Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


"PMA pour toutes" : le sénateur et les députés nationalistes n'ont pas pris position


La rédaction le Lundi 8 Février 2021 à 17:50

La semaine dernière le Sénat a adopté le projet de loi de bioéthique amputé de sa mesure emblématique : l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Comme toutes les associations LGBT, représentant les mères seules, l'équipe de l'ARCU LGBTQI+ CORSICA regrette cette décision et dans un communiqué déplore que les élus nationalistes aux assemblées, n'aient pas pris de position.

Le communiqué



"PMA pour toutes" : le sénateur et les députés nationalistes n'ont pas pris position
Le Sénat à majorité de droite a adopté, jeudi 4 février, le projet de loi de bioéthique sans l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Une décision qui a provoqué la déception du président de la chambre haute, Gérard Larcher, ainsi que de la gauche et des associations LGBT et représentant les mères seules. En Corse  l'association ARCU pointe le doigt l'attitude des élus nationalistes .

 "Si, sans surprise, le sénateur de Corse-du-Sud, Monsieur Jean-Jacques Panunzi, du parti Les Républicains, a voté contre la proposition de loi, tout comme l’a fait le député LR de Corse-du-Sud, Jean-Jacques Ferrara.- lit-on sur une note presse diffusé ce weekend - Le sénateur de Haute-Corse, Monsieur Paul-Toussaint Parigi, Membre du groupe Écologiste - Solidarité et Territoires, et du parti politique Femu A Corsica, a décidé de s'abstenir de vote. Tout comme, avant lui, les députés nationalistes, Messieurs Jean-Félix Acquaviva, Michel Castellani et Paul-André Colombani, qui se sont la première fois abstenus de vote, et la seconde fois n’y sont simplement pas allés. Ils ne se sont pas non plus rendus au vote relatif à l’IVG."

L'Association affirme avoir contacté sans succès le sénateur Parigi avant le vote "pour lui demander ses positions et l'inciter à voter pour la PMA pour les femmes lesbiennes et les femmes seules" .

"Nous avons le sentiment que le progressisme et l’égalité sont des sujets tabous, et que la situation des femmes lesbiennes et célibataires corses ne les préoccupe pas. Nous leur rappelons notre existence. Un peu de courage, messieurs."  lit-on dans la note diffusée à la presse.

L'ARCU demande enfin aux élus nationalistes "de se positionner sur ces sujets de société qui concernent les femmes et leur droit à disposer de leur corps."

L'ouverture de la PMA à toutes les femmes pourrait être rétablie par les députés.


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047