Corse Net Infos - Pure player corse

Randonneur belge disparu : Sa famille s'est mise à sa recherche en Corse


le Dimanche 16 Décembre 2018 à 21:53 | Modifié le Lundi 17 Décembre 2018 - 00:10


Au mois d'octobre dernier Corse Net Infos a été le premier media corse à annoncer la disparition de Kevin Vanneste. Grâce à la persévérance de sa famille, qui la semaine dernière sur notre site d'info avait lancé un appel à témoins pour retrouver le jeune randonneur disparu le 16 septembre dernier, une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte par le parquet d'Ajaccio il y a quelques jours et les vraies recherches ont enfin pu démarrer.


Kevin Vanneste a disparu le 16 septembre dernier en Corse. Il voulait réaliser son rêve et entreprendre le GR20. 

Le trentenaire belge originaire de Kuurne, en Flandre occidentale, a eu un dernier contact avec sa famille, par WhatsApp en disant de se trouver à Bastia. Après quoi personne n'a plus entendu parler de lui.

Malgré les signalisations de la famille qui avaient été faites dès le 27 septembre, pendant trois mois, les autorités françaises n'ont pas cherché l’homme en considérant la disparition de Kevin, volontaire.

Cela a changé la semaine dernière après la publication sur notre site d’un appels à témoins lancé par la mère de Kevin et après que Francis Benoit, maire du village belge de Kuurne, d’où Kevin est originaire, et son homologue français  Bernard Gérard, maire de Marcq-en-Baroeul, ont sollicité les autorités françaises à agir pour qu'une enquête soit ouverte.

 

Même si la famille du disparu affirme le contraire, le procureur d’Ajaccio Éric Bouillard a déclaré que « Aucun signalement de disparition n'avait été fait aux autorités corses au moment des faits, mais une demande d'investigation a été transmise par les autorités belges et a donné lieu à l'ouverture d'une enquête pour disparition inquiétante, il y a quelques jours. Elle a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Porto Vecchio. »
 

Selon les premiers éléments de l'enquête, il y a eu un incident le 15 septembre quand le jeune homme n'a pas pu payer dans un restaurant de Bonifacio. Le 16 septembre, il a eu un contact avec sa famille et selon les enquêteurs le téléphone a fonctionné encore un ou deux jours et après plus rien.

 

La machine d'investigation s’est donc tardivement mise en route car selon la loi française « un individu majeur qui ne donne pas signe de vie à sa famille, ça n'est pas nécessairement inquiétant. ».

 

Et pourtant Liliane Velghe, mère de Kevin, et son compagnon Rudy Devos, beau-père d’une jeune routarde assassinée par un inconnu au Népal il y a six ans, n’ont jamais perdu espoir et continué à lancer des appels sur les réseaux.

Et grâce à la générosité de beaucoup de monde, y compris de nombreux corses, la mère de Kevin est arrivée cet après-midi à Ajaccio où elle essayera de retrouver son fils.

En Corse pour les accueillir et les héberger de nombreuses personne ont constitué le groupe Facebook « Entraide Corse pour retrouver Kevin jeune belge disparu en Corse » qui épaulera la famille et les forces de l’ordre dans les recherches du randonneur.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie