Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Superbe soirée lyrique pour la Nuit européenne des musées


Rédigé par Philippe Jammes le Dimanche 21 Mai 2017 à 17:27 | Modifié le Dimanche 21 Mai 2017 - 22:13


Dans le cadre de la Nuit européenne des Musées, samedi, la mairie de Bastia proposait cette année deux animations. La première consistait en une visite guidée un peu particulière avec les élèves de 1ère Arts Plastiques de Nadine Graziani (professeure d'Arts Plastiques) et Sophie Landreau (professeure documentaliste) du Lycée Jeanne d'Arc (voir par ailleurs). La 2ème animation, la mairie connaissant le goût des Bastiais pour le répertoire classique, proposait un récital d’art lyrique dans la cour du musée.


La soprano bastiaise Maryline Leonetti et le ténor génois Gianni Mongiardino, accompagnés au piano par François Colin
La soprano bastiaise Maryline Leonetti et le ténor génois Gianni Mongiardino, accompagnés au piano par François Colin
Cette soirée se voulait donc être une évocation du répertoire des ténors bastiais César Vezzani, José Luccioni pour ne citer qu’eux,  par un couple de chanteurs confirmés : la soprano bastiaise Maryline Leonetti et le ténor génois Gianni Mongiardino, accompagnés au piano par François Colin. Marylin Leonetti, née à Bastia en 1977 et après une enfance et une adolescence vouées à l’Orgue, à la Musique et à la Danse, a suivi des études en musicologie à l’Université d’Aix-en-Provence et en même temps au Conservatoire d’Aix puis à celui de Marseille en Orgue, en Chant et Direction de Chœur et d’Orchestre. 
En 2004, elle a obtenu son Diplôme d’Etudes Musicales en chant,  à l’ENMD de Corse. Parallèlement, pendant 5 ans, elle s’est formée auprès de grands maîtres de l’Art Lyrique italiens : Graziano Polidori, Maria Billeri et Pieralba Soroga et a décroché en 2004 un Diplôme d’Interprétation Scénique à l’Institut Mascagni de Livourne.
Prix du Public au concours international de Chant de Canari en 2003, elle participe ensuite à des Masters Classes avec Michèle Command (2004), Gabriel Bacquier (2004) Denise Dupleix (2007) et Luciana Serra, professeur à la Scala de Milan (2006). En 2008, elle est Elvira dans l’Italienne à Alger de Rossini. En 2009 , elle crée l’Academie de Chant Musikallisté, entre dans la Compagnie du Téatreuropa dirigée par Orlando Forioso et participe à ses nombreuses créations  de théâtre et d’improvisation ,notamment elle tient le rôle de Lucia dans Pesciu Anguilla. En 2011 elle participe à la Master Classe de Carlos Belbey et depuis travaille régulièrement avec lui. Depuis 2012, elle incarne Elise Bonaparte dans la saga théâtrale et historique d’Orlando Forioso En Novembre 2013, dans le cadre du Festival Lyrique du Val de Seine, elle tient le rôle de Violetta dans Traviata dirigée par Robert Girolami. En Janvier 2015 elle est Violetta dans Traviata à Bastia (Direction Robert Girolami) Où elle rencontre Elena Baggiore, grande Soprano Italienne, qui devient son « coach » pour la préparation des grands rôles. En Mai 2015 elle est Violetta dans Traviata à Craïova en Roumanie(Dir R.Girolami)  ainsi qu’au Bolshoï de  Minsk en Biélorussie en Octobre 2016 (Dir  R. Girolami) Dans son parcours extra-musical, on soulignera aussi une solide formation de danse à l’école de Monique Antonini, un diplôme national de guide-interprète trilingue, un certificat de langue Corse…. En 2012 elle obtient le Diplôme de Musicothérapeute et depuis elle intervient dans le service de Psychiatrie au Centre Hospitalier de Bastia.


Quant à Gianni Mongiardino, après avoir été diplômé avec les félicitations du jury du conservatoire Nicolo Paganini de Gênes où il suivit l’enseignement de la soprano Carmen Vilalta, Gianni Mongiardino, il a perfectionné son art auprès des Ténors Carlo Bergonei et Ottavio Garaveta et de la Mezzosoprano Franca Mattiuci.  
Récompensé à de nombreuses reprises, il mène une carrière intense et rapide qui le conduit sur les planches de théâtres italiens et étrangers parmi les plus célèbres : Arena de Vérone, Théâtre Philarmonique, Théâtre Carlo Felice…
Il a participé à d’importants festivals internationaux dont le Festival Puccini de Torre del Lago, Le Festival Verdiano Roncole Verdi… 
Parmi les chefs d’orchestre qui l’ont dirigé on peut citer J. Acs, C. Arming, P. Arrivabeni…
En Novembre 2016 il a joué Alfredo Germont dans la Traviata de G. Verdi au Teatro Sociale de Montavo, en février 2017 Turiddu dans La Cavalleria Rusticana de P. Mascagni au Teatro Sociale de Montavo, de Mai à juin 2017 il sera la doublure de Josè Cura dans Otello de G. Verdi à l’opéra royal de Wallonie, à l’été 2017 il sera Radames dans Aïda de G. Verdi à Shangai et en avril 2018 il sera à nouveau Turiddu dans La Cavalleria Rusticana de P. Mascagni au grand théâtre de Genève. 
Pour ce concert bastiais du 20 mai, il a pris soin particulier à rendre compte de l’extrême diversité du répertoire des ténors bastiais. 
CNI a rencontré et écouté pour vous ces deux très belles voix…





Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine