Corse Net Infos - Pure player corse

Battu par Monaco, le GFCA s'enfonce


le Vendredi 1 Mars 2013 à 22:05 | Modifié le Samedi 2 Mars 2013 - 02:09


Le bilan sportif ne s'arrange pas et tend même à empirer pour le GFCA où l'arrivée de Thierry Laurey n'a pas interrompu la spirale négative. Deux matchs avec Laurey et le GFCA n'a pas glané le moindre point. Pendant ce temps-là, ces adversaires directs Arles contre Auxerre et Laval contre Clermont vendredi soir réagissaient. Ces résultats mettent encore plus les Gaziers dans une situation difficile sur le plan comptable. Englués à la 19e place avec 20 points au compteur, ils accusent désormais un retard de huit points sur le premier non relégable Arles-Avignon.. . Et la semaine prochaine se profile un autre gros morceau, le FC Nantes à la Beaujoire... Le National n'a jamais été aussi proche pour le GFCA... Hélas.


Tzavellas, le bourreau du GFCA (ASM)
Tzavellas, le bourreau du GFCA (ASM)
Dans une situation très difficile au classement, le GFCA entre dans une phase sans doute décisive pour son avenir en Ligue 2. Le premier test était ce vendredi soir contre Monaco. Le nouveau coach Ajaccien devait compter sur des absences préjudiciables pour son groupe et avait même décidé de reléguer sur le banc Jean-François Rivière. En revanche, son homologues monégasque bénéficiait de tout son monde.
D'entrée de jeu, ce sont les Gaziers qui se mettent en évidence avec plusieurs tentatives qui nécessitent l'intervention par trois fois de Raggi le défenseur asémiste. Ce même Raggi se dresse une nouvelle fois sur la tentative sur coup-franc du GFCA. Au quart d'heure de jeu et le Gazélec poursuit sa domination. Saadi prend le dessus sur Medjani, son tir croisé à l'entrée de la surface est capté par Subasic.
Quatre minutes plus tard, Monaco va réagir à son tour sur un coup de pied arrêté pour une faute sur Germain devant la surface ajaccienne. Tzavellas prend M'Dolhi à contre pied et ouvre le score. Encore une fois contre le cours du jeu comme trop souvent depuis le début de saison. Totalement abattu après cette ouverture du score, le GFCA subit et Monaco entend en profiter.

Contre assassin, Bocognano expulsé !
A la demi-heure de jeu et les hommes de Thierry Laurey obtiennent à leur tour un coup franc plein axe à 35 mètres du but monégasque. Laïfa cherche la tête de Bocognano, mais malheureusement ça passe au-dessus.  Alors que les Asémistes accentuent leur domination, le Gazélec  se rajoute un handicap supplémentaire. 35 e minute, Bocognano prend un premier carton jaune pour contestation après un choc entre Rivière et Filippi.  Six minutes plus tard, ce même Bocognano effectue un tacle par derrière sur Rivière dans le rond central. Le défenseur Corse écope d'un second avertissement. Avec à la clef l'expulsion qui est de mise. 
Voilà un nouveau coup dur à l'approche de la première période qui aurait pu voir Monaco porter le coup fatal, mais heureusement Ocampos écrase trop sa frappe à l'entrée de la surface.  Dans les ultimes secondes de ce premier acte, Rivière manque le coche en tirant au dessus à quelques mètres seulement du but Ajaccien.  La mi-temps est sifflée sur ce score défavorable aux ajacciens. 

Subasic renvoie le pénalty de Saadi !
Sans doute secoués par leur coach à la mi-temps, les Ajacciens démarrent fort dès les premières minutes. Laïfa s'échappe seul et est accroché dans la surface de réparation. Sans hésiter, l'arbitre désigne le point de pénalty. L'occasion de réagir rapidement est offerte aux Gaziers mais malheureusement, le tir de Saadi est repoussé par Subasic le portier adverse ! Un nouveau coup dur pour les locaux..
La tentative de Rivière pour Monaco dans la foulée ne donnera rien. A la 58 e minute, et le GFCA est encore à l'attaque en obtient un nouveau coup de pied arrêté. Malheureusement, la tentative est repoussée grâce à une belle intervention de Tzavellas qui s'emploie de la tête. A l'heure de jeu, les deux gardiens réalisent deux gros arrêts à trois minutes d'intervalles. C'est d'abord Bolhi qui sur une frappe de Dingomé permet à son équipe de pouvoir encore espérer. A l'opposé, c'est Subasic qui s'interpose magistralement sur une reprise de Saadi qui prenait le chemin du but.. 

Tzavellas sur la transversale !
A vingt minute de la fin, Monaco est en passe tout près d'enfoncer le clou par l'intermédiaire d'Ocampos qui obtient un très bon coup franc.  Tiré puissamment par Tzavellas le ballon termine sa course sur la transversale !  A l'entame du dernier quart d'heure et en infériorité numérique, la mission du GFCA s'annonce de plus en plus compliqué face à des Monégasques qui quadrillent bien le terrain notamment en défense ou ils ne sont que très peu mis en danger. Entré en jeu quelques minutes auparavant, Carrasco envoie un tir croisé à ras de terre qui oblige M'Bolhi à s'employer.
Dans les derniers instants du match, le GFCA semble lassé et ne se crée pratiquement plus d'occasions. Monaco en revanche essaye toujours de prendre le large rapidement avec notamment ce coup franc excentré sur la droite. Rivière pousse pour Tzavellas dont le tir puissant est bloqué par M'Bolhi.  Et alors que Poggi  se rend coupable d'un très mauvais geste sur Carrasco, l'arbitre ne voulant sans doute pas enfoncer un peu plus le GFCA,  siffle la fin de la rencontre dans la confusion.
Dur dur pour le GFCA.

La fiche technique

Stade de Mezzavia d'Ajaccio 
GFC Ajaccio : 0 – 1 AS Monaco (mt 0-1)
Arbitre : M. Chapron
Avertissements : Bocognano (35e et 41e), Dufau (88e) pour le GFCA  - Kagelmacher (25e) pour Monaco
Expulsion : Bocognano (41e) pour le GFCA
Buts :  Tzavellas (19e) pour Monaco
GFC Ajaccio :
M'Bolhi, Bocognano, Landre, Filippi, Poggi (cap), Romey, Collinet, Laïfa, Dufau (puis Verdier), Saadi (puis Novillo),  Touré
AS Monaco :
Subasic, Tzavellas, Raggi, Medjani, Kagelmacher, Ocampos, Obbadi (puis Ndinga) , Mendy, Dingomé (puis Carrasco) , Germain, Rivière




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 10:53 Ajaccio : L'hôpital Eugénie fête Noël

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse