Corse Net Infos - Pure player corse


Yohan Ettori 3e Corse à défendre ses chances à The Voice 2023


le Vendredi 31 Mars 2023 à 18:17

De Lecci à Paris, ce jeune chanteur et guitariste de 33 ans tentera sa chance ce samedi lors du célèbre télé-crochet de TF1 avec l’étape fatidique des auditions à l’aveugle. Après Arnaud et Julie il y a quelques jours, il est le troisième Corse à se lancer dans l’aventure pour cette nouvelle saison.



Venu de Lecci, Yohan Ettori défendra ses chances lors des auditions à l'aveugle de The Voice ce samedi (crédit photo : Alex Sarmiento - ITV - Bureau233 - TF1)
Venu de Lecci, Yohan Ettori défendra ses chances lors des auditions à l'aveugle de The Voice ce samedi (crédit photo : Alex Sarmiento - ITV - Bureau233 - TF1)
- Qui êtes-vous ?
- Je suis intermittent du spectacle, donc je vis officiellement de la musique depuis cinq ans. Mais cela fait une quinzaine d'années que je me produis, que je fais des animations. Cette année, ma femme a décidé de m'inscrire à l'émission The Voice. Au début, elle me l'a caché, mais à un moment donné, elle a été obligée d'envoyer des vidéos et donc de me le dire. Étape par étape, j'ai eu la chance d'arriver aux auditions à l’aveugle, sur le plateau de The Voice. C’est incroyable, car cette année, il y avait en plus environ 50 000 inscriptions, ce qui est un record. Et donc demain, c'est le grand jour, mon audition va être diffusée. Tout le monde est derrière moi, ma famille, ma femme. C'est un grand événement, et énormément de pression, et cela change totalement des soirées que je fais, car c'est une autre dimension.
 
- Quel a été votre parcours dans la musique ?
- Je suis autodidacte. J'ai été surtout guitariste pendant des années, le chant est venu au fur et à mesure. Justement, The Voice c’était l’occasion d'être connu comme chanteur, vu que dans ma ville, les gens me connaissent plus en tant que guitariste. Depuis quelques années, je donne aussi des cours de guitare à partir de sept ans. Je partage donc ma vie entre les cours de guitare et évidemment les animations à côté. Je vis vraiment la musique. Grâce à The Voice, je souhaite évoluer, rencontrer des artistes et j'aimerais aussi créer mon propre univers. Dans l'animation, on reprend forcément les chansons des autres. Et là, j'aimerais que l’on m'aide à composer. Pour cela, passer à The Voice permet d'ouvrir aussi des portes. C’est un tremplin.
 
- Quelles sont vos influences musicales ?
- Je suis assez méditerranéen. J'ai une préférence pour la musique espagnole. Mais vraiment, je suis un caméléon, je joue beaucoup de styles très, très différents. J’adore la musique dans son ensemble. La musique corse notamment fait partie de moi. 
 
Vous l'avez dit, c'est votre femme qui vous a inscrit au casting de The Voice. Qu'est-ce que qui l'a poussé à le faire ?
- Elle me voyait en pleine phase de remise en question au sujet de la musique. Et puis, je stagnais et elle ne voulait pas me voir dans le mal. Du coup, c’est un coup de fouet qu’elle m'a mis, parce que je n’aurais jamais fait cette démarche si elle ne m’avait pas inscrit, je pense par peur de m'engager dans cette émission, parce que dans The Voice, on est confronté à soi-même.
 
- C'est une émission que vous regardiez les autres années ?
- Oui, j'ai toujours regardé The Voice. D'ailleurs, je m’imaginais à la place des candidats, j'avais déjà le stress qui montait sur le canapé. Et quand je me suis retrouvé devant la grille qui s'ouvre, c'était incroyable.
 
On sait que pour atteindre les auditions à l’aveugle, vous avez dû passer de nombreuses étapes du casting aux côtés de milliers de candidats.  Arriver sur le plateau, n’est-ce pas déjà une première victoire ?
- Oui, exactement. C’était mon objectif. Donc, la mission est remplie. Demain, je serai à la télé, c'est une très belle victoire. Surtout que m'engager dans The Voice n’était pas de mon fait au départ, donc je trouve cela encore plus incroyable. Parfois, quand on ne croit pas trop en soi, on a la chance d'avoir des proches et pour ma part une femme qui le font. Tout cela, c’est grâce à elle aussi. C’est une chance. Surtout que cela n’a pas été facile avec le stress des étapes. Mais en même temps, j’ai eu des moments incroyables. Toutes les émotions sont décuplées par l’émission. Je suis très heureux d’avoir vécu cette expérience.
 
- Est-ce qu’un coach avait votre préférence avant les auditions à l’aveugle ?
- Vianney, parce que c’est un super guitariste. Comme avant d’être un chanteur, je suis un guitariste, je me voyais plus dans cette dynamique avec lui. 
 
- Avec quelle chanson allez-vous défendre vos chances aux auditions à l’aveugle ? 
Hosanna In Excelsis, de Jacques Culioli. C'est une chanson très puissante à la fois vocalement, mais aussi dans le message. C'est une prière adressée à ceux que l'on a perdus, et je dédicace aussi cette chanson à tout le monde, pour que les âmes de nos proches soient en paix. Cela me tenait à cœur de la présenter. Elle n'avait jamais été faite à The Voice
 
- Avec vous cette année, pas moins de trois Corses ont réussi à arriver à cette étape cruciale des auditions à l’aveugle. Est-ce que quelque part, ce n’est pas là une certaine reconnaissance du terreau d’artistes talentueux qui existe chez nous ?
- C’est vrai que c’est incroyable, même s’il y a déjà eu d’autres Corses les autres années. Pour cette saison, nous sommes plusieurs à être issus de l’île donc forcément cela met la Corse à l’honneur. C’est quand même énorme que plusieurs talents corses aient réussi, parmi des milliers de candidats venus de toute la France, à arriver dans les 100 derniers. 

 









L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022