Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA s’en sort bien face à Tours


Rédigé par Antoine Astima le Vendredi 3 Mars 2017 à 22:40 | Modifié le Vendredi 3 Mars 2017 - 22:58


Auteur d’une entame complètement ratée, le GFCA, pourtant réduit à dix à la demi-heure de jeu après l’expulsion de Youga, a eu les ressources mentales pour revenir deux fois au score face à la lanterne rouge (2-2).Grâce à un but exceptionnel de Ducourtioux et un Elana en état de grâce en fin de match, il récolte un point. Moindre mal…


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)

Stade Ange Casanova,GFC Ajaccio : 2 FC Tours : (1-2)
Temps frais
Terrain correct
Pelouse grasse
Spectateurs : 1500 environ
Eclairage satisfaisant
Arbitre : Mme Frappart assistée de MM. Mousset et Pages
Buts : Bouanga (11e), C.Diarra 41e)  pour Tours
S.Cissé (24e), Ducourtioux (56e) pour le GFCA
Avertissements : Maouche (55e), Diarra (78e), Filippi (82e) pour Tours
Expulsion : Youga (43e) pour Ajaccio


GFCA
Elana- Mahon, Houtondji, Bréchet, Mombris- Lemoigne (Mulumba 13e)- Ducourtioux (cap.), Youga, M’Changama, Benrhama (Boujedra 74e)- S.Cissé (Maah 83e)- ent : J.L. Vannucchi


FC Tours
Kamara- Gradit, I.Cissé, Filippi (cap.), Miguel- Maouche (Selemani 68e), Bennacer, Belkebla- Bouanga, C.Diarra, Bergougnoux (Tandia 79e)- ent : N. El Ouardani

Le GFCA dispose de deux rencontres consécutives à la maison pour faire fructifier son capital points, confiance et surtout se rapprocher de la barre des 42 unités afin, pourquoi pas, de venir titiller le top cinq de L2 en s’offrant une fin de compétition libérée. Une perspective qui passe par une victoire face à la lanterne rouge.
Campé en 4-1-3-2, le Gaz, toujours privé de Clerc et Dhiediou, ajoutés à Tshibumbu et Court, débute très timidement.
En face, la lanterne rouge, sevrée de victoire depuis la mi-décembre, joue crânement sa chance. En pressant haut, les Tourangeaux mettent à mal une défense ajaccienne particulièrement fébrile. Des Ajacciens très vite punis. Sur un ballon en profondeur, Bouaga s’en va battre Elana (11e).
Déjà pas vraiment dans son assiette, le Gaz accuse le coup. Il tente de répliquer sous l’impulsion d’un très bon David Ducourtioux mais le capitaine ajaccien est bien seul. C’est, du reste, sur l’un de ses raids, que le GFCA bénéficie d’un très bon coup franc sur la droite de la défense adverse. M’Changama trouve S.Cissé au deuxième poteau pour l’égalisation (24e).
On se dit, alors, que le Gaz s’est remis dans le sens de la partie. Feu de paille. La défense reste fébrile et si les Tourangeaux n’en profitent pas, ils le doivent à leur gardien, impeccable sur des tentatives de Bouanga.
Pourtant, les Gaziers n’ont pas retenu la leçon. Trop laxistes, ils laissent filer Diarra dans leur dos sur un service de Bergougnoux. L’attaquant visiteur trompe Elana (42e). Et comme pour compliquer un peu plus la tâche, Youga se fait sévèrement expulser sur un tacle pas vraiment méchant sur Bergougnoux (45e).


A dix contre onze et à côté du sujet en première période, on se dit que la soirée peut virer au cauchemar après la pause pour les Ajacciens.
C’est mal connaître le GFCA qui va réussir une bonne entame couronnée par un but exceptionnel. Sur la gauche, Benrhama grille quatre défenseurs adverses et décale Ducourtioux dont le tir de l’entrée des seize mètre fait mouche avec une précision chirurgicale (56e).
Un but qui a le mérite de réveiller les Gaziers. Ces derniers fournissent, paradoxalement une bien meilleure prestation. Et s’ils s’essoufflent quelque peu après vingt bonnes minutes, leur salut viendra de Steve Elana, énorme sur une volée de Selamani à bout portant (69e), un face à face avec Bouanga (73e) ou une nouvelle frappe de Selemani (77e).
A l’arrivée, et au vu de la physionomie, un bon point pour le GFCA. 
 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse