Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Affaire Maxime Beux : le policier accusé d'avoir blessé le supporter renvoyé devant les assises


Livia Santana le Mardi 9 Février 2021 à 14:54

Cinq ans après le match Reims-Bastia, le policier accusé d'avoir tiré une ballede flash-ball dans l'œil du supporter bastiais Maxime Beux, sera jugé aux assises de la Marne à Reims. Une décision qui résonne comme une petite victoire pour Maxime Beux.



Photo archive CNI
Photo archive CNI
Nouveau rebondissement dans l'affaire "Maxime Beux". Le 25 janvier, la justice a ordonné la mise en accusation du policier de la Bac, Christophe Mercier, suspecté d'avoir tiré une balle de flash-ball dans l'œil du supporter bastiais Maxime Beux (22 ans au moment des faits), à l'issue du match de football qui opposait Reims à Bastia le 16 février 2016. 

Depuis, la mise en examen en avril 2019, du fonctionnaire de police pour "violences avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une mutilation permanente" et la reconstitution des faits en juin 2019, l'affaire était au point mort. Le policier de la Bac avait était placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de porter une arme par un juge d'instruction de Reims. 

Contacté par CNI, le supporter Bastiais infirme de l'œil gauche se dit : "content que les choses se passent normalement". Ce dernier craignait que l'affaire ne soit pas jugée aux assises. "Après 5 ans d’instruction, la juge vient nous donner raison, certes on n'est pas encore arrivé au procès, mais c'est déjà bien", poursuit-il.

Ce lundi 8 février, Christophe Mercier a fait appel de l'ordonnance du juge d'instruction.



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047