Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA impuissant face à l'OGC Nice


Rédigé par (Cp) le Dimanche 20 Mars 2016 à 17:05 | Modifié le Dimanche 20 Mars 2016 - 19:00


Le GFCA n'a pas réussi à confirmer le résultat du match aller, dimanche, en milieu d'après-mldi à Nice. Les Ajacciens, impuissants, n'ont jamais donné l'impression qu'ils avaient les moyens d'inverser le cours ses choses.


http://www.ogcnice.com
http://www.ogcnice.com
A l'Allianz Riviera, Nice : 3 GFCA : 0  (1-0)
Buts pour Nice : Ben Arfa (13e), Plea (66e), Seri (87e)
Arbitre : M. Rainville
Avertissements : Pied (69e )à Nice, Touré (30e), Le Moigne (62e) au GFCA 
19 066 spectateurs


Nice
Cardinale, Ricardo, Baysse, Le Marchand, Pied puis Hult(81e) , Mendy, Walter, Seri, Ben Arfa puis A. Mendy (89e), PLea, Germain (Hassen, Genevois, Wallyson, Koziello, Honorat)

GFCA
Maury - Sylla, Brechet, Touré puis Poggi (71e), Martinez - Ducourtioux puis Djokovic (46e), Lemoigne, Mangane, Larbi - Boutaïb puis Chermiti (63e), Zoua (Goda, Mayi, Tshibumbu, Pujol).


Le Gazelec a été vite fixé sur les intentions niçoises dimanche en milieu d'après-midi à l'Allianz Riviera.
Moins d'un quart d'heure après le coup d'envoi les Niçois,  emmenés par un extraordinaire Ben Arfa avaient, déjà, trouvé la faille dans la défense du Gazelec enfumée par le meneur de jeu azuréen.
Au terme de son slalom et de son numéro en solo dont lui seul à le secret, Ben Arfa ajustait, en effet, Maury d'un plat du pied gauche.
C'était l'entame de match parfaite pour les Aiglons avec, certes, beaucoup de maîtrise, sans pour autant s'être montrés, véritablement, dangereux.
Le GFCA, sonné, n'abdiquait pas pour autant et malgré une évidente bonne volonté les joueurs de Thierry Laurey avaient les pires difficultés à s'approcher de Cardinale. 
Et quand ils ont, enfin, réussi à le faire et à obtenir au sortir de leur incursion dans le camp niçois, ils se faisaient surprendre par Germain au milieu du terrain. Le Niçois trouvait Pléa, seul dans l'axe, qui prenait sa chance des 18 mètres mais Maury avait la la main gauche assez ferme pour dévier le ballon  en corner.


A le reprise Larbi faisait la démonstration que tout n'était pas encore définitif dans ce match. En effet après un "une-deux"  avec Sylla et Larbi à l'entrée de la surface niçoise, armait une frappe qui fuyait toutefois le cadre de Cardinale.
Puis c'était autour de Boutaib de mettre la pression sur Cardinale contraint à une claquette sur le tir appuyé de l'Ajaccien.
La réplique niçoise fut presque instantanée avec ce ballon de Ben Arfa mis dans le sens de la course de Plea. Mais l'attaquant azuréen, seul face à Maury, ouvrait trouve son pied. !
On retrouvait encore les deux hommes un peu plus tard, mais cette fois sur le côté droit.
Et, pour la circonstance, le coup s'est avéré parfait avec Ben Arfa qui fixait la défense défense corse et trouvait Plea qui réalisait l'appel parfait. L'attaquant niçois n'avait plus, dès lors, qu'à éliminer Maury et marquer dans le but vide.
Le break était fait.
L'OGC Nice l'emportait logiquement; ajoutant même un troisième but en fin de partie.
Le GFCA reste donc relégable mais rien n'est encore joué dans ce bas du tableau où, les résultats de samedi soir l'ont prouvé, rien n'est encore joué. 



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse