Corse Net Infos - Pure player corse

"Believe" : Le rêve Anglais, dans les banlieues déshéritées de Manchester…


le Lundi 9 Décembre 2013 à 20:46 | Modifié le Lundi 9 Décembre 2013 - 22:27


Le festival Under My Screen diffusait hier l’une des deux œuvres en avant-première nationale, « Believe », en lice dans la compétition avec « Le Géant Egoïste ». Ce film, entre drame et comédie, a rassemblé un public très varié et a reçu un tonnerre d’applaudissements. L’histoire de Matt Busby, entraineur pendant vingt-cinq ans du club Manchester United, qui noue une relation particulière avec un jeune garçon de 11 ans, Georgie, petit prodige du football.


La rencontre entre Georgie et Matt Busby, un entraineur désabusé, va réserver son lot de péripéties. (DR)
La rencontre entre Georgie et Matt Busby, un entraineur désabusé, va réserver son lot de péripéties. (DR)
ON A VU POUR VOUS Believe (Drame-Comédie, film réalisé par David Scheinmann, 2013, durée : 1h37)

Fin des années 1980. Georgie est un enfant passionné de football qui vit dans la banlieue ouvrière de Manchester seul avec sa mère. Matt Busby est un entraineur de légende désabusé. Mais quand un différend les réunit tout à fait par hasard, le destin de chacun va changer à jamais…

Une œuvre hybride dans laquelle humour et émotion se complètent…
Believe n’est ni vraiment une comédie, ni vraiment un drame, car l’humour et l’émotion sont dans cette œuvre, totalement complémentaires. Une histoire qui mêle deux personnages intergénérationnels, Georgie (Jack Smith) et Matt Busby (Brian Cox : Red, Match Point).
Mais également une mère dépassée et à bout de souffle, interprétée par Natasha McElhone (The truman show, Californication…), un professeur hilarant, interprété par Toby Stephens (Severance, one day…), et le vieil et fidèle ami de Matt Busby, interprété par Philip Jackson (l’inspecteur James Japp dans Hercule Poirot…). Mais surtout une ribambelle de gosses animés par la même passion, le ballon rond.

Matt Busby, le légendaire entraineur de Manchester United interpété par le remarquable Brian Cox. (DR)
Matt Busby, le légendaire entraineur de Manchester United interpété par le remarquable Brian Cox. (DR)
Une relation teintée d’un combat commun pour l’avenir
Entre le jeune Georgie, 11 ans, perdu, en rogne contre le comportement des adultes et le vieil entraineur Matt Busby, qui garde en lui le goût amer de l’inachevé, la relation est à la fois pleine d’incompréhension et malgré tout presque évidente. Entre bêtises et confessions douloureuses, le spectateur s’attache peu à peu aux deux protagonistes.
Rassemblés par le football, d’autres raisons les attirent l’un vers l’autre dans la quête d’un deuil jusqu’alors inaccessible. Comme autant de spectres qui tourmentent les principaux personnages et qu’ils se doivent de combattre pour continuer à vivre.

Croiser des parcours de vie qui aspirent à un avenir meilleur…
Believe traduit bien l’espoir d’une jeune génération qui puise sa force dans le rêve secret de porter un jour le maillot rouge de "Manchester United". Mais il est également l’occasion de croiser des parcours de vie douloureux, qui aspirent à un avenir meilleur.
Toutefois le film est ponctué d’un humour multiforme qui permet d’alléger son aspect dramatique. A voir !

Margaux CANET

SAVOIR +
- Voir également notre article sur la cérémonie d'ouverture du festival
- A découvrir aussi notre entretien avec l'actrice Véronique Volta, présidente du jury 2013
- Lire notre chronique du film d'ouverture Le dernier pub avant la fin du monde




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 17:36 Rugby : Ça passe pour le RC Ajaccio à Sorgues

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine