Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA vendredi soir à Rennes : Ils peuvent le faire…


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Jeudi 21 Janvier 2016 à 16:46 | Modifié le Jeudi 21 Janvier 2016 - 18:32


Après les Bretons de Guingamp, revoilà ceux de Rennes (quelle histoire d’amour) pour un GFCA toujours aussi affûté et prêt à en découdre avec l’une des meilleures équipes du championnat qui vient de faire appel à un certain Rolland Courbi…. Cela ne sera pas une sinécure, chacun en est conscient, l’entraîneur en premier, qui parle de « match comme les autres », sans plus. Le groupe se présentera au complet, exception faite de Grégory Pujol qui devra observer un minimum de huit semaines de traitement en raison d’une mauvaise réception face à Reims


Le GFCA vendredi soir à Rennes : Ils peuvent le faire…
Pour ce déplacement en terre bretonne, Thierry Laurey va pouvoir incorporer au groupe Ducourtioux et Le Moigne, qui viennent de purger leur suspension et donc disposer du meilleur effectif possible. Ce qui est une bonne chose dans la mesure où les hommes du grand voyageur Roland Courbis doivent sans doute se rappeler du match aller à Mezzavia…
Côté  « mercato », puisqu’il faut en parler, rien de nouveau sinon des contacts, des noms qui circulent ci et là mais rien de bien concret pour ce joueur qui fait défaut au club. Il ne reste que quelques jours, donc mieux vaut attendre et laisser les suppositions aux vestiaires, le principal étant de remplacer Dia !
Que ce soit avec Montagnier ou Courbis, qu’importe dans la mesure où Rennes est une excellente équipe qui ne va pas chambouler son système de jeu en deux jours parce qu’il y a eu changement d’entraîneur. C’est en tout le sentiment de Thierry Laurey :
« Je ne vois pas comment ce changement apportera grand-chose, en tout cas pour le moment. Rennes est une grosse cylindrée, très bien classée, avec des joueurs de qualité. Certes, il y a eu l’épisode Coupe de France, cela peut arriver à n’importe qui, Lille par exemple. Cela fait partie du jeu, tout simplement et de fait, l’équipe est bien obligée de rebondir. Avec ce qui s’est passé, la prise de conscience est autrement plus importante et cela va leur donner plus de volonté pour gagner cette rencontre. »
 
Réaction des Rennais ?
L’entraîneur ajaccien rappelle que la semaine dernière face à Reims, qui avait vécu une semaine particulière, le résultat obtenu signifie qu’il y a eu une réaction positive : remise en cause, nomination d’un entraîneur adjoint, discussion avec les supporters, changement tactique, autant d’arguments qui ont fait que…Et l’équipe a parfaitement bien réagi.
« Il va certainement y avoir une réaction des Rennais comme il y a eu une réaction des Rémois samedi dernier. Il faut s’y attendre, la prise de conscience sera réelle. Mais nous sommes prêts, les joueurs sont conscients du potentiel rennais, de son collectifs, de ses individualités. Nous sommes exactement dans les mêmes dispositions qu’eux. A nous de faire le nécessaire pour leur poser des soucis et pour essayer de ramener quelque chose de positif afin de continuer notre marche en avant…»
Comme le GFCA, Rennes - exception faite de la Coupe de France - ne perd plus de match, ce qui laisse supposer qu’il ne s’agira pas d’une balade touristique en terre bretonne. Ce sera compliqué, chacun en est pleinement conscient. Avec le talent en plus, cela peut effectivement faire mal et poser un certain nombre de problème au GFCA que Roland Courbis comme étant « une équipe emmerdante ! »
 
Lutter et résister…
« Si le GFCA est une équipe emmerdante, tant mieux, je l’accepte volontiers » rétorque Thierry Laurey, qui ajoute en substance : « Lorsqu’une équipe se trouve dans une telle situation, elle prend conscience de ce qui peut lui arriver et dès lors, ça peut effectivement faire mal. Il risque d’y avoir beaucoup d’engagement, de difficulté en perspective pour nous. Mais nous aussi, de notre côté, je pense que nous avons de quoi lutter, de s’arcbouter puis de résister. A nous de faire ce qu’il faut. Nous n’avons pas la prétention d’aller à Rennes en toute tranquillité, loin de là, ce n’est pas notre objectif. On sait que ce sera un match très difficile. Les rennais marchent bien même si à la maison ils éprouvent quelques difficultés. Les mauvaises séries finissent toujours par s’arrêter. Je le répète, à nous de lutter, de résister…On peut le faire ! »
J.-F. V.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse