Corse Net Infos - Pure player corse


Trafic de stupéfiants en Balagne : deux individus condamnés


Jean-Paul-Lottier le Lundi 15 Juin 2020 à 09:00

Deux individus soupçonnés de trafic de stupéfiants ont été condamnés par la Chambre correctionnelle de la Cour d'Appel de Bastia à 4 ans d'emprisonnement ferme avec mandat de dépôt, 15 000€ d'amende, interdiction du territoire français pendant 10 ans pour l'un et à 15 mois d'emprisonnement avec sursis et 5 000€ d'amende, pour le second.
Les deux auteurs principaux ont été condamnés au terme d'un long feuilleton judiciaire.




Trafic de stupéfiants en Balagne : deux individus condamnés

En mars 2018, une enquête portant sur des faits de trafic de stupéfiants (cocaïne-cannabis) était ouverte par la Brigade de Recherches de la gendarmerie de Calvi. Au terme d'une année d'enquête, une opération judiciaire visant à interpeller les principaux auteurs était menée par les unités de la Compagnie de Gendarmerie de Calvi avec le concours de l'équipe cynophile de Borgo.

Interpellés le 8 avril 2019, les deux principaux trafiquants étaient placés en garde à vue. Dix-sept consommateurs, tous localisés en Balagne, étaient entendus en tant que mis en cause.

Les perquisitions réalisées permettaient la saisie de : 75 grammes de cocaïne - 308 gr de résine de cannabis - 20 gr d'herbe de cannabis -  et 7 100€ en numéraire. Dans un même temps, le parquet ordonnait la saisie de deux véhicules - Renault Clio et scooter Yamaha utilisés pour la commission de l’infraction - et de la somme de 3 600€ sur un compte bancaire.

Déférés au Parquet de Bastia à l’issue de leur garde-à-vue, les principaux mis en cause étaient jugés sous le régime de la comparution immédiate. A la demande de leurs conseils respectifs, ils sollicitaient un délai pour préparer leur défense. Le 9 mai 2019, le tribunal correctionnel de Bastia relaxait les deux prévenus, après avoir fait droit à une demande de nullité soulevée par les avocats de la défense.

Le Procureur Général près la cour d’appel de Bastia interjetait appel de cette décision. Finalement, le 10 juin 2020, la chambre correctionnelle de la cour d'appel de Bastia rejetait les exceptions de nullités et jugeait les deux prévenus coupables des faits qui leur étaient reprochés, suivant les réquisitions de l’avocate générale. Ils étaient condamnés respectivement à 4 ans d'emprisonnement ferme avec mandat de dépôt, 15 000€ d'amende, interdiction du territoire français pendant 10 ans et confiscation de l'ensemble des biens placés sous main de justice, pour la tête de réseau, et à 15 mois d'emprisonnement avec sursis et 5 000€ d'amende, pour le second.

Le principal auteur, visé par un mandat d’arrêt, a été incarcéré à la Maison d’Arrêt de Borgo afin d’y purger sa peine.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047