Corse Net Infos - Pure player corse

CFA2 : Le FB Ile- Rousse partenaire sportif de l'AS Saint-Etienne


le Mardi 7 Octobre 2014 à 22:08 | Modifié le Mardi 7 Octobre 2014 - 22:39


Le club Balanin a conclu ce Mardi un partenariat d'échanges sportifs - et plus si affinités- avec un club-phare du football Français et Européen, l'AS Saint-Etienne. L'amateur de CFA2 veut apprendre du monde professionnel, et vient pour ce faire de concrétiser un échange de bons procédés avec le mythique club, et son président Roland Romeyer. Dans la salle des mariages de la mairie de L'Isula, Julien Sablé a joué et jouera dans cet échange, le rôle de témoin.


Ritrattu : O.C.
Ritrattu : O.C.
« Ce n’est pas la première fois que Vincent (Orabona) nous fait des surprises ! » lance Jean-Joseph Allegrini-Simonetti après s’être levé de sa chaise de la salle des mariages, pour accueillir tous les participants à cette union peu commune. Une union tout de même rare en Corse, entre un club amateur et un géant de première division. Parmi les personnes présentes, on remarque celle de Bernard Champion, ancienne gloire « verte » et qui n’est pas innocent dans le pacte que viennent de sceller les deux clubs. 
« Bernard Champion vient passer toutes ses vacances ici, et un jour en discutant, il a eu l’idée de faire un partenariat entre son club et le nôtre. Evidemment, j’ai dit oui tout de suite », explique Vincent Orabona,  président du Petit Poucet de la Coupe de France 2013, ravi qu’une telle possibilité ait pu se concrétiser.

3 ans pour grandir

Parmi les clauses du contrat, les plus importantes sont celles concernant le sportif, et en particulier les jeunes. Désormais, le FBIR devra obligatoirement soumettre à évaluation l’un de ses jeunes prometteurs, avant qu’un quelconque autre club ne puisse le tester. En échange, si un joueur du centre de formation de Saint-Etienne est amené à changer d’air, le FBIR a la priorité sur un éventuel prêt, ou transfert. 
« On est vraiment très, très fiers », affirme de son côté Roland Romeyer, venu en personne signer ce contrat de coopération. 
« Il s'agit là de notre 31e partenariat avec un club français. Peut-être qu’un jour il y aura un jeune prodige Corse qui jouera à l’AS Saint-Etienne, c’est tout ce que l’on souhaite ! » lance-t-il.
 
C'est aussi le souhait des dirigeants du FBIR, qui n'ont pas traîné. L'échange sportif qui a déjà commencé, cet été, avec 8 jeunes Isulani qui ont participé au traditionnel stage dans un complexe sportif haut de gamme. Huit jeunes Nerigiaddi ont passé au mois de Juillet une semaine dans le Forez.
De plus, l’ASSE a pour volonté de véritablement tisser des liens de travail commun avec les acteurs locaux du football. Julien Sablé, ancien Bastiais et ancien Stéphanois, également présent, sera "les yeux de l'ASSE", et plus précisément du directeur du centre de formation Bernard David. Il supervisera de manière régulière les jeunes pousses et les joueurs susceptibles de porter un jour le maillot des Panthères. 

Un pont entre Corse et Forez

« Egalement, lorsque le FBIR recevra une équipe, nos amis pourrons nous signaler des jeunes qui ont un bon niveau, et on viendra les superviser », développe le président Romeyer. 
Autrement dit, le partenariat risque de ne pas profiter qu'au FBIR. Les autres clubs et joueurs des championnats amateurs auront aussi l'envie de bien paraître, lors des match à Jacques-Ambrogi. Progresser sur un plan sportif donc, mais aussi dans la gestion, afin d'amener une petite dose de professionnalisme dans un club au cœur amateur.
 
« On signe ce partenariat avant tout pour bénéficier du savoir-faire et de l’expérience d’un club qui depuis 40 ou 50 ans a réussi des choses que peu de clubs ont réussi à faire. Ils vont nous apprendre à recruter, à former, et aussi comment mieux gérer notre club », précise Vincent Orabona après avoir signé le document liant les deux clubs. 
C’est, on l’espère, une belle histoire que vont désormais débuter les deux clubs, en espérant que l’union donne des fruits comme des Flamini ou des Baratelli, qui ont su en leurs époques respectives élever la Corse au plus haut niveau. Et quand-bien même l'initiative ne se verrait pas couronnée de lauriers, on pourra dire que le FBIR aura essayé de construire un pont à travers les montagnes de Corse et la Vallée de la Loire.

Calchi ritratti




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse