Corse Net Infos - Pure player corse

PSG-GFCA : Force est restée à Goliath


Rédigé par (Cp) le Dimanche 16 Août 2015 à 22:41 | Modifié le Lundi 17 Août 2015 - 01:06


Il n'y a pas eu de miracle au Parc des Princes. David n'a pu vaincre Goliath. Et le plus petit budget de Ligue 1 n'a pas réussi à damer le pion à la phalange parisienne. Les joueurs de Laurent Blanc accueillaient des Ajacciens qui n'avaient rien à perdre. Mais des buts précoces de Matuidi et Thiago Silva ont permis au PSG de prendre logiquement trois points face aux Corses (2-0).


(PSG.fr)
(PSG.fr)

PSG : 2 GFCA : 0 (2-0)

Buts : Matuidi (11e), Thiago Motta (21e)

Arbitre : M. Bien

Avertissements : Aurier (74e), Le Moigne (56e), Zoua (62e), Filippi (84e)

PSG

Trapp - Aurier, Thiago Silva (c), David Luiz, Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi puis Lavezzi (70e) - Augustin puis Pastore (70e), Lucas - Cavani.

GFCA 

Maury - Coeff, Filippi (c), Martinez, Sylla - Youga, Le Moigne - Ducourtioux, Zoua puis Boutaib (90e), Djokovic puis Mayi (75e)

 

Un missile de Blaise Matuidi (11) et une tête de Thiago Silva (21e) en première période ont suffi aux Parisiens pour réfrener les ardeurs ajacciennes. Deux buts qui permettent aussi à Paris de prendre, déjà, la tête du championnat.

Après Lucas face à Lille, c’est Matuidi qui a marqué le premier au Parc, d’une frappe surpuissante après un ballon en profondeur de Thiago Silva mal renvoyé par le capitaine corse Roderic Filippi (11e).

Le capitaine parisien, mal marqué sur un corner de Thiago Motta, alourdissait ensuite la marque d’une tête imparable (21e).

A 2-0, les Parisiens ont versé dans la facilité mais ils ont commis aussi des maladresses comme des ballons mal donnés par Lucas en première mi-temps, ou quelques erreurs d’inattentions de David Luiz.

Mais dans l’ensemble, le PSG s’est montré appliqué et sérieux face à un adversaire qui, regroupé en deux lignes très resserrées et qui restait sur un bon nul à Troyes lors de la première journée, n’a pas pu espérer longtemps.

Seule une frappe enroulée de Jacques Zoua (22e) en réaction au deuxième but parisien, non cadrée, une belle tête décroisée et un tir lointain de Grégory Pujol, sur un ballon perdu par David Luiz (40), sont venus apporter un peu de sel à un match très tranquille pour le nouveau gardien parisien Kevin Trapp.

En seconde période, les Parisiens sont restés appliqués et se sont montrés dangereux sur chaque coup de pied arrêté, par David Luiz qui voyait sa tête repoussée devant sa ligne par la défense corse (70e) puis Maury(85), ou Serge Aurier, qui ne cadrait pas une autre tentative de la tête (79). Le PSG a aussi compté sur la vivacité de Lucas puis Lavezzi pour porter le danger devant le but corse.

Mais le Gazelec qui ne dispute pas le même championnat que son adversaire du jour, va s’atteler à se reprendre dès la semaine prochaine avec, pour la première d’un match de Ligue 1 à Mezzavia, la réception d’Angers.

Une belle occasion pour démontrer qu'il est à sa place à ce niveau.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse