Corse Net Infos - Pure player corse

ACA - ASSE : Les Oursons à l'assaut des Panthères


le Jeudi 29 Novembre 2012 à 23:07 | Modifié le Samedi 1 Décembre 2012 - 22:36


Choc à François-Coty. Face aux Verts, tombeurs du PSG en Coupe ce Mardi, les Ajacciens auront encore une fois du boulot. Cette fois, ce sera non-seulement à domicile, mais surtout avec un groupe au complet, et des joueurs rassurés après le nul de Nancy. L'occasion pour Dupont comme pour ses joueurs de montrer autre chose, et surtout de se prouver à eux-mêmes que l'ACA peut espérer mieux qu'un maintien cette année.


Medjani et Faty devront mettre les bouchées doubles face aux Verts, afin que Timizzolu redevienne un atout pour l'ACA (Photo : CorseSport)
Medjani et Faty devront mettre les bouchées doubles face aux Verts, afin que Timizzolu redevienne un atout pour l'ACA (Photo : CorseSport)
L'hiver approche à grand pas, et avec lui le milieu de championnat. Bientôt l'heure des premiers bilans, pour les clubs de L1, mais aussi des bonnes résolutions. Et l'ACA doit en prendre une. Après deux sorties ratées face à Marseille et Sochaux, voici venir l'ASSE à F. Coty. Actuel quatrième de L1, le Géant Vert semble être, cette année plus que les autres, armé pour jouer les premiers, ou tout du moins les seconds rôles. 
Devant cet état de fait, le temps n'est plus à la crainte pour les Oursons. Plus vainqueurs depuis deux rencontres, et peinant à enchaîner les résultats, les coéquipiers de Belghazouani doivent retrouver la dynamique de début de saison. Pourquoi? Tout simplement parce que même si l'ACA n'est pas dans la zone rouge, celle-ci n'est plus très loin. Mais aussi parce que se profile un mois de Janvier compliqué, entrecoupé de tours de Coupe. Les Ajacciens le savent, il est temps de montrer autre chose. Prouver au public Ajaccien que les performances les meilleurs n'étaient pas que des feux de paille, et que cette équipe est qualitativement en mesure de faire trembler n'importe quel adversaire.

Stabilité ou changement?

La principale inconnue dans le jeu Acéiste est la régularité. Comment peut-on passer d'un ACA - OM très pauvre, à un TFC-ACA riche? D'un match où tout réussit à un match ou rien ne se passe comme il le devrait? Les pronostiqueurs jouent-ils le rôle de "mazzeri" ? La vérité n'est certainement pas mystique, ni logique, mais tout simplement footballistique. L'ACA possède cette années des qualités que l'on ne voyait plus depuis très très longtemps, et ce ne sont pas les anciens qui diront le contraire. Les Medjani, Poulard, Belghazouani et même Cavalli apportent de plus en plus de liberté dans le jeu, et ce grâce à leur talent indéniable. 
Ceci dit, le coach semble toujours aussi enclin à l'indécision. Depuis le début du championnat, on a vu pas mal de schémas tactiques se succéder ; du 4-2-3-1 au 4-3-3, en passant par le 4-4-2 offensif et même défensif, on peut dire que Dupont aime la tactique. Pour autant, comme face à Sochaux, les changements ne sont pas aussi nombreux que productifs. Faut-il alors se poser la question de savoir s'il ne vaut pas mieux laisser les Mutu et Eduardo s'accorder, les Belghazouani - Diawara trouver leurs juste équilibre? Cette équipe est faite de concurrences, toutes aussi saines les unes que les autres. Cela est un atout en soi, mais pourrait se transformer en désavantage à force d'en user et d'en abuser.

Tout le monde sur le pont

La quantité ne fait jamais la qualité, mais peut en être un facteur. C'est pourquoi Dupont fait tourner son groupe du plus qu'il le peut. De plus, et on le serait à moins, le coach doit maintenant s'inquiéter de la Coupe d'Afrique des Nations qui arrive, et qui privera l'ACA de certains cadres pendant quelques semaines. C'est donc aussi dans cette optique qu'il faut composer. 
Pour ce match, l'entraîneur Acéiste n'aura que l'embarras du choix, et c'est déjà ça de pris. Face à des Verts plus brillants de matches en matches, l'ACA doit se sublimer. Et quoi de mieux pour préparer un gros match qu'un groupe au complet? Bouhours revenu de suspension, c'est donc avec tous ses titulaires et seconds choix que Dupont composera son onze de départ. A moins d'un pépin d'avant match, tout le monde sera de la partie. Espérons que le Nordiste voie juste dans ses choix, et qu'enfin Mutu soit libéré de sa "sfiga" comme il l'a si bien dit en Italien sur les réseaux sociaux. 
Coup d'envoi ce Vendredi 21h à Timizzolu. 

U Gruppu Aiaccinu : André, Belghazouani, Bouhours, Cavalli, Diarra, Diawara, Eduardo, Faty, Lasne, Lippini, Medjani, Mostefa, Mutu, Oberhauser, Ochoa, Pierazzi, Poulard, Sammaritano.

U Gruppu di l'ASSE : Ruffier, Moulin, Brison, Clerc, Ghoulam, Mingot, Perrin, Sall, Clément, Cohade, Guilavogui, Lemoine, Alonso, Brandao, Gradel, Hamouma, Mayi. 
Olivier CASTEL




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:11 Ligue 2 : L'ACA dominé à Grenoble

Vendredi 2 Novembre 2018 - 23:10 Derby : Le GFCA « enfourche » l’ACA (1-2)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse