Corse Net Infos - Pure player corse

ACA : La bonne opération à Brest


Rédigé par (Cp) le Vendredi 3 Mars 2017 à 23:00 | Modifié le Samedi 4 Mars 2017 - 00:37


Coup de tonnerre à Brest où l'AC Ajaccio a fait chuter le leader breton en l'espace de 45 minutes. Mais s'il est vrai que c'est un Breton qui, en marquant contre son camp, a mis les Corses sur une voie royale, le second but des visiteurs au terme d'un contre rondement mené ne doit rien à personne sauf au talent des joueurs de l'AC Ajaccio


Maazou et Madri : artisans de la victoire de l'ACA à Brest
Maazou et Madri : artisans de la victoire de l'ACA à Brest
Brest : 1 - AC Ajaccio : 2 (0-2)
Buts pour Brest : Lavigne (89e), pour l'AC Ajaccio : Belaud (4e, csc), Madri (23e).
Arbitre : M. Ben El Hadj
Avertissements : Bernard (51e) à Brest; Cabit (49e) à l' AC Ajaccio 

Brest
Hartock, Bernard, Belaud, Castan, Diallo, Grougi, Gastien, Battochio, Faussurier, Pelé, H. Diallo.


AC Ajaccio
 Mandanda, Babiloni, Cissé, Cabit, Abdallah, Boé-Kane, Camara, Abergel, Madri, Maazou, Nouri.



Le stade Francis-Le Blé n'en est pas encore revenu : le leader brestois qui comptait sur la venue des Ajacciens, qui campent depuis le début de la saison au milieu du tableau, pour conforter sa place tout en haut du tableau, lui ne s'en est pas remis. 
Les Ajacciens qui ont déjoué tous les pronostics, sont venus en Bretagne donner une bonne leçon de réalisme à leurs adversaires.
Quatre minutes à peine après le coup d'envoi ils annonçaient, en effet, la couleur avec Maazou qui depuis le côté droit centrait. Hartock parvenait certes à dévier le ballon mais Bélaud finissait par le détourner dans son propre but.

Ça démarrait plutôt mal pour les locaux qui réagissaient par Belaud mais Boé-Kone s'interposait sans que l'arbitre n'ait cru bon intervenir.
Un peu plus tard encore Faussurier trouvait le chemin des filets de Mandanda mais le point obtenu après une remise de Diallo était refusé pour un hors-jeu.
Mais à force de pousser de la sorte les joueurs de Furlan restaient sur la menace d'un contre visiteur.
Et ce que l'on redoutait; survenait à la 23e minute avec, encore à la manœuvre, Maazou. L'Ajaccien parvenait ainsi à éliminer son adversaire direct puis à servir dans l'axe Madri qui n'avait aucun mal à tromper la vigilance de Hartock.
A 2 à 0 à la pause rien n'était certes encore jouer mais malgré une nette domination les Bretons n'ont jamais réussi à refaire leur handicap même si en toute fin de soirée Lavigne contribuait un court instant à redonner de l'espoir aux siens.
Mais on en restait là.
Avec une victoire appréciée d'un côté et une soupe à la grimace que visiblement que l'on avait du mal à digérer, de l'autre...





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse