intervention de nos services, bien des dégâts matériels ont été enregistrés sur des ouvrages. Ils ont bien entendu été relevés et feront l'objet d'évaluation afin que des travaux puissent être menés au plus vite..."
Autre phénomène météorologique au cours des dernières semaines, les chutes de neige importantes qui sont tombées durant trois jours sur l'ensemble du territoire, paralysant une grande partie du réseau routier : " Le phénomène n'est pas nouveau chez nous, mais il s'est avéré inédit tant son intensité était forte, si bien que cela faisait une bonne vingtaine d'années que notre département n'avait pas connu un tel enneigement. Routes impraticables, coupures d'eau et d'électricité, cela a bien évidement engendré de nombreux problèmes. Grâce à la mise en œuvre du dispositif de viabilité hivernale, nos équipes des routes, soutenues par celle des parcs et ateliers, renforcées par les Forestiers-Sapeurs et des agents de protection de l'Environnement, ont pu dégager assez rapidement les zones touchées au terme d'un travail considérable. Notre collectivité n'a pas à rougie de ces interventions saluées comme il se doit."

Aménagement durable et emploi au cœur du débat

Les conseillers se sont également penchés sur d'autres dossiers dont celui de l'étang de Tanchiccia, situé sur le canton de Santa Maria di Sicchè afin de le préserver et de le valoriser au mieux au terme d'une série d'opérations. Le rapport a été adopté par l'assemblée départementale. Nicolas Alfonsi a voté contre ce qu'il considère comme étant " une flaque d'eau. Par les temps qui courent, consacrer une somme de 70 000 euros n'était pas une priorité..."
Autre dossier à l'ordre du jour, la validation du projet architectural de Guagno-Les-Bains, dernier projet en voie d'aboutissement. Il s'agissait d'approuver le lancement de la délégation de service public pour son exploitation. Le dossier a été soumis au vote et approuvé.
"Si l'emploi est la principale préoccupation de nos concitoyens, c'est également celle du conseil général de la Corse-du-Sud. Chacun en a conscience, les signaux sont malgré les difficultés, passés au rouge. Les effets désastreux mobilisent autant les entreprises que les ménages. Les réformes structurelles se font attendre  mais certaines collectivités comme la nôtre s'efforcent à mettre en oeuvre des budgets d'investissement et de croissance conséquents, cela pour bien montrer que nous avons pris la mesure de la gravité de la situation" a souligné Jean-Jacques Panunzi qui a poursuivi avec la lecture de chiffres relatifs au chomage: Hausse de 12,8%s de plus par rapport à janvier 2012, soit près de 1000 demandeurs d'emploi, notamment les jeunes de moins de 25 ans (ils représentent 17,2%).
Le président a fait allusion au "dispositif d'Insertion pour un Nouvel Avenir" porté par Laurent Marcangeli, structure lancée avec succès: "Il nous appartient d'épuiser toutes les voies possibles pour permettre à nos jeunes de se forger à leur tour un avenir..."

Les risques de la réforme du scrutin

Jean-Jacques Panunzi a changé de ton lorsqu'il s'est agi d'évoquer la réforme du mode de scrutin départemental: "Je suis indigné. C'est le mot qui convient en ces circonstances. Le Gouvernement propose un mode d'élection inédit des futurs conseillers départementaux qui consistera désormais à élire deux élus, un couple, sur un même territoire. On imagine déjà ce que pourra être ce binôme...Les choses seront bien compliquées. Peut-on franchement aimer les territoires et se moquer ainsi de leur représentation? Ce projet va gravement porter atteinte à la cohérence territoriale de notre département."
Motion bien entendue adoptée par la majorité départementale avec 11 voix, 4 contre (Giuseppi, Sarrola, Casasoprana et Luciani), une abstention (Pellegrinetti) et cinq non participation (Caitucoli, Alfonsi, Mozziconacci, les pouvoirs de Angelini et Degott). 
J. F.





Dans la même rubrique :
< >

Corse | Entretiens | Elections | Institutions





Derniers tweets
Corse Net Infos : Mélanie Cantieri : Un tour de Corse au profit de la petite Lily https://t.co/JUL1FJDZmB https://t.co/aTSDCeBZTr
Dimanche 27 Mai - 19:05
Corse Net Infos : Ajaccio : Le Rotary récolte 15 000€ sur une vente aux enchères caritative d'œuvres d'art https://t.co/y9zvKom6is https://t.co/0MASFajK3q
Dimanche 27 Mai - 16:11
Corse Net Infos : L'Hommage de l'Ile-Rousse à François Vescovali https://t.co/AnlHhFD0sc https://t.co/P2oRGanesb
Dimanche 27 Mai - 15:45
Corse Net Infos : L'évêque de Corse au pèlerinage de Sainte Restitude à Calenzana https://t.co/LuN0wnw9D3
Dimanche 27 Mai - 15:22



Newsletter






Galerie