Corse Net Infos - Pure player corse

Léon Luciani : "48 heures pour sauver l'ACA"


Rédigé par le Mercredi 6 Juillet 2016 à 18:55 | Modifié le Mercredi 6 Juillet 2016 - 19:09


"Sauver l’entreprise ACA, 85 emplois à temps plein, 194 fiches de paye mensuelles, 10 millions d’euros injectés dans l’économie insulaire, tel est le défi qui s’impose à nous dans les heures qui viennent, le temps nous est compté ! Est-ce possible ?" C'est la question que pose dans un communiqué Léon Luciani le président de l'ACA. Et Il a, bien sûr, la réponse. Elle est contenue dans la suite de son propos.


Léon Luciani : "48 heures pour sauver l'ACA"
"Définitivement oui, à travers les différentes mesures mises en œuvre et qui sont d’ores et déjà validées.
1- Apport d’actionnaires privés.​​
2- Vote d’une subvention par la CTC résorbant la moitié des engagements pris par la précédente mandature…
3- 
Aide aux entreprises en difficultés octroyée par l’ADEC
4- Cession d’un joueur qui de plus nous sera prêté et dont le salaire sera payé par le club acquéreur…


Reste à mettre en œuvre un plan Cochef permettant d’étaler la dette sociale et fiscale ! L’Etat nous a affirmé son soutien et son accord de principe pour la réalisation de cet élément fondamental.
Cependant un préalable juridique demeure  pour débloquer la situation, le paiement des parts salariales dues par le club.
Or, à ce jour, les collectivités nous doivent :
Pour la CTC,   120 000 euros pour la saison 14/15, 185 000 euros pour le sponsoring 15/16, et 325 000 euros représentant la moitié de la subvention votée.
Pour la municipalité, 150 000 euros des exercices 13/14 et 14/15.
Pour le CG, 230 000 euros pour le sponsoring 15/16.
Nous avons tiré la sonnette d’alarme depuis plusieurs mois, nous avons rencontré les présidents du Conseil Exécutif et du Conseil Général ainsi que le Député Maire d’Ajaccio.
Unanimement et toutes tendances confondues, ils nous ont assuré de leur soutien et se sont même déplacés en personne pour nous accompagner devant la DNCG. Nous tenons à les en remercier chaleureusement.


L’heure est venue de concrétiser dans l’urgence le déblocage des sommes dues et ce sous 48 heures. Cela est possible légalement d’autant plus que l’Etat en la personne du SGAC est intervenu en ce sens. Cela a d’ailleurs déjà été fait dans le passé. Ce dernier obstacle levé, nous affirmons être en mesure de nous présenter devant la DNCG en toute sérénité.

D’autant que l’ACA représente à elle seule 25% des capitaux propres de la Ligue 2 ! Que de surcroit, nos difficultés de trésorerie ne sont pas dues à une gestion calamiteuse comme en attestent nos résultats antérieurs, mais bien à la nécessité d’investir massivement dans le stade afin de répondre aux exigences de la licence club. 10 millions investis en fonds propres et 6 venant des collectivités. Tout cela sans jamais avoir pu obtenir un soutien bancaire !!!


Peut-on imaginer que la Corse perde une entreprise dont l’impact économique, social et culturel est très important pour notre pays ?
Peut-on imaginer qu’un stade mis aux normes de la Ligue1 se retrouve à l’abandon alors que les infrastructures sportives font cruellement défaut ?
Nous ne pouvons le croire, la mobilisation la plus urgente s’impose mais nous sommes confiants car les moyens de résolution sont à notre portée…"



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse