Corse Net Infos - Pure player corse

Baptêmes et Première Communion en ce jour de l'Ascension à Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 25 Mai 2017 à 13:07 | Modifié le Vendredi 26 Mai 2017 - 00:35


Eglise Sainte Marie Majeure de Calvi comble en ce jour de l'Ascension où plus d'une vingtaine d'enfants du catéchisme ont fait leur Première Communion. L'Abbé Ange Michel Valery a également baptisé 5 enfants dont des jumeaux


Baptêmes et Première Communion en ce jour de l'Ascension à Calvi

Ils étaient plus d'une vingtaine en ce jeudi de l'Ascension à faire leur Première Communion, en l'église Sainte Marie Majeure de Calvi, en présence de leurs parents, parrains et marraines mais aussi de très nombreux fidèles venus assister à cet instant solennel.
Précédés de l'Abbé Ange-Michel Valery et des confrères de Saint Antoine et Saint Erasme, les enfants arrivaient en procession jusqu'au parvis de l'église où l'archiprêtre accueillait les parents d'une petite fille et leur demandant d'exprimer pourquoi ils désiraient faire baptiser leur enfant et ce que représente pour eux le Baptême.
Quatre autres enfants, dont des jumeaux seront également baptisés, avant de passer leur Première Communion.
Une Première Communion  " eucharistique"qu'ils ont tous préparée en effectuant une petite retraite
" Ils ont réfléchi sur la communion. Etre en communion c'est être avec quelqu'un. Etre en communion c'est être avec un ami. Quelqu'un se marie sur le continent, je ne peux pas y participer je lui envoie un mail pour lui dire je suis en communion avec vous. Un événement triste, un deuil,  je ne peux participer aux obsèques mais je suis en communion avec vous. Et pour nous Chrétiens, être en communion; c'est être avec le Christ"  rappellait l'abbé Ange-Michel Valery.
Et de poursuivre :
" Tout à l'heure, tout simplement, ils vont ouvrir leurs mains. Et comme le Christ, un frère de l'église 3e siècle de nos frères "  met ta main gauche sur ta main droite et quand je leur dirais le corps du Christ ils vont répondre  Amen, oui je suis d'accord.
Voila le mystère que nous célébrons ce matin.
En célébrant la Première Communion, nous réactualisons ce repas que Jésus a fait le soir du jeudi Saint.
Au cours du repas des hébreux, parce que chaque année au printemps, les hébreux, aujourd'hui encore font ce repas qui rappelle qu'ils étaient esclaves en Egypte et qu'ils sont devenus des hommes libres en terre conquise.
Et,  au cours de ce repas, Jésus a dit " Prenez et mangez, ceci est mon corps, prenez et  buvez, ceci est mon sang, faites cela en mémoire de moi".
Eh bien ce matin, 2000 ans après, nous allons célébrer ce repas, comme le font les Chrétiens, dimanche après dimanche, nous allons offrir ce petit bout de pain, sans  le vin, où se trouve le corps et le sang de Jésus, car Jésus sera présent dans ce bout de pain.
Et, nous allons faire cette communion le jour de l'Ascension, parce que c'est un long week-end, parce que ça permet aux familles qui viennent du continent d'être avec nous et de prendre le temps d'être avec vos enfants, vos filleuls, vos petits-enfants Et, le jour de l'Ascension, c'est une grande fête".

Et de conclure :
" Vous avez été baptisés enfants, pour la plupart, mais ce matin,  vous allez aussi être les témoins de 5 Baptêmes, celui d'Enzo et de Noé qui vont faire leur communion, sans oublier les deux petits frères de Noé et enfin un petit bébé".
Après la cérémonie du Baptême, débutait la messe. Auparavant, les communiant avaient déposé à tour de rôle une rose blanche au pied de l'autel





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie