Corse Net Infos - Pure player corse

Collège de Vico : deuxième jour de mobilisation contre la fermeture d'une classe


le Mardi 19 Février 2019 à 13:47

Le mouvement de protestation contre la fermeture d'une classe de 6ème qui a démarré ce lundi au collège de Vico se poursuit pour le deuxième jour ce mardi. Parents et enseignants bloquent le collège pour dénoncer la baisse de la dotation horaire dans les collèges ruraux. Unanime le soutien de plusieurs groupes politiques. Apres Femu, ce sont Corsica Libera et Core in Fronte qui demandent qu’une discussion soit ouverte entre les personnels des collèges concernés, le rectorat de Corse et les élus afin de trouver une solution pérenne et maintenir un service de proximité et de qualité dans les zones rurales.




Collège de Vico : deuxième jour de mobilisation contre la fermeture d'une classe

« Comme tous les ans, les établissements scolaires du rural sont touchés par la pure et simple gestion comptable menée par le Rectorat de l’Académie de Corse en matière d’effectif et de ratio Heure/Elève qui entraine de fait une baisse des Dotations Horaires Globales puis la fermeture de classes. - affirme dans un communiqué Corsica Libera - Cette année c’est le collège de Vicu qui subit cette politique néfaste puisque la suppression d’une classe de 6ème est envisagée pour la rentrée de septembre 2019. Il n’y aurait ainsi plus qu’une seule 6ème à 30 élèves. Le groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse apporte son total soutien à la population Sorru, Sevi è Cinarca qui se bat pour le maintien de la classe de 6ème et portera le sujet au débat dans l’hémicycle lors de la prochaine session de l’Assemblée de Corse. »

Pour le groupe nationaliste « supprimer les classes dans le rural, c’est proposer un enseignement inéquitable sur l’ensemble du territoire, c’est à terme le vider. ».

Corsica Libera demande qu’il soir reconnu à la  Corse ses spécificités linguistiques, géographiques, historiques et sociales et que de normes adaptées à l’Académie de Corse soient mise en place. « Seul ce cadre peut permettre de déterminer les objectifs et les pratiques d’éducation en adéquation avec nos spécificités. ».

Core in Fronte s’unit à l’appel des autres groupes politiques et apporte son soutien aux enseignants et parents d'élèves du collège de Vicu.

« Nous nous élevons contre la possible suppression d'une classe de 6e à la rentrée 2019-2020, au prétexte que le quota d'élèves ne serait pas atteint. - on lit dans leur communiqué - Une situation inacceptable d'autant plus qu'une baisse des moyens mettrait en péril la filière bilingue.

Il y a deux ans, le Rectorat avait promis de ne plus se fier au nombre d’élèves pour maintenir des classes, et les élus en avait soutenu le principe en précisant que la loi montagne devait intégrer la particularité des quotas faibles en milieu rural.
Cela va à l'encontre de tous les discours officiels sur le maintien des collèges ruraux. Pour Core In Fronte, raisonner uniquement en terme de chiffres est loin d'être en adéquation avec la réalité des zones rurales, qui sont déjà proie à un manque de services publics, de commerces et une désertification grandissante. Core In Fronte est favorable à un système éducatif corse adapté à notre ruralité, et éloigné des logiques d'austérité.Nous en appelons à la raison, afin de maintenir un véritable lien social, un principe d'égalité et un enseignement de qualité au village de Vicu et dans les microrégions des Dui Sevi et Dui Sorru. ».





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude