Corse Net Infos - Pure player corse

0-0 : L’ACA doit s’en contenter face à Sochaux


Rédigé par Antoine Astima le Vendredi 24 Février 2017 à 22:04 | Modifié le Vendredi 24 Février 2017 - 22:48


Diminués, les Ajacciens ont été contraints au partage des points face à Sochaux (0-0). Un nul qui précède désormais deux déplacements consécutifs à Brest et Reims.


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
ACA-Sochaux 0-0
Stade François Coty
Temps frais
Terrain correct
Eclairage satisfaisant
Spectateurs : 1 200 environ
Arbitre : M. Leonard assisté de M.M. Poupeau et Zmyslony
Avertissements : Cabit (39e), Maazou (42e), Madri (80e) pour l’ACA
Sao (43e), Teikeu (60e)
ACA
Mandanda- Babiloni, Cissé, Sainati, Cabit (Abdallah 85e)- Camara, Abergel- Madri (Frikèche 87e), Gapka (Vialla 73e), Nouri (cap.)- Maazou- ent : O.Pantaloni
Sochaux
Dilo- Alphonse, Ogier, Gibaud, Teikeu (cap.)- Fuchs, Ilaimaaritra (Ramaré 27e), Tardieu- Honorat (Thuram 64e), Andriatsima, Sao- ent : A.Cartier.

Défait à Auxerre, l’ACA peu à l’aise hors de ses bases se trouve dans la situation d’un joueur de tennis, contraint de reprendre son service. En face, le  FC Sochaux a un coup de moins bien  malgré son statut de prétendant à l’accession (5 points seulement sur 21 depuis janvier).
Sans Cavalli, Boé Kan, Pierre-Charles et Lippini, les Ajacciens vont débuter sur un rythme peu élevé. Exit les quarante-cinq minutes de folie face à Valenciennes, le maigre public de Timizzolu va assister à un spectacle assez moyen dans l’ensemble.
L’intention y est mais les « rouge et blanc » vont tourner en rond jusqu’à la pause. La faute à un rythme trop faible pour contourner la défense sochalienne. Hormis deux frappes de Maazou (8e) et Gakpa (22e), la seule cadrée de la première période, le gardien adverse passe une soirée confortable. Ce n’est guère mieux du côté sochalien avec un festival d’imprécisions.


Changement de décor dès l’entame de seconde période avec des Ajacciens beaucoup plus entreprenants.  C’est tout d’abord Teikeu qui est tout près de tromper son propre gardien sur un centre de Madri (48e). Imité, dans la foulée, par une frappe de Camara (54e’) et un raid d’Abergel (59e).
Côté sochalien, pas grand-chose à se mettre sous la dent à l’exception d’Andriatsima qui bute sur un Mandanda impeccable (66e).
Les minutes défilent et les deux équipes, qui à l’évidence se craignent ne se livrent pas. Gakpa (72e) et Nouri (79e) font encore trembler les Lionceaux mais ce sera tout.
L’ACA, il est vrai diminué, doit s’en contenter





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse