Corse Net Infos - Pure player corse



Plongez dans le monde fascinant et envoutant des chauves-souris corses…


Philippe Jammes le Mardi 25 Août 2020 à 20:53

Dans le cadre de «La nuit internationale de la chauve-souris », le GCC, Groupe Chiroptères Corse, avec le Corsica Zoo d’Olmeta-di-Tuda, organise une journée spéciale le samedi 29 août autour de la chauve-souris, ce petit mammifère qui injustement a mauvaise réputation.



Samedi 29 août, sur les traces des chauves-souris corses avec Kate Derrick du GCC.
Samedi 29 août, sur les traces des chauves-souris corses avec Kate Derrick du GCC.

CNI a rencontré Kate Derrick, chiroptérologue, diplômée d’un Master « Gestion de la faune sauvage », chargée d’études en acoustique et de communication au GCC.


- La chauve-souris a mauvaise réputation, assertion fondée ou pas ?
-
Tout à fait injustifiée. Les chauves-souris ne sont pas agressives et présentent un intérêt indéniable pour l’homme. Elles chassent certains insectes et soignent les AVC grâce à une molécule anticoagulante qu’on extrait de leur salive. Leur aptitude à percevoir leur environnement nocturne grâce à l’écholocalisation a été mis à profit pour la conception de cannes à ultrasons pour les aveugles. Il faut savoir que si la chauve-souris n’est pas aveugle, elle utilise beaucoup ses oreilles pour se déplacer, en émettant des ultrasons.


- Pourtant on parle souvent de chauve-souris qui s’attaque aux cheveux longs des filles ou de vampires …
- Les chauves-souris qui viennent se nicher dans la chevelure des femmes est un mythe datant du moyen âge. Les hommes faisaient courir la rumeur pour empêcher les femmes de sortir le soir. Quant aux chauves-souris vampires, il n’en existe que 3 espèces en Amérique centrale et encore ne s’attaquent-elles qu’au bétail.


- On les met en cause aussi dans la pandémie du COVID 19…
- L’information est venue de Chine, elle a été très médiatisée mais aujourd’hui rien ne prouve qu’elles en soient à l’origine. Les conclusions de certaines analyses ont été trop hâtives. On en a vite fait un bouc-émissaire. La chauve-souris transporte des virus, c’est vrai, et les stocke. Le seul virus qu’elle véhicule en France est celui de la rage, mais pas en Corse.

- Le  Groupe Chiroptères Corse ?
-  C’est une association loi 1901, agréée Protection de la nature, reconnue d’intérêt général. Elle a été créée en 1989 et a pour mission l’étude et la protection des chauves-souris en Corse. L’association* est présidée par Anita Hervé, comprend une quarantaine d’adhérents en Corse et sur le continent, et emploie deux salariés, moi-même et Greg Beuneux, au club depuis 20 ans. Notre siège est à Corte.


- Quelles sont vos activités ?
- La principale consiste à les étudier pour mieux les protéger. Notre projet est financé par la DREAL et l'Office de l'Environnement de la Corse. Le travail du groupe a permis de recenser 22 espèces en Corse, dont une endémique, sachant que dans le monde on distingue quelque 1 400 espèces, 34 en Europe. La Corse est l'île de Méditerranée occidentale la plus diversifiée du point de vue des espèces qui sont toutes protégées par un arrêté. On trouve des colonies un peu partout Oletta, Sagone, Saint-Florent, Belgodère, Sampolo, près des pins Laricio de Rospa Sorba. Pour les protéger il faut les connaître donc on met en place des filets pour les attraper. On mesure alors la longueur de l'avant l'avant-bras, puis on les sexe comme tout autre mammifère. Des prélèvements  nous permettent de savoir si elles portent des parasites. Parfois on leur met un petit émetteur. Celui-ci nous permettra de les suivre, de savoir où se trouvent leurs gîtes, leurs lieux de chasse. Cela nous permet aussi de mieux sauvegarder leurs milieux. Par exemple on a recensé une colonie à Oletta et dont le lieu de chasse est l'étang de Biguglia. Elles y dévorent, papillons, insectes et surtout des moustiques. En une nuit, une chauve-souris de l'espèce Pipistrelle, petite comme le pouce, peut avaler 1000 moustiques. Les chauves-souris d'autres espèces se nourrissent aussi de scarabées ou de sauterelles. Vous le voyez, la chauve-souris n'est pas du tout nuisible, elle constitue un insecticide naturel.


- Vous parliez à l’instant d’une espèce endémique ?
- Oui en effet. Parmi les espèces trouvées en Corse, une d’elles avait une analyse génétique inconnue. Il y a quelques mois on a lancé une campagne pour lui trouver un nom. Le nom de cette petite chauve-souris corse sera révélé le 30 octobre lorsque nous fêterons les 30 ans de l’association à Francardo. Pour l’instant on la nomme Myotis SP.C.   


- Vos activités sont-elles ouvertes à tout le monde ?
- Nous faisons peu de sorties grand-public car nous avons avant tout une mission scientifique. Mais nous faisons de nombreuses campagnes de sensibilisation et de communication notamment lors des foires. A cette occasion nous recherchons des bénévoles pour nous aider. Nous menons aussi des actions dans les écoles 6 à 7 fois dans l’année pour sensibiliser les enfants au respect de ce petit mammifère qui a une durée de vie de 30 ans. La plus vieille connue avait 42 ans. Elles vivent en colonies parfois d’environ 1000 individus et les femelles mettent au monde un seul bébé par an. Elles sont fécondées par un mâle juste avant l’hibernation qui débute mi-novembre. Il faut alors faire attention de ne pas les réveiller durant cette hibernation. Elles peuvent en mourir car le processus normal de réveil au printemps est très long et très fatiguant pour elles. Elles mettent ensuite au monde leur bébé au printemps lorsqu’elles se réveillent. Entre elles, elles créent même une nurserie.  


- Présentez-nous cette journée du 29 août***
- Invités par le zoo d’Olmeta di Tuda nous aurons un stand sur place dès 14h. Il y aura de la documentation mais aussi des ateliers pour créer des nichoirs et des jeux. Le soir à partir de 20h sera projeté un film de 50 mn intitulé «Les ailes du maquis » (voir ci-dessous la bande annonce). Nous avons produit ce film qui a été réalisé par Tanguy Stoeklé et Marie Amiguet**. Il parle de notre association et du travail que nous faisons en Corse sur les chauves-souris. Après un débat et une séance questions/réponses, si le temps le permet, nous effectuerons une balade nocturne à la rencontre de ces petits mammifères. Travailler avec le zoo est très intéressant car il a un centre de soins. De notre coté nous avons mis en place un service S.O.S Chauves-souris*. Les gens nous appellent pour des renseignements ou s’ils ont trouvé un petit mammifère blessé. 


- Comment les distinguer de nuit ?
- Pour cette balade en forêt nous utiliserons l’acoustique et pour cela je poserai des enregistreurs ultrasons. On aura un appareil pour les entendre...


- Les chauves-souris ont-elles un langage ?
- Oui bien sûr et je peux vous dire qu’elles papotent beaucoup en début de nuit et quand il y a toute une colonie elles sont parfaitement audibles. Les femelles sont très sociables, les mâles un peu moins. Chaque espèce émet un son différent.
  ---
*GCC : 7 bis rue du colonel Feracci – Corte. Tel : 04.95.47.45.94.
www.chauvessouriscorse.fr -  https://www.facebook.com/chauvesouriscorse
**Film disponible sur la plateforme Allindi jusqu’au 31 août 2020 :   www.allindi.com
*** Réservation fortement conseillée par téléphone, MP (FB) ou par mail à kate.gcc@free.fr 
 

Chauve-souris corse, espèce endémique (crédit photo Y.Perard)
Chauve-souris corse, espèce endémique (crédit photo Y.Perard)



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047