Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio se pare de la magie de la magie de Noël


Rédigé par Vincent Marcelli le Dimanche 17 Décembre 2017 à 16:54 | Modifié le Dimanche 17 Décembre 2017 - 17:03


Depuis le 9 décembre et jusqu’au 6 janvier, Ajaccio se met au diapason de la grande fête de Noël. Pour l’occasion, 52 chalets sont disposés sur la place du Diamant. Mais les services de la municipalité ont souhaité élargir cette fête qui se veut, au-delà de son aspect commercial, familiale et religieuse…Ainsi, cette neuvième édition se met au service des jeunes avec de nombreuses animations dédiées aux jeunes (contes, jeux place Miot, le village des enfants…) mais aussi, pour les plus grands, un artisanat de qualité, des producteurs locaux et le partage des savoir-faire avec les jeunes agriculteurs.


Ajaccio se pare de la magie de la magie de Noël






Pour la neuvième édition du traditionnel mais non moins incontournable « Marcatu di Natali », la municipalité d’Ajaccio n’a pas lésiné sur les moyens au cours d’une programmation débutée en fin de semaine dernière et qui va se poursuivre jusqu’au 6 janvier prochain. A la baguette, un travail collégial bien sûr mais un duo, Stéphane Sbraggia, premier adjoint, et Christophe Mondoloni. « Le marché de Noël est une illustration de la politique d’attractivité de notre territoire, explique Stéphane Sbraggia, nous avons l’ambition de marcher sur les traces que des villes-références telles que Strasbourg ou Sochaux. »


Pour cela, les services municipaux ont travaillé d’arrache-pied afin de concocter une programmation qui va rythmer l’animation d’Ajaccio. Et il a fallu, bien sûr, être particulièrement exigeant. Sur la qualité des chalets tout d’abord. La moitié sont dédiés à l’alimentaire et l’autre moitié à l’artisanat. « Côté alimentaire, souligne Christophe Mondoloni, adjoint spécialement délégué aux festivités (on lui doit déjà le Carnavali), nous avons été exigeants. Les professionnels des métiers de bouche ne peuvent proposer qu’un seul type de restauration, salée ou sucrée. Nous avons effectué une enquête auprès de la population (836 personnes), il en est ressorti que la restauration occupait une place trop importante. On a donc corrigé le tir en réduisant les chalets dédiés à la vente de fugatellu (4 au lieu de 12) et un total de 52 chalets. On a misé sur une grande qualité (bar à champagnes, foie-gras, caviar, fondue, raclette, bière spéciale Noël, veau Abbatucci, agneau corse, panzarotti… »
Du côté des animations, la mairie n’a pas non plus lésiné. Outre l’incontournable patinoire, une place importante est laissée aux plus jeunes (village des enfants, contes, jeux place Miot) ainsi qu’un lien étroit avec les savoir-faire de nos anciens. Si les jeunes agriculteurs seront présents, un grand chalet de 30m2 accueille divers métiers durant tout le mois. L’occasion, pour les plus jeunes, d’apprendre à faire le brocciu, la pulenta, de reconnaître grâce aux sens, de découvrir le métier d’oléiculteur, apiculteur, berger…un plus pour une manifestation à la coloration « nustrali ».


Enfin,  la parade de Noël, qui avait été reportée le 2 décembre dernier pour cause d’intempérie, s'est déroulée ce samedi . « Une parade, rappelle l’adjoint, effectuée en partenariat avec les commerçants du centre-ville. »
Pour le reste (mapping cathédrale, manifestations diverses dans les médiathèques), les animations sont visibles dans les rues de la ville. Pour clore ce mois de festivités, un concert le 6 janvier près du kiosque et une soirée concoctée par « Ricordu di Petru Pà » qui commence à se faire un nom sur les réseaux sociaux et de par ses diverses actions.
Il s’agit pour tous, petits et grands, malgré une situation mondiale peu reluisante, de conserver l’enthousiasme naturel et spontané qui fait de cette période un moment toujours particulier….

Ajaccio se pare de la magie de la magie de Noël




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie