Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Un beau plateau pour la « Plateforme danse 2018 » qui débute ce mardi


Rédigé par Philippe Jammes le Lundi 21 Mai 2018 à 12:19 | Modifié le Lundi 21 Mai 2018 - 19:33


L’édition 2018 du festival de danse contemporaine « Plateforme Danse » débuté ce 22 mai. Au programme pour ce grand événement organisé par la Ville de Bastia et le Collectif Art Mouv’/Zone Libre (AMZL) : chorégraphies, rencontres, masterclasses autour d’une thématique commune : « the beat ».


Plateforme Danse réunit chaque année à Bastia des compagnies et artistes insulaires, nationaux et internationaux dans l’objectif de sensibiliser le public aux arts chorégraphiques et numériques, autour de thématiques significatives pour le Collectif. Artistes et citoyens sont invités à partager ce temps fort ponctué de spectacles, performances, ateliers, projections vidéo, rencontres avec le public, tables rondes, installations multimédia. 

« Il s'agit de croiser des propositions larges et diversifiées, les sensibilités et les cultures dans un esprit d'ouverture et d'échange »  - souligne Hélène Taddei Lawson, chorégraphe, présidente  du Collectif AMZL.

La manifestation a déjà accueilli des personnalités réputées comme les chorégraphes Carolyn Carlson, Hans Van der Broeck, Seydou Boro, Mathilde Monnier, Anjelin Preljocaj, Anne Teresa De Keersmaeker, Robert Swinston,  l'astronaute Jean François Clervoy  ou encore le philosophe Jean François Mattei…

Treize éditions qui ont exploré des thèmes au cœur des problématiques artistiques et sociales actuelles.

« Pour cette 14ème édition,  du 22 mai au 1er juin - continue Hélène Taddei Lawson -  ce festival ne transige pas avec la diversité d’expression.  « My Beat », le thème de cette année, accueille entre autres Maguy Marin, Jean-Claude Gallotta et le Collectif Jeu de Jambes aux côtés de notre Collectif AMZL. ».

Avec son spectacle « Bit » (mercredi 23 mai à 20h30 au théâtre de Bastia), Maguy Marin nous invite à une farandole multiculturelle qui émerge des ténèbres à la mesure du plaisir partagé.  Les Ladies Rock » de Jean Claude Gallotta résistent elles à une cadence  rocailleuse, féministe, historique et rebelle, aux allures de No Limit (mercredi 30 mai à 20h30 au théâtre de Bastia)

AMZL et le Collectif Jeu de jambes dans « Funky Men » (mercredi 30 mai à 20h30 au théâtre de Bastia) célèbrent un swing jubilatoire, héritage d’une longue  tradition negro-spiritual qui s’est affranchie d’elle-même. 

Une soirée « Temps danse méditerranée » aussi (samedi 26 mai à 20h30 au Centre Culturel L’Alb’Oru) avec « Le Jeune homme et la mort » de Didier Théron  aux pulsations guerrières, « Tu DANSEs… ? » de Michèle Ettori, une invitation à la différence  et « Ligne »  d’Othman Sellami qui tambourine aux portes de l’Europe et de l’Afrique. 

Tout au long de cette édition  des ateliers,  Masterclasse, stage et une table ronde : « Corps et pulsation » avec France Schott-Billmann (psychanalyste, danse thérapeute), Jean-Claude Gallotta (choregraphe), Alex Benth, JC Guilbert, Dominique Lesdema, Dominique Lisette, Chary Moandal, choregraphes et danseurs du Collectif Jeu de jambes.

En ouverture ce mardi 22 mai, à 21h30, un vernissage sous forme de mapping vidéo intitulé « Bastia on the beat » habillant les escaliers Vezzani, C.Campinchi, un spectacle conçu par le Collectif Art Mouv’/Zone Libre  avec la collaboration du centre culturel Una Volta. Une Beat party conclura la soirée.

 

Pour le programme complet : http://www.plateformedanse.com

 





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:10 Bastia : La Maison du Sacré Cœur a ouvert ses portes

Dimanche 18 Novembre 2018 - 14:46 Un nouveau club de badminton à Biguglia

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine