Corse Net Infos - Pure player corse

ACA - Montpellier : Ce soir ou jamais


le Vendredi 26 Avril 2013 à 18:20 | Modifié le Samedi 27 Avril 2013 - 02:09


Les Ajacciens reçoivent Montpellier, Champion de France en titre à Timizzolu, ce samedi (20 heures). Si l'équipe Héraultaise a certes perdu beaucoup de sa superbe, elle n'en reste pas moins une formation de haut de tableau, et qui viendra à Aiacciu pour jouer sa toute dernière carte pour l'Europa League. En face, les Oursons n'ont plus le choix désormais. Après avoir grillé leur dernier joker à Saint-Etienne, les joueurs d'Emon devront prendre leurs responsabilités et remporter à tout prix cette rencontre, afin de ne pas tomber dans la morosité qui guette l'ACA en cette fin de saison tendue.


Encore très en vue à Saint-Etienne, Johan Cavalli sait quel rôle il doit jouer en cette fin de saison (Ritrattu : Eurosport.fr)
Encore très en vue à Saint-Etienne, Johan Cavalli sait quel rôle il doit jouer en cette fin de saison (Ritrattu : Eurosport.fr)
S'il y a bien un match à gagner, dans cette dernière ligne droite, c'est celui-ci. Plus aucun succès à l'actif des Ajacciens depuis Lorient, mais surtout une désillusion à domicile face à Nancy et Toulouse, équipes pourtant à la portée de Oursons. Les Acéistes le savent, plus aucun faux-pas ne leur sera pardonné désormais. A seulement une longueur de la zone rouge (Sochaux a arraché le nul à Lille), les Ajacciens doivent désormais faire feu de tout bois.
Si le match de Saint-Etienne est au final raté, "tout n'est pas à jeter", comme l'a dit Albert Emon. L'ACA n'était certes pas à la hauteur de son adversaire, mais il a tout de même fait preuve d'une certaine détermination et surtout d'une force mentale qui lui a permis de revenir au score. C'est de cela dont il faudra se servir, afin de ne pas donner quelconque espoir à cette équipe de Montpellier, qui ne viendra pas pour aller à la plage.

"Des joueurs responsables de la situation"

"Je vais vous expliquer ce que je ressens". Albert Emon, Jeudi, a démarré et conclu assez fort la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. Dans le contenu, le coach a semble-t-il cassé ses codes. En effet, fini les analyses un peu froides et le ton serein,. Cette fois, et c'est ce qui donne le ton pour ce match de Montpellier, l'entraîneur a tenu a se montrer ferme, lucide et surtout à laisser parler son émotion. On le sait, le mental doit primer, mais le cœur lui aussi doit pousser tout le monde. C'est peut-être là, dans le vestiaire visiteur de Geoffroy-Guichard, que tout s'est joué.
"Il y a une chose qui est très importante. A la fin du match d'hier, les joueurs ont eu des discussions importantes, et de qualité. Je ne vous dis pas que ces discussions vont se transformer en des victoires 5-0. Mais dans l'esprit, les joueurs, savent qu'on est dans le dur. En référence avec l'année, dernière, ils savaient dès la première journée qu'ils allaient être dans le dur. Cette année, ils ont abordé la saison avec l'esprit de joueurs de L1 confirmés. Malheuresement, il faut, pour pérenniser le club en L1 et jouer comme des guerriers, préserver cette état d'esprit d'équipe montée de L2 qui se bat pour le maintien. "Confirmé", c'est entre 6 et 8 ans de L1, et pas un an! Le message qu'ils se sont passé hier est, je l'espère, celui qui les remettra dans cet état d'esprit".
De quoi en rassurer plus d'un! Enfin, les joueurs se parlent vraiment, et enfin, on sent qu'une prise de conscience collective est en train de s'opérer. Certes, le groupe n'a jamais été déséquilibré dans la difficulté, mais la série sans victoire a visiblement permis d'aller encore plus loin. Albert Emon poursuit : 
"Dans le vestiaire à Saint-Etienne, j'ai vu des joueurs responsables de la situation. Cela prouve ce que je disais depuis le départ, à savoir que l'on a des joueurs de qualité, mais qui sont aussi proches de leur club et de ses objetctifs. Ils savent maintenant que les cinq prochains matchs devront comporter un fil conducteur très forts, sinon ce sera difficile. Avec Pascal (l'informaticien du club qui prépare les vidéo-montages pour les séances d'analyses tactiques, ndlr), on travaille beaucoup sur l'équipe adverse, mais un moment donné, c'est nous! Un collectif fort, le moins de fautes individuelles possible, et il faut appliquer ça face à Montpellier. Après, s'ils sont meilleurs que nous on verra..."

19, sans Sammaritano ni Lippini

Pour ce match, le groupe convoqué est de 19, avec le retour, qui devrait faire du bien, de Chair Berlghazouani (suspension purgée). Pas de gros changements, si ce n'est une possible titularisation du franco-marocain sur l'aile gauche, comme vu lors de la mise en place de Vendredi. 
En face, les Héraultais seront privés de Remy Cabella, (suspendu), mais bénéficieront du retour d'Aït-Fana au milieu, pour un groupe quasi-complet. 
U Gruppu Aiaccinu : André, Begeorgi, Bouhours, Belghazouani, Cavalli, Chalmé, Diarra, Diawara, Delort, Felipe, Lasne, Mostefa, Mutu, Ochoa, Oliech, Pierazzi, Poulard, Sissoko, Zubar.
U Gruppu di u MHSC : Pionnier, Hilton, Bedimo, Utaka, Mounier, Charbonnier, Belhanda, Herrera, Congré, Estrada, Pitau, Jourdren, Aït-Fana, Camara, El Kaoutari, Stambouli, Deplagne Dabo, Martin, Legras, Mézague, Coulomb.
Arbitru : Sgiò Lesage



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse