Corse Net Infos - Pure player corse

ACA - Lorient : Foc'à ceppa!


le Vendredi 13 Décembre 2013 à 22:05 | Modifié le Vendredi 13 Décembre 2013 - 23:50


C'est le dernier match à domicile de 2013 pour les acéistes. Face à Lorient, équipe en forme du moment, qui reste invaincue depuis 5 matches consécutifs, l'ACA devra se délivrer de sa dynamique négative. La défaite à Monaco a eu du bon, malgré le résultat, et le visage affiché était celui de la révolte. Une bataille perdue, face à un gros morceau qui plus est, mais pas une guerre. Celle du maintien passe par des victoires sur leur terrains, pour les joueurs de Christian Bracconi, qui seront privés de leur capitaine, Jean-Baptiste Pierazzi.


A Monaco, Medhi Mostefa a montré l'exemple niveau engagement. Le chemin à suivre pour battre Lorient (Ritrattu : G Pierlovisi AC-Ajaccio.com)
A Monaco, Medhi Mostefa a montré l'exemple niveau engagement. Le chemin à suivre pour battre Lorient (Ritrattu : G Pierlovisi AC-Ajaccio.com)
Fini de jouer, il est temps de gagner! Pour leur dernière sortie à Timizzolu, les Ajacciens reçoivent des bretons en pleine puissance, forts de leur série bluffante de quatre victoires consécutives. Un dynamique qui n'a rien d'une équipe de bas de tableau, là où se trouvaient les Merlus, il n'y a pourtant pas si longtemps que cela. Preuve aussi que le mental est prépondérant lorsque l'on joue sa survie, chose que les Ajacciens semblent avoir retrouvé.
Après un nul à Istres acquis dans la douleur face au Sporting, et une courte défaite à dix contre onze monégasques, l'ACA est à un tournant de sa saison. 
Christian Bracconi le sait. L'entraîneur Ajaccien n'a pas voulu changer les habitudes et a continué le bon travail physique et mental réalisé jusque-là avec ses assistants.
"Je n'ai pas voulu mettre de pression supplémentaire aux joueurs" a ainsi expliqué Bracconi, en conférence de presse. 
"Tout le monde sait dans quelle situation on est et tout le monde connaît les impératifs de ce match. Il est surtout essentiel de bien préparer les joueurs dans leur tête et sur un plan tactique. Ce match est pour nous vital, et la motivation doit venir d'elle-même. Je n'ai pas préparé de choses particulière pour la causerie, chaque joueur doit être capable de se mettre lui-même à 100%". 

B. André : "Peu importe la manière"

La tactique oui, mais surtout l'envie donc, dans la bouche du coach et aussi dans les joueurs. Ceux-ci semblent s'être remis dans un chemin plus sain, au niveau mental, et le jeu s'en est ressenti défensivement à Monaco. Reste ce petit plus qui manque à l'attaque pour se débrider, qui pourrait être le public, selon Benjamin André.
"C'est toujours important de jouer ce genre de match à domicile, devant son public. En plus, on sait que lorsqu'on arrive à emballer le match, les supporters arrivent à nous sublimer sur la fin", dit le milieu offensif, qui est incertain, en raison d'une béquille reçue à l'entraînement. 
Mais comment battre une équipe à la courbe diamétralement opposée sur les 5 derniers matches? 
"La série qu'ils viennent de faire n'est pas anodine. Ils ont gardé leur manière de jouer, et ils ont su enchaîner comme chaque année des victoires. Je pense que si eux peuvent le faire, on peut le faire nous aussi. On les prend à un moment où ils sont bien, mais chaque série à une fin, et j'espère que demain, ce sera la fin d'une série pour Lorient, et le début d'une série pour nous", s'enthousiasmait ainsi Christian Bracconi.

Des suspendus et un blessé

L'infirmerie s'est quelque peu remplie à nouveau, du côté du Docteur Testou. Le jeune Claude Goncalvès y est rentré à son tour pour son genou, alors que Zubar et Pedretti seront bientôt de retour. Néanmoins, l'effectif sera amputé, à la suite des suspensions de Pierazzi (1 match + 1 avec sursis), Cavalli, Lasne et Belghazouani. Un choix restreint pour Bracconi, et qui permet à Camara, Oliech et Diarra de réintégrer la feuille de match. Enfin, B. André saura demain s'il est remis de sa béquille, et pourrait en ce cas remplacer Diarra dans le groupe des dix-huit.
Côté Lorientais, tout le monde est sur le pont, y compris Aliadière et l'intenable Aboubakar.
U Gruppu Aiaccinu : Ochoa, Sissoko, Hengbart, Bonnart, Crescenzi, Perozo, Tonucci, Dielna, Nadeau, Mostefa, Faty, Diarra, Arrache, Oliech, Eduardo, Camara, Tallo.
U Gruppu di u FCL : Chaigneau, Reynet - Baca, Guerreiro, Ecuele Manga, Koné, Gassama, Bourillon, Lautoa, Pedrinho - Monnet-Paquet, Jouffre, Doukouré, Barthelmé - Aboubakar, Diallo, Sunu, Aliadière.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse