Corse Net Infos - Pure player corse

André Ayew martyrise l'ACA, battu 3 buts à 1 au Vélodrome


le Vendredi 4 Avril 2014 à 22:27 | Modifié le Vendredi 4 Avril 2014 - 22:51


C'est dans une ambiance des plus mauvaises que les Marseillais sont venus à bout d'Ajacciens peu fringants. Entre cris de vaches et sifflets, les Oursons avaient une carte à jouer, pour ce match avancé de la 32e journée. Mais un but d'Ayew dès la quatrième minute du jeu a vite éteint l'ACA. Seul Diarra a fait trembler Mandanda. En seconde période, Tallo réduisait la marque, mais A. Ayew réussissait un triplé.


Stadiu Velodrome (Marseglia), Vennari u 4 d’Aprili di u 2014
O Marseille 3 – 1 AC Aiacciu (1 - 0)
Scopi : A. Ayew (4a, 60a, 70a) pà l’OM ; Tallo (62a) pà l’ACA
Avvertimenti : Morel à l’OM
Tempu : Fasciatu ; Tarrenu : Mizanu
Spettatori : Circa 25 000
Arbitru : Sgiò Lannoy
OM : Mandanda, Morel, Lucas mendas, Nkoulou, Dja Dje Dje – Payet (Valbuena 69a), Romao, Imbula (Cheyrou 69a)- Gignac Ayew, Khalifa
Bancu : Samba, Diawara, Mendy, Fanni, Cheyrou, Lemina, Romao.
Addestratori : A. Emon
ACA : Ochoa – Bonnart, Perozo, Mostefa, Dielna, Diarra (Tonucci 70a) – Lanse, Faty, André – Tallo (Camara 86a), Baradji (Pedretti 70a)
Bancu : Sissoko, Tonucci, Nadeau, Leca, Pedretti, Remiti, Camara
Add. : Ch. Bracconi
 

U Scontru

Dans une ambiance hostile…aux joueurs Marseillais, ce sont pourtant ceux-ci qui se montrent les plus en jambes, A. Ayew prend la profondeur sur un joli ballon de Lucas Mendes. L’attaquant lobe Ochoa du pied gauche et ouvre le score dès la 4e minute. Les Olympiens passent même à deux doigts du break, après un ballon en retrait totalement raté de Tallo. Marseille continue, face à une défense attentiste, et sur un centre en retrait de Morel, Gignac est repris in extremis devant Ochoa. Ayew reprend sans contrôle des vingt mètres, et le portier de l’ACA boxe énergiquement en corner. Sur celui-ci, la tête d’un marseillais est à nouveau claquée par un réflexe du Mexicain (15a).
Réaction des Oursons par Baradji, mais l’enchaînement poitrine-crochet-frappe n’est réussi qu’en partie, et le ballon s’envole. Bonnart et Diarra y vont de leurs centres, et l’ACA semble se réveiller après vingt minutes de jeu. André réussit le sien, mais Baradji est pris à défaut et manque sa tête. 28e minute, nouveau coup de tête mais signé Gignac sur corner, Ochoa est battu, mais le ballon passe à côté. L’ambiance est délétère, trà i mughji pecurini è i bombi agriculi, et l’ACA fait pression, sur un long ballon de Tallo, Bradji est à deux doigts d’aller au duel, mais rate son contrôle (42a). Ça se confirme, avec un jeu en triangle parfait côté gauche, André talonne pour Diarra, qui crochète et frappe du gauche. C’est le poteau qui sauve Mandanda sur ce missile ! Juste avant la pause, les débats s’équilibrent. 
Baradji réussit à son tour une passe pour André, mais la frappe de l’Acéiste est captée par Mandanda. Mais sur la séquence qui suit, les Marseillais creusent l’écart, grâce à une tête décroisée d’Ayew, au milieu d’une défense disloquée : 2-0 à la 50e minute. L’ACA se rebiffe, et Pedretti vient de rentrer. Mostefa tire des 35m, l’ancien Marseillais récupère après un contre, et donne pour Tallo, qui bat Mandanda, bien qu’hors-jeu (2-1). Le rythme reste élevé, et à la 75e minute, l’ACA va lâcher dans l’effort, et laisse Dja Djé Djé s’échapper. L’attaquant réussi la passe en retrait sur un coup-franc de filou, pour donner le ballon du 3-1 à A. Ayew, qui s’offre le hat-trick. Pedretti offre ensuite un boulevard à Valbuena, mais après un dribble chaloupé, le Marseillais ne cadre heureusement pas, face à des Ajacciens à court de physique. Une fin de match en dilettante, et Mr Lannoy renvoie tout son monde aux vestiaires. 

U Bilanciu

Christian Bracconi n'a pas réussi son pari, lui qui testait un système en 4-5-1 modifié à plusieurs reprises durant le match. L'association Baradji - Tallo n'a rien donné, tandis que Pedretti faisait son grand retour, et l'a plutôt bien réussi, en outre. 
La défense s'est toutefois montrée trop perméable, cédant du terrain et tremblant à chaque balle longue, ou départ dans le dos. Gignac a pourtant été bien absent des débats, mais au final, Marseille a eu la main.
Après une victoire à Valenciennes et un nul face à Toulouse, l'ACA retombe un peu dans sa routine, mais continue de vivre. Les premières rumeurs de transferts, elles, sont déjà là, avec un départ annoncé de Mostefa vers l'AS Saint Etienne. 



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse