Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Confinement : « Si on constate des abus sur les plages, la réponse sera la fermeture » prévient le préfet de Corse


Julia Sereni le Jeudi 1 Avril 2021 à 18:08

Au lendemain de l’allocution présidentielle, la rectrice Julie Benetti, la directrice de l’Agence régionale de Santé Marie-Hélène Lecenne et le préfet de Corse Pascal Lelarge ont tenu une conférence de presse commune. Ce dernier a notamment indiqué qu’il entendait serrer la vis quant aux déplacements ainsi qu’aux rassemblements sur les plages et la voie publique.



Le préfet de Corse Pascal Lelarge a tenu une conférence de presse au lendemain des annonces du président de la République. Photo : Michel Luccioni
Le préfet de Corse Pascal Lelarge a tenu une conférence de presse au lendemain des annonces du président de la République. Photo : Michel Luccioni
« Le mot d’ordre, c’est debout sur les freins » pour le préfet de Corse Pascal Lelarge. Au lendemain des annonces présidentielles, c’est un discours de fermeté qu’il livre.

Les déplacements restreints

Concernant les déplacements entre régions, le préfet précise qu’ils « ne seront plus possibles, sauf motifs impérieux liés à la santé, à la dépendance, à des circonstances familiales particulières ou à des raisons professionnelles » après le lundi 5 avril. « Aussi, les personnes qui voudront changer de résidence pourront le faire d’ici lundi soir. Il y aura des contrôles au départ et à l’arrivée » précise t-il.
 
Passée la tolérance du week-end de Pâques, la limite des dix kilomètres s’appliquera strictement. « Il ne s’agira pas d’aller passer son week-end au village parce qu’on a une maison là-bas, ce n’est pas un motif impérieux de déplacement. Le taux d’incidence sur Ajaccio est préoccupant, raison de plus pour ne pas aller le disséminer aux alentours ! » lance le préfet.

Les plages et consommations sur la voie publique sous surveillance

« Moi-même j’étais militant de l’ouverture des plages quand j’étais dans le Finistère. Je suis très conscient du fait qu’on a besoin de respirer » indique Pascal Lelarge. Néanmoins, le préfet entend faire désormais preuve de fermeté : « Pas de rassemblement de plus de six personnes, j’en ai constaté, il y a eu des oursinades, on a été relativement souples, maintenant c’est fini ! » lance t-il.
 
« Si on constate des abus sur les plages, la réponse sera la fermeture » assure t-il.
 
Même constat pour la consommation sur la voie publique. Dans le viseur du préfet : les regroupements devant les établissements proposant des boissons à emporter : « On va être beaucoup plus stricts là-dessus. J’avais demandé à ce que le mobilier soit retiré pour éviter les attroupements. Désormais ceux qui ne jouent pas le jeu auront des avertissements et des fermetures administratives » annonce le préfet.

Un nouveau tour de vis donc, que Pascal Lelarge « assume complètement ». « C'est maintenant qu'il faut agir » conclut-il.  


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047