Corse Net Infos - Pure player corse

Calvi : Ambassadeur du Rallye aux 10 000 virages GT, Bernard Darniche a donné le départ de la 1re étape


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 6 Avril 2017 à 14:50 | Modifié le Jeudi 6 Avril 2017 - 17:43


Le Tour de Corse aux 10 000 virages, réservé aux voitures GT, Super Cars et Légende qui se déroulé dans l'ombre de son grand frère du WRC s'est élancé en début d'après-midi de Calvi pour rejoindre Porticcio et Ajaccio avec au programme la mythique spéciale de Notre-Dame de la Serra


Bernard Darniche (2e en partant de la gauche), entouré de Maguy Brandaloni, conseillère municipale, Didier Bicchieray, adjoint au Maire de Calvi et des organisateurs
Bernard Darniche (2e en partant de la gauche), entouré de Maguy Brandaloni, conseillère municipale, Didier Bicchieray, adjoint au Maire de Calvi et des organisateurs

Ce Rallye aux 10 000 virages réservé aux GT, Super Cars et Légende ne pouvait rêver meilleur ambassadeur que  l'ancien champion Bernard Darniche, vainqueur à six reprises du Tour de Corse automobile dans les années 70-80.
Un record de victoires pour le pilote de la Lancia Stratos égalé par Didier Auriol mais jamais dépassé.
A 75 ans, Bernard Darniche était tout heureux de retrouver la Corse et plus particulièrement Calvi qu'il porte dans son cœur.
Nombreux étaient ceux à vouloir l'approcher pour le saluer et partager avec lui les souvenirs de cette époque glorieuse.
La station touristique de Calvi s'est illuminée sur le coup de 11h30 lorsque les première voitures débarquées le matin même des bateaux  de la Meridionale à Ajaccio, se présentaient sur le port de commerce de Calvi, au pied de la citadelle.
L'ambiance était bon enfant, les prix astronomiques de ces voitures au passé glorieux étaient sur toutes les lèvres.
Mobilisée, la Police Municipale de Calvi mettait tout en oeuvre pour que tout se déroule de la plus belle des façons.
Parmi les équipages qui se présentaient au contrôle, le N° 30  avec  au volant Eric Helary, pilote automobile bien connu, vainqueur des 24 heures du Mans en 1993 sur Peugeot 905 et comme co-pilote Eric Friedrich attirait plus l'attention. Cet équipage  participe en effet à l'opération "Le sport et les sportifs  au service des enfants malades" au profit de l'association "Du Sport et Plus".
Une équipe accompagne l'équipage pour s'arrêter dans les hôpitaux de Corse et offrir aux enfants malades des jeux, tablettes, ordinateurs...

Après le déjeuner-buffet pris par les pilotes, co-pilotes et organisateurs au "Captain Resto", il fallait déjà retourner au parc de rassemblement ou le public était nombreux.
Alors que les terrasses des restaurants se remplissaient, vers 13h30, les unes derrière les autres, les voitures regagnaient la ligne de départ en empruntant en sens inverse le quai Landry.
C'est devant l'établissement "L'Escale" que le départ de la première voiture était donné à 13h48 par Bernard  Darniche aux côtés de Didier Bicchieray, adjoint au Maire de Calvi en charge du sport et des animations et de Maguy Brandaloni, conseillère municipale et membre de l'association des commerçants de Calvi (UCC).
Les bolides quittaient les quais pour emprunter la T30 et remonter le boulevard Wilson, direction la presqu'île de la Revellata pour la 1re spéciale entre Notre-Dame de la Serra et le pont du Fango.

 






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Décembre 2018 - 21:24 Calinzana : A diu Tony

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports