Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Toulouse : Pâques au balcon?


le Vendredi 29 Mars 2013 à 22:44 | Modifié le Dimanche 31 Mars 2013 - 00:13


Les Ajacciens démarreront leur ultime sprint par la réception des Toulousains d'Alain Casanova. Avec 33 points au compteur, l'ACA pourrait, en cas de succès, passer un cap dans l'ascension vers le maintien. En effet, trois points supplémentaires rapprocheraient les Ajacciens de leur adversaire du soir, mais conforterait, si les résultats des autres concurrents ne sont pas trop bons, l'avance des Oursons sur la zone rouge. Une zone que l'ACA n'a toujours pas connu cette saison, et qu'il espère ne pas connaître. Pour garder cette bonne forme, il sera judicieux de disputer ce match avec tout l'enjeu qu'il comporte en tête, de sorte à ne rien regretter au final.


Buteur et passeur à l'aller, Siga Diarra aura à nouveau l'occasion de sortir un bon match, lui qui est rentré victorieux de sa sélection avec le Mali (Photo Alta Frequenza)
Buteur et passeur à l'aller, Siga Diarra aura à nouveau l'occasion de sortir un bon match, lui qui est rentré victorieux de sa sélection avec le Mali (Photo Alta Frequenza)
C'est un match qui vaut cher, même si mathématiquement rien ne sera joué à l'issue des prochaines quatre-vingt-dix minutes. L'ACA a l'occasion, face à Toulouse, de maintenir son cap, et sa dynamique intacte. Ce ne sera, pour autant, pas chose aisée, malgré la bonne forme des Oursons en 2013. 
Après une semaine de trêve, et des entraînements effectués pour la plupart sans les internationaux, l'heure est venue de retrouver la compétition. D'autant plus que l'ACA aura toutes les cartes en mains pour cette fin de saison, avec cinq réceptions et des déplacement chez des mal classés. 

"Un esprit relâché préoccupant"

Si la trêve a bien évidemment permis aux internationaux de briller, avec notamment le but de Mutu en sélection, qui lui permet dans le même temps d'égaler le record de Gheorghe Hagi, cela a un effet double. En effet, avec pas moins de sept absents (Ochoa, Oliech, Diarra, Diawara, Mutu, Belghazouani, Mostefa), l'effectif Ajaccien a été sollicité comme rarement cette saison durant les deux semaines qui viennent de s'écouler. D'ailleurs, cela n'est pas vraiment du goût de l’entraîneur Ajaccien, qui a paru assez inquiet en conférence de presse : 
"L'absence de sept joueurs n'est pas vraiment inquiétante. Ce qui est inquiétant, c'est l'état d'esprit relâché. Cela fait quinze jours que l'on travaille dans le plaisir, et on a peut-être déjà oublié le point pris à l'OM. La prise de conscience collective sur ce match m'a plu énormément, et j'ai peur que l'on ait oublié nos principes. Travailler sans pression est agréable, mais c'est à double tranchant. Je pense que c'est pour toutes les équipes pareil, car après tant de mois de compétition, ça fait du bien de se relâcher, mais il ne faut pas trop se relâcher quand-même...On a donc travaillé de manière plus ludique cette dernière semaine."
Pas de quoi être très rassuré, lorsqu'on est supporter. Cela dit, on ne peut que donner du crédit à la méfiance du coach concernant cette situation qui est tout de même difficile à gérer.

S. Diarra : "On peut faire un très grand pas".

L'un des sélectionnés, S. Diarra, a lui aussi les bonnes grâces de son entraîneur national, et prend de plus en plus d'assurance avec l'équipe du Mali. Interrogé à son retour du Rwanda, où les Maliens l'ont emporté 2-1, le talentueux milieu gauche évoque avec enthousiasme ce match de Toulouse.
"On peut faire un très grand pas vers le maintien. Un victoire à domicile dans cette ligne droite serait très positif pour la suite.Toulouse est une équipe qui est très très physique. Il ont été diminué avec le départ de Sissoko, mais ils restent une valeur sûre. A nous de rester discipliner, et de nous en sortir par le collectif. L'importance sur les deux derniers matches était d'inverser la tendance. Il faut maintenant rester dans cette dynamique positive". 

ACA-Toulouse : Pâques au balcon?
Pour cette rencontre, une surprise avec la non-convocation de Dennis Oliech. Le Kenyan, qui a disputé un match engagé au Nigeria (1-1) ne sera pas dans le groupe des 18. Un choix contraint, relatif à la situation politique compliquée dans une partie de l'Afrique. Le joueur a eu un retour plus long que prévu et a donc été préservé. Cela fait les affaires de Damien Tiberi, qui réintègre le banc de touche. Hormis Sammaritano et Pierazzi, tout le monde est sur le pont. 
Coté Garonnais, Hermach, Djalò et M'Bengue seront absents, le dernier suite à une suspension. Coup d'envoi à 20h à F. Coty.

Discipline : Belghazouani sévèrement sanctionné
Même si en étant honnête, le geste de Chair Belghazouani sur Palmieri face au SCB était passible de plus d'un carton jaune, on aurait absolument pas pensé que la commission de visionnage passe, une fois encore, d'un extrême à l'autre. Comment Mr Garibian espère être compris, lorsque - et c'est la deuxième fois que ça arrive, après Eduardo - une faute sanctionnée d'un jaune, se retrouve transformée en suspension de trois matches après visionnage? De quoi laisser perplexes les pénalistes les plus avertis...bref.

U Gruppu Aiaccinu : Begeorgi, Belghazouani, Bouhours, Cavalli, Chalmé, Diarra, Diawara, Delort, Faty, Felipe, Lasne, Mostefa, Mutu, Ochoa, Poulard, Sissoko, Tiberi, Zubar.

U Gruppu di u TFC : Ahamada, Blondel - Zebina, Akpa Akpro, Yago, Abdennour, Aurier, Ninkov - Capoue, Sirieix, Didot, Tabanou, Rodrigues, Regattin, Rabiot - Braaten, Ben Yedder, Ben Basat.




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse