Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Le Havre : Le club ajaccien interpelle les présidents des clubs professionnels


Rédigé par le Lundi 25 Juin 2018 à 16:30 | Modifié le Lundi 25 Juin 2018 - 17:54


Dans un communiqué à l’ACA interpelle les présidents des clubs professionnels après les décisions de la Commission de Discipline du 20 juin concernant le match AC Ajaccio – Havre AC.


ACA-Le Havre : Le club ajaccien  interpelle les présidents des clubs professionnels
La commission de discipline de la LFP a donc tranché en appliquant de très lourdes sanctions contre l’AC Ajaccio !
Ces sanctions de deux matchs à huis clos dont un délocalisé, et un point de suspension avec sursis sont-elles justes et s’inscrivent-elles dans le respect des règlements et dans la logique de la jurisprudence, telle est la question que nous posons...
Nous pourrions énumérer les faits troublants qui ont accompagnés une campagne médiatique sans précédent et l’intervention surprenante des plus hauts représentants de l’Etat... Nous nous contenterons de vous laisser juges en portant à votre connaissance la réalité des faits tels que relatés par les témoins directs des incidents, les journalistes de Canal et de Bein, et surtout le rapport des délégués puisque l’on sait que leur compte rendu sert à juste titre de « bible » pour les instances de la Ligue... le rapport de l’instructeur de M. BRUGGER venant appuyer leurs affirmations.


Rapport des délégués : Paul DECLAUDE, Michel BORTOT, Hervé SIRAUX 
« Envahissement du terrain : À la 125ème minute de jeu lors de l’égalisation de l’ACA, une cinquantaine de supporters du club a franchi la main courante [...] La plupart se trouvaient à environ 5 mètres à l’intérieur du terrain. Le jeu étant arrêté du fait qu’un but venait d’être marqué, aucun incident n’est à déplorer ».
« Les stadiers présents sont intervenus rapidement afin que la cinquantaine de supporters [...] puissent retournés dans la tribune ».
« Personnellement, à aucun moment je n’ai pas pensé que la sécurité était en jeu ».
« Deux (2) feux de Bengale ont explosés à la 16ème minute de jeu dans la tribune faisant face à la tribune présidentielle ».
« A Aucun moment, l’envahissement de terrain qui s’est produit à la 125ème minute de jeu, n’était dirigé vers les joueurs et les officiels».



Déclaration de Jean-Luc ARRIBART, Journaliste de Canal+ en direct le vendredi 18 mai 2018
 C’était à 20 mètres de nous en contre bas, on ne peut pas parler de graves incidents ! On a vu un bus arrêté, caillassé certes, mais il n’y a rien eu, les supporters étaient éloignés à 100 mètres [...] Après ce sont les joueurs qui n’ont pas voulu descendre car ils ont estimé que leur sécurité n’était pas assurée [...] Pour nous ce n’était pas des violences terribles franchement ".

Pour couronner le tout, rappelons la présence inédite des avocats du Havre, sans aucun dirigeant du HAC, à ladite commission de discipline...  
Rappelons également que le club d’Ajaccio a porté plainte au tribunal pour diffamation, accusations calomnieuses en particulier suite aux déclarations du Président M. Volpe affirmant avoir été frappé et ses propos envers le peuple corse... Les vidéos et témoignages éloquents sont entre les mains du procureur de la République...  
En conclusion, nous insistons sur le fait que contrairement à certaines déclarations outrancières, notre club sait recevoir avec courtoisie et hospitalité ses adversaires et cela ne s’est jamais démenti lors des 19 rencontres à domicile cette saison...  
Enfin, nous rendons hommage à l’intégrité des délégués qui ont remplis leur tâche avec conscience et objectivité. Nous ne manquerons pas de faire appel de cette décision.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 17:36 Rugby : Ça passe pour le RC Ajaccio à Sorgues

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse