Corse Net Infos - Pure player corse

ACA 0-1 Troyes : Les Ajacciens n'en voulaient pas...


le Dimanche 12 Mai 2013 à 00:21 | Modifié le Dimanche 12 Mai 2013 - 02:22


Menés dès le quart-d'heure de jeu, par un but encaissé sur corner, les Oursons ont couru tout le match après le score, sans jamais le rattraper. Brouillons, imprécis et surtout inopérants, les Ajacciens ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Un coup-franc d'Andy Delort claqué par le très bon Thuram-Ulien en est la preuve, l'ACA ne pouvait pas gagner ce match. Dépités et sur les nerfs, les Ajacciens sortent avec un mauvais goût en bouche de cette rencontre. Cela est d'autant plus rageant, que Nancy a été défait à Bordeaux, et que l'ACA serait à l'heure qu'il est maintenu avec trois points de plus. Mais visiblement, les Ajacciens veulent faire durer le "plaisir"...


Encore raté pour Diawara et les siens. L'ACA passe au travers et peine à rester constant et surtout à être tranchant. Rennes et Nice se profilent, et on continue de trembler (Ritrattu Paule Santoni)
Encore raté pour Diawara et les siens. L'ACA passe au travers et peine à rester constant et surtout à être tranchant. Rennes et Nice se profilent, et on continue de trembler (Ritrattu Paule Santoni)
AC Ajaccio 0/1 ESTAC Troyes
Sabbatu, l'11 di Maghju di u 2013
Stadiu François Coty
Tempu : Beddu ; Tarrenu : Bonu
Spettatori : Circa 7300
Scopu : Jarjat (15a) pà Troyes
Avvertimenti : Nisunu
Arbitru : S. Bien
ACA : Ochoa- Diawara, Poulard, Zubar, Begeorgi- Lasne(Delort 75a), Mostefa- Diarra (Belghazouani 59a), André (Oliech 51a), Cavalli (cap.) - Mutu.
Add : A. Emon
ESTAC : Thuram- Fuassurier, Jarjat, Bréchet, Othon (N’Sakala 51a)- Enza Yamissi (cap.), Thiago Xavier- Nivet, Camus (Marcos 68a), Darbion- Yattara(Rincon 81a).
Add : J.-M.Furlan

U Scontru

Les Ajacciens démarrent la rencontre petitement et à pas de loups. Néanmoins, ils tâchent de se montrer tranchants et présents sur les premiers ballons. Mais ce sont bien les visiteurs qui se montrent les premiers devant les buts. Jeu direct, centres au cordeau, tout y passe, jusqu'à ce corner de la 18e minute. Darbion, l'ancien Ajaccien centre parfaitement pour Jarjat, l'ancien bastiais, qui frappe fort de la tête et bat Ochoa : 1-0. Les Acéistes ne s'en relèveront pas.
Pourtant, la réaction arrive, 24ème minute, André donne pour Lasne, qui frappe aux 20m sans contrôle, mais ça passe à cotés des buts de Thuram. Nouvelle tentative du milieu Ajaccien cinq minutes plus tard, toujours sans succès. Puis les tirs vont se faire plus précis, et l'ACA plus pressant : corner tiré par Cavalli, Poulard dévie pour Mostefa, qui voit sa tête placée dégagée sur la ligne par Jarjat (37a). Mais à la pause le score est le même, et l'ACA peine à refaire vraiment surface.
Au retour des vestaires, la chose ne semble pas vouloir s'arranger. Erreurs techniques, mauvais choix, ballons perdus, autant de fautes qui empêchent l'ACA de construire et de faire avancer les choses. Au contraire, Troyes mène bien sa barque, et sur un bon ballon, Nivet est repris à l'arrachée par Zubar (50a). un quart-d'heur plus tard, l'ACA se rate encore, faut à ses déchets techniques bien trop importants. Nivert combine avec Darbion, et sert Yattara à la limite du hors-jeu, mais ce dernier croise trop sa frappe (64a). 
L'ACA patauge, et le public commence à s'impatienter. Puis sur une main de Delort, Thuram va éteindre tout espoir de remontée. Le jeune Ajaccien frappe très fort et très bien, mais son coup-franc promis à la lucarne est claqué du bout des doigts par le portier Troyens! (83a). On en restera là. C'est raté pour l'ACA, et très réussi pour Troyes. 

L'ACA

Sans Bouhours, blessé, et Chalmé suspendu, c'est Diawara et Begeorgi qui ont pris les ailes dans le onze de départ. 
Un onze de départ classique, avec une seule pointe qu'est Mutu...et pas grand-chose d'autre à signaler. Du moins du coté positif. Un milieu absent en récupération, des défenseurs imprécis dans les relances, des attaquants et des offensifs sans conviction. Un cauchemar, de bout en bout.
Ochoa n'a rien eut à faire, mais ce n'est pas le cas du Zubar, qui s'impose de plus en plus comme un patron. Begeorgi a fait une bonne partie, malgré quelques coups de moins bien. André n'a pas convaincu, et a été logiquement remplacé par Oliech. Ce dernier a tenté, mais a peu réussi. Seul Delort a réussi à chambouler la morosité ambiante en entrant en fin de match.
Zéro pointé en ce qui concerne la gestion de ce match si important, à toute l'équipe. 

L'Avversariu

Les Troyens alignaient au coup d'envoi une équipe type, avec les fortes individualités qu'on lui connait. Très bons dans la passe, ingénieux dans la construction, Furlan et l'ESTAC ont réalisé le match parfait! 
L'intenable Yattara a causé beaucoup de déboires à l'ACA, de même que le solide Thuram dans les buts. Au milieu, beaucoup de liant et surtout de la justesse, tout l'inverse de leurs adversaires.
On félicitera Jarjat pour son coup de tête précis et décisif, tout ce que n'ont pas été les Ajacciens ce soir. Cette équipe n'est clairement pas à sa place, et pourrait peut-être créer la surprise, en coupe comme en championnat. 

U Bilanciu

Raté. L'appréciation ne peut en être autrement, l'ACA a grillé un joker décisif. Comment, en ayant toutes les cartes en mains, un public chaud et une défaite de Nancy en prime, peut-on déjouer à ce point dans un match si important?
Mauvais préparation? Mauvaise gestion du stress? Mauvais discours? Angoisse trop présente? 
La réponse se trouve peut-être ici, ou même ailleurs.
Mais elle se trouve désormais à Rennes. L'ACA devra aller chercher au minimum un point en Bretagne pour revenir à Aiacciu la tête libre, et arrêter surtout de faire souffrir supporters et dirigeants, qui n'en voient plus la fin. Si les résultats adverses sont favorables, ceux de l'ACA ne le sont plus. Inversera la tendance est désormais indispensable. Nice est toujours en course pour l'Europe...



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse