Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Rencontres de la sécurité jusqu'à samedi place du Diamant


Rédigé par Marie MAURIZI le Jeudi 11 Octobre 2018 à 00:38 | Modifié le Jeudi 11 Octobre 2018 - 23:39


La 4ème édition des Rencontres de la sécurité, se déroulent jusqu'au samedi 13 octobre en Corse-du-Sud et dans toutes les régions de France. Ces rendez-vous annuels donnés aux scolaires et au public permettent de renforcer le dialogue entre les acteurs de la sécurité et des secours, et la population, mais aussi de créer un lien primordial entre les concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité. Initiée par le ministre de l’Intérieur, la manifestation est coordonnée par les préfets dans tous les départements.


Chien de la brigade canine lors d'une arrestation
Chien de la brigade canine lors d'une arrestation
La préfète de Corse du Sud et la rectrice de l'académie de Corse ont ouvert mercredi matin ces journées au collège Laetitia, où diverses actions ont été menées par l'ensemble des services et leurs partenaires (Gendarmerie, DDSP, PAF, PJ, CRS, SIS2A, Croix-Rouge, DDTM...) auprès de plus de 1 000 élèves (50 classes), et au sein de 17 établissements scolaires (3 lycées, 9 collèges, 4 écoles et l’EREA).
 
Initiations aux premiers secours et aux gestes qui sauvent, prévention des dangers de l’alcool et de la drogue au volant, sensibilisation aux arnaques ou au harcèlement sur internet..., cette manifestation comporte une forte dimension pédagogique visant à sensibiliser toutes les générations, avec notamment de nombreuses interventions dans les écoles et les collèges.
 
Des séquences destinées au grand-public
La préfète a également ouvert en début mercredi en début d’après-midi la première séquence destinée au grand public qui s’est déroulée place du Diamant.
Policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, représentants de la sécurité routière, personnels des préfectures ont exposé les déroulés et les enjeux de leurs actions de prévention et d’interventions. Les rencontres de la sécurité associent également les nombreux partenaires de l’État en matière de sécurité, à l’image des collectivités territoriales ou des associations de protections civiles et de leurs nombreux bénévoles.

L’engagement, pour ces professionnels de l’action et du dévouement est total. Ils travaillent dans des conditions allant parfois jusqu’à mettre en jeu leur propre vie. Sur le terrain, ils assurent la protection des personnes et des biens, garantissent l’ordre public, sécurisent les routes, portent secours et assistance en cas d’accident. L’objectif de ces journées est de partager ce quotidien, mais aussi par des conseils, aider chacun à se prémunir des dangers de la vie quotidienne (délinquance, cybercriminalité, accidents de la route ou domestiques...) et à bien réagir lors de situations exceptionnelles (attentats, inondations, incendies...) en adoptant les bons réflexes et les gestes qui sauvent.

Le programme
Tout au long de ses journées riches en enseignements et en techniques, le public aura la possibilité de rencontrer les professionnels de la sécurité sur des stands fixes ou mobiles pour des démonstrations:
 - La gendarmerie Nationale, qui présente ses unités spécialisées : le BCAP (Bataillon de Chasseurs Aéroportés), le PGHM (Pelotons de Gendarmerie de Haute Montagne), le GIC 2A (groupe d'investigations cynophile), l’EGM (Escadron de gendarmerie mobile), la PSQ (police de sécurité du quotidien), la brigade canine.
- Le SIS (Service d’incendie et de secours) assure un atelier sur les gestes qui sauvent, présente le matériel des camions de déblaiement et de NRBC (risques Nucléaires, Radiologiques, Biologiques, Chimiques), propose des démonstrations de risque chimique, de désincarcération d’un véhicule, l’intervention sur un véhicule, celle de la brigade canine pour une démonstration de chien de recherche.
Le SIS concourt avec les professionnels concernés (gendarmerie, police, SAMU...) à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels, ainsi qu’aux secours d’urgence.
- Les acteurs de la sécurité routière : la mise en œuvre de la politique locale de sécurité routière est placée sous la responsabilité du préfet de département. Celui-ci s’appuie sur un chef de projet sécurité routière et sur un coordinateur sécurité routière, et travaille en concertation avec les élus correspondants sécurité routière désignés par les collectivités territoriales.
 
- La police nationale, CRF, DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) dont les principales actions sont les luttes contre la délinquance (vols, trafics de stupéfiants, violences...) et les violences urbaines, notamment par le travail d’enquête effectué par les Sûretés départementales et les brigades de sûreté urbaine ; les flagrants délits avec les policiers des brigades anti-criminalité (BAC) ; l’insécurité routière par une présence accrue et visible sur la voie publique des policiers en uniforme issus, notamment, des brigades motocyclistes ; l’encadrement des manifestations, des grands événements (manifestations, culturelles, sportives...) et la protection des lieux sensibles ; contre le hooliganisme et les violences péri-sportives en coordination avec la division nationale de lutte contre le hooliganisme ; la prévention de la délinquance ; le renseignement avec le service départemental du renseignement territorial.
- La police judiciaire (PJ) avec l’étude de scène de crime et la présentation d’investigations matérielles (balistique / Police Technique Scientifique), la PAF (Police de l’Air et des Frontières).
- CRS, DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique) qui présenteront leurs actions de sécurité routière, piste routière, simulateur 2 roues, tapis alcool, simulateur stupéfiants.
- DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer)

Les nombreux partenaires de sécurité de l’Etat, présentent, aussi, les différents métiers qui composent leurs groupements, les matériels spécifiques, l’armement dédié, les tenues…
Des stands de recrutements seront ouverts tout au long de ces trois jours.
 
 
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie