Corse Net Infos - Pure player corse

Préfecture de Corse: Le brûlage des végétaux : une pratique à risque, encadrée et réglementée  12/10/2018

Malgré une saison estivale exceptionnellement basse en termes de départ de feu, le risque d’incendie ne doit pas être sous-estimé.
 
Depuis le début du mois, plusieurs départs de feu ont été enregistrés dans le département, à l’occasion d’écobuages non maîtrisés.
 
Le brûlage à l’air libre de tous les déchets est interdit par le code de l’environnement.
Il participe à la dégradation de la qualité de l’air, notamment par émission de particules fines nocives pour la santé humaine.
Des dérogations sont accordées – hors des périodes d’interdiction totale d’usage du feu – pour les seuls déchets issus :
-         de la mise en œuvre des obligations légales de débroussaillement,
-         des activités professionnelles des agriculteurs et des forestiers.
 
Dans ce cadre, l’observation de toutes les prescriptions réglementaires est indispensable :
-         respectez les horaires de brûlage : jusqu’au 30 octobre, de 10h à 19h ;
-         ne brûlez pas si du vent, même modéré, est annoncé ;
-         écartez-vous de la végétation environnante ;
-         réalisez une bande de sol nu autour du tas et ne brûlez que de petits volumes ;
-         munissez-vous de moyens d’extinction ;
-         prévoyez des moyens d’alerte ;
-         ne laissez pas le chantier sans surveillance ;
-         veillez à l’extinction complète.
 
Il est également recommandé d’informer le service d’incendie et de secours (18 ou 112) avant le début de l’incinération et à son issue.
 
Vous êtes responsable des dégâts que vos travaux occasionnent sur les propriétés voisines, même par imprudence : vous êtes passible d’une contravention en cas de non-respect de l’arrêté préfectoral (disponible sur www.corse-du-sud.gouv.fr), voire d’amendes et d’une peine d’emprisonnement.
 
La protection des personnes, des biens, de l’environnement repose sur le civisme de tous
MS