Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Archéologie : un bilan 2020 étonnamment positif pour l'INRAP en Corse


Pierre-Manuel Pescetti le Samedi 30 Janvier 2021 à 18:45

Malgré un contexte difficile toute l'année, l'INRAP fait état d'un bilan positif qui lui a permis d'assumer la totalité de ses missions. Un bilan tout aussi positif en Corse qui a permis de faire des découvertes de premier plan sur la vie sur l'île pendant l'Antiquité.



Les fouilles archéologiques ont été stoppées pendant le premier confinement.
Les fouilles archéologiques ont été stoppées pendant le premier confinement.
Souvent synonyme de frein de l’activité en raison de la crise sanitaire, l’année 2020 n’aura pas eu cet impact sur l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) qui relève une hausse de son activité. Sur les 2 300 chantiers effectués en France pendant l’année, 21 ont été effectués en Corse grâce au travail de cinq agents en permanence en poste à Vescovato appuyés par des contractuels. Sur ces 21 chantiers, 16 sont des diagnostics permettant de vérifier si un terrain recèle les traces d’anciennes occupations humaines et cinq sont des fouilles archéologiques. Un bilan positif qui aura permis aux équipes de l’institut de partager de belles découvertes, éclairant toujours plus notre connaissance du déroulement de la vie des corses durant l’antiquité.

Une année faite de belles découvertes sur la vie antique en Corse
L’année 2019 avait été témoin de la découverte exceptionnelle d’une tombe et d’un squelette étrusque vieux de 2 400 ans sur le site de fouilles d’Aleria. « Même si l’année n’a pas été aussi exceptionnelle que 2019, elle nous a quand même réservé de belles surprises permettant d’en apprendre plus sur la vie rurale pendant l’antiquité en Corse » explique Vincent Duménil qui est chargé du développement culturel et de la communication pour l’INRAP. Parmi ces surprises on pourra retrouver la découverte du premier moulin hydraulique double de l’antiquité sur le site de Procojo à Lucciana, des édifices romains à Belgodère ainsi qu’une nécropole paléochrétienne dans la cathédrale Sant’Appianu de Sagone.

Des découvertes qui ont permis d’apporter des éclairages sur le quotidien des hommes et des femmes vivant en Corse pendant l’Antiquité et de mieux comprendre leurs pratiques. Que ce soit pour les édifices de Belgodère ou pour la nécropole il s’agissait d’une première en Corse qui va venir combler « le manque de connaissances que nous avons sur la population de la fin de l’antiquité qui vivait dans la région grâce à des gravures mortuaires exceptionnelles » selon Vincent Duménil.

L'adaptabilité, clef de la réussite
Malgré la crise sanitaire et des confinements qui ont rendu impossibles certaines activité l'INRAP affiche une belle réussite pour l'année 2020. Une réussite qui serait expliquée par Vincent Duménil par plusieurs facteurs : "Outre la capacité d'adaptation de l'Inrap et de l'ensemble des efforts conjugués de l'Etat et de nos partenaires, ce bilan positif est dû à de multiples facteurs. Notre activité début 2020 avait débuté avec une forte augmentation sur notre interrégion, et les prescriptions archéologiques sont restées très élevées malgré la crise. La DRAC de Corse a notamment soutenu l'activité en faisant perdurer les chantiers archéologiques programmées. Pendant le premier confinement les agents de l'Inrap ont travaillé à la réalisation des rapports d'opérations. Ainsi le temps d'opération in situ a basculé sur celui de la rédaction des données scientifiques et de leurs analyses qui constitue une partie équivalente à celui du terrain. L'Inrap a fait bénéfice en quelque sorte de ce temps d'arrêt, en basculant son activité de terrain vers celui que l'on nomme la post-fouille".

Le numérique au secours de la diffusion des recherches
Malgré des actions de développement culturel fortement impactées par la situation sanitaire, l’INRAP a su rebondir grâce au numérique et aux réseaux sociaux pour présenter le résultat de ses recherches au grand public. L’institut a développé d’autres formes de diffusion et de partage de la connaissance en participant à l’opération #Culturecheznous du ministère de la Culture et en créant un format numérique des journées européennes de l’archéologie appelé #Archeorama.

Pour plus d'informations il est possible de retrouver l'ensemble des découvertes archéologiques faites en Corse en 2020 en cliquant sur les liens suivants :
 

 

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047