Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Créteil vu par… Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 6 Mars 2015 à 20:02 | Modifié le Samedi 7 Mars 2015 - 00:48


L'ACA est dans le dur : c'est le moins que l'on puisse écrire après son revers à domicile face à Créteil. Pour Pantaloni et ses joueurs il est grand temps de réagir après cette défaite seconde consécutive


ACA-Créteil vu par… Baptiste Gentili

L'ambiance
De la tristesse, du dépit et à présent de l'inquiétude : voilà ce que l'on ressent dans ces tribunes presque vides du stade F.Coty. Même les plus fidèles se font de plus en plus discrets au regard il est vrai du piètre spectacle qui se déroule sur une pelouse qui, elle, est parfaite,maigre consolation vous en conviendrez....


Le match
Que dire d'une telle rencontre ? L'ACA débute assez bien cette rencontre dans un 4x4x2 inhabituel mais qui surprend cette équipe de Créteil athlétique certes, mais assez empruntée à l'image de sa défense.
Alors que l 'on pense que les rouges et blancs vont se rendre maîtres du jeu les visiteurs sur leur seule incursion dans le camp adverse vont ouvrir le score portant là un véritable coup de massue à des ajacciens qui ne s'en remettront jamais.
L'on pourrait presque s'arrêter là au niveau du résumé tant le contenu de cette rencontre fut pauvre, aussi bien sur le plan technique que dans l 'intensité. Mais il convient de souligner, et c'est bien là le plus inquiétant, que l'ACA qui bénéficia d'un pénalty râté à 20 minute de la fin a laissé filer l'occasion de marquer points précieux pour le maintien.
Beaucoup de déchets, un jeu décousu, es séquences de jeu aérien à en pleurer de part et d'autre : voilà un match qu'il convient d'oublier au plus tôt pour l'ACA mais qui, en revanche, va faire un bien fou à des visiteurs que n 'en demandaient pas moins.


L'ACA
Mais ou va cette équipe? Il est vrai que l'absence de joueurs cadres tel que Cavalli et Fauvergue, entre autres,  peut constituer quelques excuses mais quand même... Comment après, je l 'ai dit, un début plus que correct, peut-on être aussi faible mentalement ? L''équipe ne réagit plus dès que le sort lui est contraire, une sorte de renoncement incompréhensible se fait sentir et collectivement les joueurs n 'ont plus aucun repère. 
Absence de leader, perte de confiance : les ascéistes sont mal en point il va falloir vite réagir car il y a bel et bien le feu dans la maison rouge et blanche.


Créteil
De la masse athlétique, de la solidarité, voilà ce qui prédomine chez ces valeureux Cristoliens qui repartent avec une victoire non pas inespérée mais presque, dirons-nous,car il faut bien le reconnaître cette équipe a joué avec ses armes. Loin de convaincre dans le jeu elle a surtout bénéficié des faiblesses de son adversaire.
Je ne peux en dire plus de cette équipe qui m'a paru meilleure à Mezzavia et qui pourtant ce vendredi soir repart avec une victoire alors qu'elle s'était inclinée contre le Gaz. Allez comprendre c'est ça aussi le football... Chacun y apportera sa propre analyse....


Le bilan
L'ACA est dans le dur, c'est le moins que l 'on puisse dire. L'écart avec la zone rouge se réduit mais ce qui inquiète c'est le contenu des matchs et surtout le manque de réaction d'une équipe touchée psychologiquement et ça c'est pas rien. Au-delà du bilan, ce qui devient vital aujourd'hui pour l'ACA c'est de réagir dès la prochaine rencontre, sinon la fin de saison sera très difficile.


La fiche technique

AC Ajaccio : 0 Créteil : 1 (0-1)
But pour Créteil : N'Doye (15e)
Arbitre : M. Desiage
Avertissements : Gonçalves (72e) à l'ACA, Esor (49e) à Créteil

AC Ajaccio
Sissoko, Kanté, Sainati, Begeorgi, Marester, Pedretti, Coulibaly puis Gonçalves (64e), Lesoimier, Vidémont, Madri puis Leca (82e), Diop puis Quintillà (58e)
Entraineur: Olivier Pantaloni

Créteil
Kerboriou, Esor puis Diarrasouba (75e), Ilunga  puis Lesage (88e), Diedhiou, Di Bartolomeo, Lafon, Seck, Ndoye, Dabo, Essombe, Andriatsima  puis Genest (64e)
Entraineur: Thierry Froger




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse