Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Castex : rentrée scolaire le 26 avril, couvre-feu maintenu et pas de listes des lieux autorisés à rouvrir


La rédaction le Jeudi 22 Avril 2021 à 19:19

Jean Castex, le Premier ministre, Olivier Véran ministre de la Santé et Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education Nationale et Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, se sont exprimés comme prévu ce jeudi soir en direct à la télévision pour faire le point sur le déconfinement - progressif - annoncé.




Ce qu'il faut retenir


Situation sanitaire
Jean Castex a d'abord fait le point sur la situation sanitaire : "Nous observons une baisse réelle de la circulation. Cette décrue concerne 80 % des territoires. Le pic de la troisième vague semble derrière nous mais il faut rester vigilants."

7 600 personnes hospitalisées en soins critiques dont 90 % sont atteintes du coronavirus en France. À l'échelle nationale le nombre de personnes admis en réanimation a atteint un plateau. nous pouvons espérer le début d'un reflux d'ici quelques jours."

Jean Castex a appelé la prudence vu la situation de certains pays dans le monde où l'épidémie repart de plus belle. L'apparition de nouveaux variants au Brésil ou en Inde justifie de durcir les conditions d'arrivée en provenance de ces pays. Actuellement ces variants ne représentent que 4 % des cas positifs. les contrôles renforcés entreront en vigueur à partir de samedi. Une quarantaine stricte devra être observée avec des contrôles à la clé." La protection des Dom-Tom est mise en place pour protéger la population. 


Rentrée confirmée le 26 avril
"Nous confirmons la reprise des enseignements scolaires dès ce lundi 26 avril. Les élèves du premier degré et leurs professeurs retourneront en classe." Jean Castex a mis en avant de la nécessité de la reprise des cours avec un "protocole très strict". Plus de tests salivaires (400 000 par semaine à la reprise) seront effectués. Des autotests seront également déployés. 64 millions d'autotests ont été commandés. Ils arriveront à partir de la semaine prochaine, puis pour les lycées à partir du 10 mai." Le 1er ministre a rappelé que la vaccination des professeurs était ouverte depuis le week-end dernier ainsi qu'une liste de professions en contact avec le public. 


2,5 millions de vaccinés par semaine
"Notre campagne de vaccination avance bien : environ 2,5 millions de personnes sont vaccinées par semaine". Le Premier ministre a exprimé sa gratitude envers tous les professionnels de santé. 14 millions de personnes auront été vaccinées dès la fin de la semaine. 70 % des plus de 75 ans ont reçu leur première dose.

Le vaccin Astra Zeneca continuera d'être administré pour les plus de 55 ans, a rappelé Jean Castex. 

Jean Castex a insisté sur une sortie progressive du confinement. Les collèges et lycées reprendront en présentiel à partir du 3 mai. Les contraintes de déplacement seront levées dès le 3 mai. À la mi-mai, certains commerces et les terrasses pourront rouvrir mais la liste n'est pas définitive.


Olivier Véran : vaccination et dépistage
Le ministre de la Santé a détaillé les publics et territoires prioritaires qui bénéficieront des tests. Il a ensuite abordé la question des séquençages des variants du coronavirus. Il s'est arrêté sur le vaccin AstraZeneca. "C'est un vaccin très efficace nécessitant deux injections. Il peut donner des effets secondaires passagers. Dans de très rares cas, il peut provoquer des thromboses mais ils sont très rares : 5 cas pour un million de vaccinés. Plusieurs pays proposent ce vaccin à tout le monde. La France limite les risques en le réservant aux plus de 55 ans. On ne parle pas assez des français déjà vaccinés avec AstraZeneca, soit 55 000 Français."

Le ministre de la Santé a répondu à des questions recensées sur les réseaux notamment en ce qui concerne les personnes âgées qui n'ont toujours pas été vaccinées. La vaccination des soignants a évolué : 70 % ont reçu une première dose de vaccin. Olivier Véran n'a pas dit que les enfants seraient vaccinées. 20 millions de Français seront vaccinés à la mi-mai, 30 millions le seront à la mi-juin. Le vaccin Jannsen sera réservé aux plus de 55 ans.
"L'obésité est un facteur de risque de forme grave. J'ai saisi les conseils scientifiques, la réponse ne va pas tarder, il est possible que nous démarrions à la mi-mai " a indiqué Olivier Véran


Jean-Michel Blanquer : "L'école est fondamentale"
"L'école est une priorité" a insisté le ministre de l'Education nationale en préambule. Il a ensuite détaillé le calendrier de la rentrée scolaire.
Collégiens et lycéens suivront un enseignement à distance à partir du 26 avril. Les capacités des serveurs ont été augmentées, tout comme pour le site "Ma classe à la maison". Ils reviendront en classe à partir du 3 mai avec un système hybride pour les lycéens. les collégiens rentreront 

En ce qui concerne les collégiens de 4e et de 3e des 15 départements les plus touchés seront scolarisés en demi-jauge. Un protocole sanitaire strict sera observé : fermeture de classe dès qu'un cas de covid est déclaré.
Le port du masque reste obligatoire dès l'âge de 6 ans. "Nous encourageons la mise en place de purificateurs ainsi que les classes en plein air. Le système "tester, alerter, protéger" est considérablement renforcé. Les tests salivaires vont se multiplier." 5 000 remplaçants sont recrutés à l'heure actuelle a rappelé le ministre de l'Education nationale. Un autotest sera réalisé une fois par semaine pour les lycéens.

Jean-Michel Blanquer a évoqué le cas des universités. "Nous maintenons les épreuves du brevet et baccalauréat pour assurer l'équilibre entre épreuves terminales et contrôle continu."
Au sujet des BTS, il s'est montré rassurant pour les élèves. "Pour tenir compte des problèmes de préparation, une session de rattrapage sera organisée." Il


Gérald Darmanin : mesures renforcées 
Le ministre de l'Intérieur a rappelé les efforts observés par les Français ces derniers mois. Il a rappelé les restrictions mises en place pour faire face à la prolifération des variants. "Nous avons pris des mesures plus drastiques depuis le 14 avril par rapport aux arrivées en provenance du Brésil. la suspension des vols ne peut pas être généralisée. Un sas sanitaire sera mis en place dès samedi avec une quarantaine de 10 jours pour les passagers en provenance du Brésil, Chili, Argentine, Afrique du Sud et Inde.

Les motifs seront réduits et les passagers devront respecter des mesures renforcées avec un test PCR négatif à l'embarquement et un test antigénique à l'arrivée. Des contrôles seront effectués sur le lieu de quarantaine, des justificatifs seront demandés avant même l'embarquement. les sorties autorisées pendant la quarantaine seront limitées entre 10 h et 12 h. Policiers et gendarmes devront effectuer les contrôle. en cas de non-respect, une amende 1 000 à 1 500 € est prévue. 

Le couvre-feu à 19 heures est maintenu
Le couvre-feu à 19 heures sera maintenu jusqu'à nouvel ordre. "Nous verrons à la mi-mai où en sera la situation épidémique", a répondu Jean Castex à un journaliste. 

Pas de listes des lieux autorisés à rouvrir à la mi-mai
Les théâtres, cinémas et restaurants pourraient être autorisés à rouvrir à la mi-mai. Les protocoles sont quasi finalisés. Les concertations se poursuivent. "Nous espérons pouvoir faire des annonces prochainement" a noté Jean Castex sans pour autant donner de calendrier précis.

Auparavant le Premier ministre Jean Castex avait appelé "à la responsabilité de chacun pour passer "un été le plus normal possible".


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047