Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Le Havre : Plainte pour dénonciation calomnieuse et appel à la constitution d’un collectif d’avocats


Rédigé par le Mardi 22 Mai 2018 à 10:02 | Modifié le Mardi 22 Mai 2018 - 11:16


A l'heure où la commission des compétitions de la LFP va se réunir pour examiner le "dossier"du match des playoffs ACA-Le Havre que les Normands demandent à gagner sur tapis vert,Léon Luciani le président ajaccien annonçait son intention de déposer plainte contre son homologue du HAC pour "dénonciation calomnieuse". Parallèlement à cette affaire les politiques commencent à monter au créneau pour dénoncer le déferlement de haine anti-corse de ces dernières heures, en particulier sur les réseaux sociaux. Jean-Guy Talamoni, président de l'assemblée de Corse appelle sur ce plan à la constitution d’un collectif d’avocats


Le communiqué de l'ACA
Le président Léon Luciani déposera ce matin une plainte avec constitution de partie civile à l'encontre de Monsieur Vincent Volpe, président du Havre AC pour dénonciation calomnieuse. À cet effet, il produira les vidéos et les témoignages attestant qu'à aucun moment, M. Volpe n'a été victime d'une agression physique.


Jean-Guy Talamoni Racisme anti-corse : appel à la constitution dun collectif d’avocats
"
Suite au déferlement de haine anti-corse de ces dernières heures, en particulier sur les réseaux sociaux, j’ai été saisi par de nombreux Corses estimant qu’il est impossible de ne pas réagir. Je partage ce sentiment.
Souvenons-nous que, par arrêt n°01-86088 du 3 décembre 2002, la chambre criminelle de la Cour de cassation avait considéré que la notion de racisme anti-corse ne pouvait être retenue, du fait que « les propos litigieux ne visaient pas une catégorie de personnes protégées par les dispositions de l'alinéa 2 de l'article 32 de la loi du 29 juillet 1881 ».

Cette décision ne doit pas être considérée comme un obstacle incontournable sur le plan juridique.
C’est la raison pour laquelle il me paraît nécessaire d’appeler à la constitution d’un collectif d’avocats corses,

chargé d’organiser une riposte énergique et de faire valoir ainsi les intérêts moraux de notre peuple.

Dès aujourd’hui, je prendrai contact avec les bâtonniers de Bastia et d’Ajaccio en ce sens ainsi qu’avec des avocats corses exerçant à l’extérieur de l’île.

L’idée serait d’introduire les procédures nécessaires et, après épuisement des voies de recours interne, de saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme au cas où la jurisprudence de la Cour de cassation serait maintenue."
 

Corsica Libera : "Le football français est l’alibi de tous les racismes anti-corses"
Corsica Libera constate à nouveau avec stupeur que le football français est l’alibi de tous les racismes anti-corses.
Depuis la rencontre avortée entre l’ACA et Le Havre vendredi soir, c’est tout un peuple qui est à nouveau montré du doigt et critiqué avec une violence inouïe.
En toute impunité, les médias français et leurs commentateurs pour la plupart anonymes des réseaux sociaux font preuve à l’égard des nôtres d’un racisme assumé et sans bornes.
Depuis longtemps, les supporters corses, du SCB ou d’ailleurs sont les victimes d’un monde où la présomption d’innocence n’existe pas. D’un monde où tout peut se dire, où toutes les critiques sont permises, où tous les mensonges ont droit de cité. 
Corsica Libera soutient et soutiendra toujours tous les corses victimes du racisme et souhaite qu’enfin, celui contre notre peuple, aujourd’hui plus que reconnu et légitimé par nos victoires électorales successives, soit condamné sans délai et avec la plus grande fermeté.



PNC : "Nous ne laisserons pas voler cette victoire à l’ACA et à la Corse"
Le PNC s’indigne du lynchage médiatique et du déferlement de haine actuellement à l’œuvre contre l’ACA et la Corse.
Alors qu’Aiacciu, et notre peuple tout entier, fêtaient ces dernières heures une victoire amplement méritée, la mécanique jacobine s’est remise en action sur fond d’injustice et de déni.
Pourquoi imputer au Club (en les dramatisant) des évènements qui, en application des règles et usages, doivent être clairement distingués de l’ACA et de son périmètre d’intervention ? 
Pourquoi, aussi bien durant qu’après la rencontre, aucun des faits ou propos aujourd’hui relayés par une partie de la presse parisienne n’a-t-il été révélé ?
Qui peut croire qu’il n’existe aucun lien entre les propos de la députée du Havre et ceux de l’actuel premier ministre, Edouard Philippe, qui en fut le maire durant des années ?
Alors que la LFP pourrait prendre, au cours des prochaines heures, des décisions d’une particulière gravité, le PNC appelle l’ensemble du peuple corse à se mobiliser pour faire barrage à l’injustice et au mépris.
Nous ne laisserons pas voler cette victoire à l’ACA et à la Corse.

 

Groupe Femu a Corsica : "L'ACA subit un traitement discriminatoire"
Depuis le match ACA - HAC et la qualification ajaccienne, une campagne médiatique et sur les réseaux sociaux de racisme anti-corse, et même de stigmatisation d'une communauté, d'une violence inouïe fait rage. Relayant l'intervention politique du Premier ministre Edouard Philippe, ancien maire du Havre, et de la ministre des sports Laura Flessel, pour s'ingérer dans les décisions de la LFP. L'ACA subit clairement un traitement discriminatoire dans le seul but d'empêcher la Corse d'avoir un club en Ligue 1. C'est une attitude inqualifiable. Elle n'est malheureusement pas la première qui relève d'un scandale politique et de la mise en cause de l'honneur et de la dignité du Peuple corse. Nous n'accepterons ni cette campagne nauséabonde, ni de décisions iniques ou rocambolesques. Nous apportons notre soutien total à l'ACA , et à tout le football corse, et exigeons l'équité sportive la plus élémentaire.




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse