Corse Net Infos - Pure player corse

Un GFCA courageux face à Amiens (1-1)


Rédigé par Antoine Astima le Mardi 27 Septembre 2016 à 20:39 | Modifié le Mardi 27 Septembre 2016 - 23:17


Réduit à dix à la demi-heure de jeu après une bonne entame de match, le GFCA a courageusement lutté face à des Amiénois fébriles et chanceux (deux poteaux). Dans un scénario complètement inversé durant le dernier d’heure par l’expulsion d’un défenseur picard, les « rouge et bleu » qui ont eu le mérite de ne jamais lâcher, trouvent une juste récompense à leurs efforts. Même s’ils pouvaient espérer mieux.


Football Ligue 2 (7e journée, match en retard)
Stade Ange-Casanova
GFCA-Amiens 1-1   (0-0)
Temps doux
Pelouse en bon état
Spectateurs : 2000 environ
Eclairage satisfaisant
Arbitre : M. Rouinsard assisté de Mrs Bremont et Cravo
Buts : Tinhan (59e) Pour Amiens
Tshimbumbu (83e) pour le GFCA
Avertissements: Houtondji (29e), Court (84e) au GFCA
Lefort (50e), Dibassy (67e),  Ielsch (85e)  pour Amiens
Expulsion : Youga (29e) au GFCA
Lefort (72e) à Amiens


GFCA
Elana- Clerc (Mahon de Monaghan 68e), Houtondji, Bréchet, Diedhiou- Youga, Ducourtioux- Poggi (cap.) (Romain 68e), M’Changama, Court (Larbi 88e)- Tshibumbu- ent : J.Luc Vannucchi.


Amiens
Gurtner-Calve, Adenon, Lefort, Dibassy- N’Gosso, Monconduit (cap)- Fofana (Charrier 88e), N’Dombélé (Soumah 78e), Gope (Ielsch (81e)- Tinhan- ent : Ch.Pelissan.


Malmené vendredi face à Nîmes, le GFCA, qui effectue cinq changements (Clerc, Bréchet, M’Changama, Tshibumbu et Ducourtioux débutent) doit impérativement réagir pour ce match en retard. Face à des Picards en forme (trois victoires consécutives à l’extérieur) et leaders en cas de simple nul, les Ajacciens rentrent bien. Tshibumbu de la tête (10e) et Ducourtioux (volée, 11e) sont tout près de trouver la faille sur un centre de Poggi.  Une entame qui donne confiance aux « rouge et bleu ». Pourtant, un scénario catastrophe se profile à la demi-heure de jeu.
Coupable d’une faute sur Fofana, Youga écope d’un carton rouge sévère (28e). Ce coup du sort n’altère pas la volonté ajaccienne, témoin cette belle tête de Diedhiou sur corner (34e). La tension monte, ensuite, d’un cran sur le banc de touche avec le renvoi aux vestiaires d’un membre du staff ajaccien et deux  du staff amiénois. Une coupure de plus de cinq minutes qui fait plutôt le jeu des Picards mais le GFCA a le mérite de ne rien lâcher. Finalement, après un temps additionnel record (9 mn) et un match qui a baissé en rythme, M.Rouinsard, peu inspiré, siffle la pause.


Malgré cette infériorité numérique, le GFCA reste animé de bonnes intentions. Solides sur leurs bases arrière, les Ajacciens laissent l’initiative du jeu à leurs adversaires et évoluent, par la force des choses, en contre. M’Changama contraint même Gurtner à une belle envolée sur coup franc (51e) et l’on se dit que ce GFCA-là, de surcroît face à un adversaire dans ses petits souliers, a un coup à jouer. Pourtant, sur l’une de leurs premières percées, les visiteurs font mouche. Déboulé de Gope sur la gauche et centre pour Tinhan qui trompe Elana (59e). Réussite maximale pour des Picards réalistes sur leur premier tir cadré de la partie.
Le GFCA prend des risques et se découvre. En contre, Ndombele oblige Elana à une belle parade (66e). Dans un scénario qui semble se dessiner au profit des visiteurs, l’expulsion de Lefort (2e carton jaune) relance le GFCA.
Ducourtioux touche le bas du poteau mais le combat s’inverse. John Tshibumbu s’écroule mais l’homme en noir ne bronche toujours pas. Dans la foulée, Court trouve de nouveau le poteau (77e). La fin de match est totalement à l’avantage des « rouge et bleu » et Tshibumbu égalise logiquement d’un tir croisé (83e).
Le Gaz fait l’assaut du but amiénois mais sans réussite. Tshibumbu et Houtondji échouant d’un rien.
Un bon point même si les Ajacciens méritaient mieux.

(Photos Marcu-Antone Costa)

GFCA-Amiens
  • GFCA-Amiens
  • GFCA-Amiens
  • GFCA-Amiens
  • GFCA-Amiens
  • GFCA-Amiens

Le fait du match : l’expulsion de Lefort

Le GFCA a beaucoup donné dans cette rencontre mais, quand bien même les Picards n’ont rien montré pour un leader, la tâche était compliquée à 10 contre 11 durant plus de 40 mn. Mais l’expulsion de Lefort (2e jaune) à la 72e a complètement inversé le cours de ce match. Le GFCA, déjà solide même en infériorité numérique, s’est totalement emballé. A l’inverse, Amiens a paru très fébrile. Cela a donné 20 mn totalement à l’avantage des « rouge et bleu » avec un but et quelques occasions franches. 

L’homme du match : John Tshibumbu

L’attaquant ajaccien n’a pas ménagé ses efforts en pointe où il était seul. A son actif, un très bon coup de tête d’entrée de jeu, de nombreuses courses et un pressing sur la défense adverse. Même quand son équipe était à dix, il a continué à se dépenser sans compter sur tout le front de l’attaque. A 10 contre 10 et dans une fin de rencontre folle où les Picards ne savaient plus trop à quel saint se vouer, il a été un infatigable poison et aurait même pu bénéficier d’un pénalty peu avant le dernier quart d’heure. Des efforts, toutefois, récompensés par un but plein d’opportunisme.

Jean-Luc Vannucchi : "Je suis fier de mes joueurs"

: « Je suis fier de mes joueurs qui ce soir, m’ont donné satisfaction. Ils ont été au bout d’eux-mêmes pour aller chercher un point amplement mérité sur la physionomie de la rencontre. Je ne retiendrai que le positif sans m’étendre sur le carton rouge d’Amos Youga. L’équipe était organisée et elle a eu le mérite de ne rien lâcher jusqu’au bout. Cette abnégation a été récompensée par notre égalisation. On a poussé en fin de match mais, ce soir encore, on a vu avec deux tirs sur le poteau et  un adversaire qui marque sur sa seule action, que l’on n’était pas trop chanceux depuis le début de la saison. Nous allons tâcher de bien récupérer et d’aller à Tours vendredi pour gagner, cela nous ferait du bien avant cette nouvelle mini-trêve. »




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse