Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Aéroport Santa Catalina de Calvi : "la structure entre dans une nouvelle ère"


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Vendredi 17 Mars 2023 à 11:01

L’aéroport Santa Catalina de Calvi Santa Catalina va bien comme l'atteste le bilan de l’année 2022 : trafic record, seconde plus forte croissance post-covid. Pierre Negretti, président de la commission Balagne de la CCI de Corse s'est félicité de cette bonne santé ce jeudi en soulignant que la structure entrait "dans une nouvelle ère"



Pierre Negretti, président de la Commission CCI de Balagne. François Acquaviva, président du Comité Consultatif de Développement de l'aéroport de Calvi Santa Catalina et Pierre-François Novella directeur des Concessions Aéroportuaires de Haute-Corse
Pierre Negretti, président de la Commission CCI de Balagne. François Acquaviva, président du Comité Consultatif de Développement de l'aéroport de Calvi Santa Catalina et Pierre-François Novella directeur des Concessions Aéroportuaires de Haute-Corse
"Notre plateforme balanine enregistre en 2022 un trafic record et connait la seconde plus forte croissance post-covid ! Si nous avons souhaité donner une visibilité soulignée à ce record, c'est parce qu'il s'agit d'une étape très importante dans la vie de notre aéroport et son développement. La structure entre dans une nouvelle ère !"  a souligné d'emblée Pierre Negretti, président de la Commission CCI de Balagne. Entouré de François Acquaviva, président du Comité Consultatif de Développement de l'aéroport de Calvi Santa Catalina et Pierre-François Novella directeur des Concessions Aéroportuaires de Haute-Corse CCI de Corse il a encore expliqué que si les prévisions mondiales annoncent un retour à l'équilibre en 2025, la plateforme de Calvi a d'ores et déjà retrouvé son niveau., "Et bien plus encore, car elle bat son record de trafic avec 346 496 passagers, soit 16% d'augmentation par rapport à 2021, et encore plus significatif pour nous, +3% par rapport à 2019, l'année considérée comme année de référence dans le secteur" s'est-il réjoui.
   
"2022 a été l'année de tous les records pour l'aéroport de Calvi, ça été une année d’investissement et de développement"  a poursuivi Pierre Negretti avant d'égrener tout ce qui a donné motif à satisfaction.  

 
Il y a eu la création d'un parking aviation générale et affaires, la création d'un parking « Delta » et la réfection du taxiway, le réaménagement de l'aérogare avec extension de la zone arrivée internationale, l'augmentation nombre de banques d'enregistrement, l'ajout d'un poste inspection filtrage, la mise aux normes et élargissement du Pélicandrome et la rénovation complète des sanitaires. 

 
" Des travaux sont, également,  en cours pour le remplacement des dispositifs de contrôle des bagages de soute pour des équipements « EDS Standards 3 ». L'intégration de ses équipements engendre une modification de l'actuel bâtiment convoyage des bagages, la création d'un local technique, un renforcement de charpentes et structures, une modification de circuits de convoyage des bagages". 
L'aéroport de Calvi sera, aussi, le premier en Corse à s équiper de l'EDS (Explosive Detection System) doté de la technologie la plus moderne, le standard 3 en l'occurrence.
" Viennent encore  de débuter des travaux de réaménagement du Poste de Contrôle Exploitation & Sécurite (PCES), ces derniers consistent en le réaménagement de l'espace de travail des agents et la mise en place d'un processus de supervision de dernière génération".
Côté piste, il y a du nouveau avec l'approche " RNP-AR ", et son nouveau tracé d'approche par l'Est. " De nombreuses études et simulation sont en cours. Cette nouvelle approche permettra à la plateforme d'accueillir des vols nocturnes. Elle permettra également de réduire le nombre de déroutement du aux conditions météorologiques" 
 

"Nous travaillons aussi, sur un projet innovant, d'alimentation électrique des avions 100% renouvelable. Ce projet, unique en Europe, repose sur la production et le stockage d'hydrogène vert (produit à partir d'une énergie photovoltaïque), permettant de produire une électricité sur site et décarbonée. La Corse deviendra ainsi un laboratoire du développement de l'hydrogène et de la décarbonation des aéroports ".

 
Toujours côté piste, en raison d'un écart entre le planning initial et le niveau de réalisation, la réfection de la piste a été reportée. "Des travaux qui prévoient un renforcement de la piste". L'état de la piste et des parkings aéronefs font l'objet de vérifications périodiques par un bureau d'études techniques externe qui permettent de suivre en continu l'évolution des infrastructures. "Les rapports établis par cet expert ont montré une dégradation moins importante et moins rapide que prévue initialement et donc ouvert la possibilité de reporter les travaux structurels en contrepartie d'un entretien renforce, mais plus economique que les travaux initialement envisagés, avec pontage des fissures pour un coût total de 39 000 € ht en 2022".
 
L'ensemble de ces investissements visant à améliorer la qualité de service et optimiser les conditions d'exploitation, a eu un impact positif. "Cela a permis de structurer nos services, d'internaliser de nombreuses compétences et pérenniser des emplois".
En complément de ces travaux, la CCI de Corse a lancé un Appel à Manifestation d'Intérêt (API) ouvert à l'ensemble des compagnies aériennes nationales et européennes. " Ce nouveau système permettra de favoriser la création de nouvelles liaisons et le développement des lignes existantes". 
Santa Catalina pour l’été 2023, c'est un réseau de 23 lignes régulières avec 13 lignes nationales et 10 lignes internationales. 7 compagnies, 2 ouvertures de ligne, 6 pays desservis l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Luxembourg, le Royaume-Uni et la Suisse. 

 
"Au niveau national, Volotea continue son essor avec une 3ème ouverture en 3 ans, Bordeaux avec près de 7 500 sièges proposés. Le segment « Charter » voit son offre progresser de 82% par rapport à 2022, avec 18 216 places offertes à travers 5 lignes. Pour parler chiffres, offre globale d'un peu plus de 400 900 sièges sur l’été, qui s'étends de début avril à fin octobre. Cette offre est augmentée d'1% par rapport à 2022, et de 12% par rapport à 2019"

 


 
 Pierre Negretti a poursuivi son intervention en revenant sur le rapport d'observations de la chambre régionale des comptes et les arguments opposés par la chambre de commerce de Corse largement évoqués par CNI