Corse Net Infos - Pure player corse

Les trottinettes électriques en libre-service débarquent à Bastia


Pierre-Manuel Pescetti le Dimanche 15 Août 2021 à 18:05

Depuis ce samedi 7 août, les bastiais peuvent profiter d'un nouveau service de mobilité : les trottinettes électriques de l'entreprise corse E.Più. Elles sont disponibles en libre service 24 heures sur 24 grâce à une application dédiée mais attention, certaines règles doivent être respectées.



En tout, neuf parkings dédiés sont disséminés dans Bastia. Crédits Photo : E.Più
En tout, neuf parkings dédiés sont disséminés dans Bastia. Crédits Photo : E.Più
La trottinette électrique en libre-service s’invite à Bastia. Depuis samedi 7 août, l’entreprise ajaccienne E.Più met ses trottinettes électriques à disposition des bastiais 24 heures sur 24.

Une cinquantaine d’entre elles sont disponibles et peuvent circuler dans une zone bien définie entre le port de Toga, l’Arinella et le quartier de Lupinu. Toutes sont réparties sur 9 zones de stationnement spécifiques allouées par la mairie de Bastia.

Après un an de tests dans la cité impériale et face à la réussite de leur modèle, l’entreprise E.più a fait le choix de s'implanter à Bastia : « C’est un grand plaisir de s’implanter à Bastia et pour l’instant tous les retours sont très positifs » témoigne Jonathan Tastevin, co-fondateur de la société. Ce nouveau mode de transport plus écologique est très prisé dans les grandes villes mais Jonathan Tastevin veut faire la preuve « qu’en Corse aussi ça peut marcher. C’est une chance pour notre territoire ». En plus de réduire l’émission des gaz à effet de serre produits par les voitures, les trottinettes électriques permettent une mobilité plus sereine, désencombrant les centres-villes.

Se déplacer écologiquement pour quelques centimes

Pour débuter sa balade aux manettes de l’engin rien de plus simple. Il suffit de télécharger l’application Bird, de s’y inscrire et de chercher une trottinette disponible grâce à une carte connectée et géolocalisée en temps réel.  Puis c’est le passage en caisse. Un euro pour démarrer puis 35 centimes par minute commencée avec un maximum de 30 minutes d’utilisation. Seule une caution de trois euros peut être facturée au départ du trajet.

Un prix qui pourrait être revu à la baisse prochainement pour les locaux. « Nous travaillons sur un tarif résident avec la plateforme Bird » précise Jonathan Tastevin.

Facile et pratique mais règlementé

Pour les nouveaux, pas de crainte à avoir. Lors de la première utilisation un tutoriel est diffusé sur l’application expliquant la marche à suivre et les consignes de sécurité. Mais attention à bien rester dans la zone d’utilisation. Si l’utilisateur en sort, la trottinette émettra un signal sonore avant de s’arrêter progressivement et de redémarrer une fois la zone retrouvée.

Les trottinettes électriques de la marque Bird sont bridées à 25 kilomètres par heure et le moteur est placé à l’avant. Pour les amateurs de rodéo urbains et de cabrages il faudra passer son chemin. De plus, l’utilisateur doit rouler sur la route et les pistes cyclables. Interdiction de se déplacer sur un trottoir ainsi que dans les zones limitées à plus de 50 kilomètres par heure. Obligation également d’être âgé de plus de 12 ans pour rouler en trottinette électrique.

Rien n’oblige les utilisateurs à les ramener sur les aires de parking mais il est préférable de le faire pour ne pas gêner les autres utilisateurs piétons et ne pas se retrouver avec des trottoirs encombrés par des trottinettes électriques. Pour inciter les usagers à se garer correctement l’entreprise à mis un place un système de bonus. « À chaque fois qu’une personne stationne sur un parking identifié, un bonus de 25 centimes sera crédité sur son compte » explique Jonathan Tastevin.

Trois emplois créés et d’autres à venir

Contrairement au modèle utilisé sur le continent, l’entreprise corse a fait le pari de l’emploi. Plutôt que de rémunérer des auto-entrepreneurs chargés de gérer la flotte ils ont préféré employer trois personnes en CDI. Une première étape avant d’augmenter son nombre d’employés bastiais. « Pour l’instant nous avons un seul réparateur situé à Ajaccio mais nous comptons bien en embaucher un à Bastia ainsi qu’un commercial chargé d’aller à la rencontre des utilisateurs pour les sensibiliser aux règles de bonne conduite » confie Jonathan Tastevin.

Les trois personnes déjà en service depuis samedi 7 août ont plusieurs missions : récupérer les trottinettes déposées sur les trottoirs et les ramener sur les aires de parking pour recharge, les désinfecter et faire de la prévention. Une mission à laquelle ils s’attellent à l’aide d’un camion hybride.

L’aspect de mobilité verte est très importante pour l’entreprise et va au-delà de l’utilisation de véhicules électriques comme l’explique Jonathan Tastevin : « 90 % des pièces des trottinettes sont recyclées ».

L’entreprise envisage de rajouter 30 nouvelles trottinettes électriques à Bastia pour développer la micromobilité. Une opération menée main dans la main avec les institutions publiques pour identifier les zones les plus propices à sa mise en place. 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047