Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA ramène encore un point de Marseille !


Rédigé par (Cp) le Dimanche 13 Décembre 2015 à 17:43 | Modifié le Dimanche 13 Décembre 2015 - 19:22


Le GFCA poursuit sa belle série. L'équipe de Thierry Laurey a aligné dimanche après-midi à Marseille un huitième match sans défaite. Les Ajacciens qui ont longtemps joué en supériorité numérique n'ont cependant pas réussi à tirer profit de cette situation. Mais qu'importe. Le GFCA continue sur sa lancée. Samedi c'est Lyon qui sera à Mezzavia. Une bonne occasion de terminer l'année en beauté.


Après Nantes, le Gazelec a partagé les points à Marseille
Après Nantes, le Gazelec a partagé les points à Marseille
A Marseille OM : 1 GFCA : 1 (1-1)
Buts pour l'OM : Batshuayi (38e), pour le GFCA : Zoua (19e sur penalty)
Arbitre ; M. Rainville
Avertissements : Cabella (33e), Romao (90e) à l'OM; Ducourtioux (32e), Mangane (41e), Youga (64e), Coeff (90e+1) au GFCA 
Exclusion : Barrada (51e)

OM
Mandanda, Dja Dje Dje, Rolando, Nkoulou, Mendy, Isla, Diarra puis Romao (74e), Cabella puis Ocamps (81e), Barrada, Nkoudou puis Silva (74e), Batshuayi (Pélé, Manquillo, Sparagna, Sarr)

GFCA 
Maury, Coeff, Mangane,Brechet, Sylla, Le Moigne, Ducourtioux, Larbi puis Poggi (86e), Youga puis Djokovic (78e), Zoua, Dia puis Tshbumbu (41e) (Guerin, Filippi, Mayi, Boutaib)


Aller affronter l'OM,  qui reste toute compétitions confondues sur 6 matches sans défaite, qui est qualifié en Ligue Europa et a été récent vainqueur de Rennes en championnat, n'était pas une sinécure pour les Ajacciens de Thierry Laurey.
Pourtant ce Gazelecn qui a gagné ses trois dernières rencontres à l'extérieurn comptait bien, si l'occasion se présentait, prolonger sa série de 7 matches sans défaite en Ligue 1 Presque un parcours de leader.
Mais l'OM à Marseille, c'est quand même un gros morceau qui curieusement n'a plus gagné ici depuis le passage de l'autre club corse de Ligue 1, le SC Bastia en l'occurrence.
Et l'OM, comme bien l'on pense, entreprit , d'entrée de jeu, d'aller presser le Gazelec. Pourtant ce sont les visiteurs qui, en ce début de partie, se montraient les plus dangereux et sans une intervention de Mandanda devant Larbi l'OM aurait pu être mené à la marque après moins d'un quart d'heure de jeu.
Et le GFCA poursuivait avec Zoua et Coeff mais c'était Dia qui donnait au GFCA l'occasion d'ouvrir le tableau d'affichage. En tout cas M. Rainville n'hésitait pas à désigner le point de penalty quand Mendy tirait Dia par le maillot dans sa surface de réparation.
Un penalty que Zoua transformait sans problème face à Mandanda, parti du mauvais côté.
L'OM ne pouvait pas ne pas réagir.
Batshuayi mettait alors le nez à la fenêtre et mettait à son actif deux superbes actions. Mais son premier tir était détourné par Maury. Sur le second, consécutif à la parade du gardien ajaccien, il reprenait à côté. Le GFCA avait eu chaud.
Mais c'était reculer pour mieux sauter pour les Marseillais.
Et c'était un Ajaccien Cabella, en l'occurrence, qui déposait le ballon d'égalisation sur la tête de Batshuayi. Ce but donnait alors des ailes à l'OM mais même si en cours de route le Gazelec perdait Dia, les visiteurs tenaient parfaitement le coup jusqu'à la pause.

A la reprise la maîtrise technique restait marseillaise mais M. Rainville n'hésitait à renvoyer prématurément - et sévèrement ? - aux vestiaires- l'Olympien Barrada après un tacle sur Tshimbubu.
Une situation que le GFCA tentait bien exploiter à son profit mais sans pour autant savoir s'il devait tenter de préserver ce résultat ou bien,aller rechercher l'exploit.
Et puis Laurey faisait appel à Djokovic pour éclairer le jeu de son équipe. Coaching presque gagnant puisque sur son premier coup de pied arrêté le joueur ajaccien plaçait le ballon derrière la défense olympienne mais Mangane, qui s'était joué de la défense marseillaise, ne parvenait à redresser la trajectoire face à un Mandanda livré à lui-même.
Pourtant le dernier mot aurait pu être Marseillais quand Ocampos s'en allait sur le côté droit pour servir Batshuyi qui frappait sans contrôler. Mais Maury ne tremblait pas et permettait au Gazelec de poursuivre sa très belle série.
Bravo.




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse