Corse Net Infos - Pure player corse


Ajaccio : un premier rassemblement contre la guerre en Ukraine


Philippe Peraut le Lundi 28 Février 2022 à 20:39

À l’appel de l’antenne départementale du PCF, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à ce lundi 28 février 2022 à 17heures 30 devant les grilles de la Préfecture à Ajaccio afin de dire non à la guerre qui frappe l’Ukraine. Un mouvement qui devrait s’amplifier dans les jours à venir.



Rassemblement devant les grilles de la préfecture d'Ajaccio (Photo Michel Luccioni)
Rassemblement devant les grilles de la préfecture d'Ajaccio (Photo Michel Luccioni)
Un premier rassemblement mis en place dans l’urgence par l’antenne départementale du PCF a eu lieu ce lundi en fin d’après-midi devant la Préfecture de Région. Ils étaient au total une cinquantaine à répondre à un appel lancé en fin de matinée et relayé par les réseaux sociaux. Devant les grilles, Anissa Flore Amziane, secrétaire départementale du PCF, Rudy Albertini (CGT), Marc-Antoine Leroy (Jeunesses communistes) mais aussi André Pacou (Ligue des droits de l’homme) et Jacques Casamarta (Per a Pace). « On est là pour un appel à la paix, précise Anissa Flore-Amziane, la situation est intolérable. On exprime notre soutien au peuple ukrainien, il y des civiles qui meurent, il est important de réagir. »
Le terme de paix sera omniprésent au cours du rassemblement qui va durer près d’une heure. « Un rassemblement qui s’est décidé dans l’urgence, ajoute la secrétaire départementale, ce qui explique le nombre restreint de personnes. C’est un premier rassemblement, il était important de le mettre et place et de favoriser, à terme, une adhésion beaucoup plus large. »
 
L'OTAN pointée du doigt
André Pacou (LDH) va évoquer, pour sa part, « le défi lancé au respect du droit international. On est face à des crimes de guerre et cela implique que l’on soit le plus largement rassemblé. La Ligue des droits de l’homme sera présente. Au regard des enjeux de ce conflit, la nécessité de s’organiser et de s’unir s’impose. »
André Pacou va rappeler notamment l’aide que les Corses doivent apporter aux Ukrainiens qui vivent dans l’île et qui se mobilisent pour venir en aide à leurs compatriotes.
Jacques Casamarta, l’un des responsables de Per a Pace, s’en prend lui directement à l’OTAN. « Vladimir Poutine a une grandes responsabilité dans ce qu’il se passe aujourd’hui, souligne-t-il, mais en même temps, il me semble important de regarder beaucoup plus loin. L’OTAN a sa part de responsabilités dans ce conflit. Durant ces trente dernières années, elle a été à l’origine de bien des guerres même en Méditerranée, en Lybie, Syrie, Irak, aux bombardements de Belgrade durant 78 jours en 1999. Nous sommes dans une situation extrêmement dangereuse et « Per a Pace » demande la dissolution de l’OTAN et la structure de sécurité mise en place par Poutine en 2002. Il faut démilitariser l’Europe. »
Jacques Casamarta réfute la décision de Paris et la vision européenne concernant l’armement de l’Ukraine et mise sur une union beaucoup large avant de peser. « Le monde associatif a son importance, nous avons une position à exprimer et si des élus souhaitent nous rejoindre, ils sont les bienvenus. »
Vers 19 heures, les responsables du rassemblement de ce jour se sont retrouvés Boulevard Maglioli pour une adhésion beaucoup plus large. D’autres rassemblements sont à prévoir.













L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047